Etude Motorola : 2009, année-charnière pour les Femtocells

Le par  |  1 commentaire(s)
Motorola logo

Motorola profite du Femtocells Europe 2008 pour dévoiler une étude conduite dans six pays européens semblant révéler une attente de la part des consommateurs pour la technologie Femtocell, malgré son manque de visibilité.

Motorola logoLe salon Femtocells Europe 2008, qui se déroule actuellement à Heathrow ( UK ), est un moment-clé pour faire le point sur les possibilités des Femtocells, ces cellules 3G miniatures reliées au réseau domestique, qui doivent apporter une meilleure couverture au sein des habitations et par extension favoriser l'utilisation des services mobiles.

Motorola, équipementier dans le domaine des Femtocells, a commandé une étude pour connaître l'attitude des consommateurs européens vis à vis de cette technologie en devenir. et sur leur désir éventuel de s'en équiper dans les douze mois à venir. 1803 internautes et abonnés mobiles ont donc été interrogés dans six pays européens, dont la France.

Premier constat, logique mais à prendre en compte, 75% des personnes interrogées ont du mal à cerner ce que recouvre le terme de Femtocell. N'étant pas encore à l'ordre du jour des offres commerciales des opérateurs, ce dispositif de convergence fixe-mobile reste encore très abstrait pour beaucoup.

Néanmoins, en précisant ses avantages-clés ( couverture 3G en intérieur, réduction de la facture de téléphone à domicile, handover, utilisations des terminaux 3G conventionnels.. ), l'étude souligne que 40% des personnes interrogées seraient prêtes à " investir dans une solution Femtocell au cours des douze prochains mois ".


Une offre commerciale qui reste à construire
Motorola FemtocellD'autre part, la moitié du panel serait prête à s'équiper auprès de son fournisseur d'accès, en tant qu'extension de la connexion haut débit à domicile, et un tiers d'entre eux opterait pour une formule tout compris incluant un routeur Femtocell.

" En tant que leader technologique, nous sommes convaincus que les Femtocells vont s'inscrire à part entière dans les environnements de communications domestiques. Les opérateurs pourront ainsi séduire et fidéliser de nouveaux clients en leur proposant des services enrichis et des applications nouvelles tout en réduisant potentiellement le coût du déploiement ", explique Joe Cozzolino, vice-président et directeur général de la branche Motorola Home and Networks Mobility.

Parmi les points capables d'emporter l'adhésion du grand public, la simplicité de fonctionnement reste un atout fondamental, d'autant plus que les Femtocells ne sont plus uniquement vues comme un moyen de prolonger les services voix mais bien comme un élément supplémentaire des réseaux personnels.

Autant de pistes de réflexion que les opérateurs devront prendre en compte dans leurs futures offres commerciales pour espérer tirer des revenus de ce nouveau service, qui ne devrait être réellement proposé qu'à partir de 2009, bien que certains opérateurs semblent être prêts à se lancer dès la fin 2008.

Motorola propose déjà des équipements Femtocells, actuellement en cours d'expérimentation auprès des opérateurs mobiles dans plusieurs pays.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #261031
Après le wifi on réintègre les antennes-relais d'opérateurs chez soi : bravo !
Allez, encore plus de cancers !
Qui a dit qu'opérateurs de téléphonie et laboratoires pharmaceutiques travaillaient main dan la main ?
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]