Suppression des comptes MySpace des délinquants sexuels

Le par  |  9 commentaire(s)
myspace.png

Hier, nous nous faisions l'écho d'une action menée par huit avocats des Etats-Unis souhaitant que MySpace réagisse aux nombreuses critiques dont il a fait l'objet concernant la sécurité de son réseau communautaire, notamment pour les membres les plus jeunes.

Myspace pngHier, nous nous faisions l'écho d'une action menée par huit avocats des Etats-Unis souhaitant que MySpace réagisse aux nombreuses critiques dont il a fait l'objet concernant la sécurité de son réseau communautaire, notamment pour les membres les plus jeunes. Selon plusieurs sources, ils ont indiqué que MySpace avait établi le lien entre des membres inscrits et des individus condamnés pour des délits sexuels.

Hier, le portail développé par le groupe Fox Interactive Media, filiale de News Corp, a déclaré avoir supprimé les comptes des personnes concernées. " Nous avions dit clairement que nous avons une politique de tolérance zéro contre les personnes déjà condamnées pour délits sexuels. (...) Nous avions dit de nombreuses fois que le but était de supprimer ces comptes ", a fermement assuré le directeur de la sécurité de MySpace, Hemanshu Nigam.

" Tandis que de nombreux avocats généraux nous ont demandé de divulguer les noms de ces délinquants sexuels aux autorités, nous sommes, malheureusement, empêchés de le faire par les lois fédérales et régionales " a t-il ajouté. MySpace estime que l' Electronic Communications Privacy Act de 1986 ( qui interdit au gouvernement de surveiller les communications électroniques d'un individu sauf s'il a un mandat ) l'empêche de procéder comme le souhaiteraient les avocats.

Avant la suppression de ces comptes, MySpace avait à maintes reprises été critiqué voire même poursuivi en justice par des familles de victimes, ces dernières ayant été abusées suite à une rencontre organisée sur MySpace. Une base de données nationale avait également été mise en place en décembre pour accélérer les enquêtes et mieux tracer les délinquants sexuels. MySpace a par ailleurs donné au Centre national des enfants disparus ou victimes d'abus le libre accès à cette base de données, une organisation aidant les enquêteurs à trouver plus rapidement les coupables. Les huit avocats ont en outre demandé hier à ce que le site communautaire vérifie l'âge des membres s'inscrivant pour profiter de ces services.

Aux Etats-Unis, ce sont 600 000 délinquants sexuels qui sont recensés par les autorités. Tous les comptes ont été vérifiés manuellement avant suppression.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #171960
"Ce matin, quelques milliers de délinquants sexuels ont recréés un compte sur myspace"
Le #171964
La suppression des comptes va plutôt agraver les choses que les arranger.
Avant les délinquants étaient facilement surveillables s'ils mettaient leur vraie identité.
Maintenant ils seront obligés de mettre une fausse identité et seront du coup plus difficiles à surveiller.
Le #171968
Oui, d'ailleurs, dans leur profil, ils ont arrete de mettre comme activite "delinquant sexuel"
Et comme hobby "organiser des rencontres avec des filles de 14 ans pour les violer".

Ha les salops.
Le #171969
Je suis pas sûr que les délinquants sexuels connus par les authorités ( mettaient leur réélles identités individus condamnés pour des délits sexuels) mettent leur réelles identité.
Les déliquents sexuels sont recensés ainsi qu'un certain nombre d'informations (type adresse, numéro de téléphone, abonnement internet,...).
Alors avec un peu de bonne volonté, on peut très bien remonter à l'identité d'un tel individu en retracant son IP, même s'il se connecte uniquement sur des postes publiques.

Ca coûte du temps et de l'argent, mais il le faut bien pour protéger nos enfants.
Mais c'est clair que vu le peu de temps qu'il faut pour créer un compte, c'est pas faire une "chasse" aux délinquants sexuels une fois par an (et encore, suis gentil, à me connaissance c'est la première fois qu'ils le font sur myspace depuis sa création) qui changera grand chose.
Le #171978
600 000 milles recensés ? Soit 0,2 % de la population. C'est moi ou c'est énorme ?
Le #171979
Comme ca a ete precise dans une autre news sur le meme sujet, aux USA, un delinquant sexuel, c'est pas forcement un violeur de gamines de 4 ans, ca peut tout simplement etre quelqu'un de 17 ans qui a couche avec sa copine qui n'as pas l'age legal.
Le #171981
edzilla ->arf, ok. Le statut de délinquant sexuel est donc à nuancer !
Le #172003
@Butters >Encore une belle tartine de conneries en ligne
Les crimes sexuels par Internet ont autant à voir avec les sites que les parkings avec les violeurs! Myspace n'est PAS un site de rencontres amoureuses okay? C'est à la base un mécène (mais vive la pub) pour les jeunes groupes de musique qui souhaitent se faire connaitre, point. Le succès l'a transformé DE FAIT en un site de rencontres AMICALES, point barre. Le fait que des ados y passent leur temps libre est normal, on parle de musique okay?
Avec des gens comme toi, il faudra bientôt interdire les rues, des fois que les gamins y croiseraient des adultes. Flippant...
Le #172007
vous comprenez pourquoi j'utilise des pseudos sur génération-nt, le site rencontres technologiques.....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]