NASA : Vers la mise en orbite lunaire d'un asteroide ?

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Popsci
asteroide

Si la NASA a quelques plans dans ses tuyaux concernant la Lune, il se pourrait que la priorité ne soit pas donnée à une nouvelle exploration lunaire.

L'agence spatiale américaine voit actuellement beaucoup plus loin que la lune, et même beaucoup plus loin que Mars actuellement. Non pas que Curiosity ne continue sa balade à la recherche des petits hommes verts, mais il semblerait que la récente approche de l'Asteroide géocroiseur Toutatis a fait naitre l'envie soudaine d'une étude approfondie de ces corps célestes potentiellement meurtriers.

Ainsi, le Keck Institure for Space Studies de Californie vient de soumettre un projet d'étude à la NASA impliquant l'envoi d'un vaisseau robotisé capable de ramener un astéroïde vers notre planète pour le placer ensuite en orbite lunaire.

Partant du principe qu'il est plus facile d'étudier un astéroïde captif d'une orbite que de prendre quelques mesures justes avant que celui-ci ne vienne s'écraser sur Terre, le projet a des chances d'aboutir.

Le projet est annoncé comme peu couteux : 2.6 milliards de $ et pourrait être lancé dans les années 2020. À vrai dire, le programme aurait déjà partiellement commencé , du côté de l'institut de Keck en tout cas, puisque les chercheurs auraient déjà jeté leur dévolu sur un astéroïde lointain de 6 mètres de diamètre.

Reste qu'avec un vaisseau propulsé par des moteurs ioniques, le trajet devrait nécessiter entre 6 et 10 ans.

Néanmoins, la NASA n'a pas caché son intérêt pour l'étude des astéroïdes qui peuvent proposer des données scientifiques précieuses, mais également des ressources minières très intéressantes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1138322
Comme ça si l'engin part en couille on se prend un astéroïde sur la gueule.
Le #1138332
micropastis a écrit :

Comme ça si l'engin part en couille on se prend un astéroïde sur la gueule.


Mais ça va il ne nous aura pas coûté trop cher
Le #1138412
un asteroide de 6 metre, il en resterais pas grand chose en entrant en atmosphere terrestre
Le #1138422
Que des bonnes idées, à la NASA !!!!

Enfin, faut bien bouffer les budgets.... C'est vrai que deux milliards et demi de dollars, c'est que dalle....
Le #1138432
mais euh...
s'il y a la moindre couille, qu'il modifie l’attraction lunaire ou autre, c'est quand meme un minimum dangereux non ?
Le #1138592
minicupi a écrit :

un asteroide de 6 metre, il en resterais pas grand chose en entrant en atmosphere terrestre



Le #1138602
minicupi a écrit :

un asteroide de 6 metre, il en resterais pas grand chose en entrant en atmosphere terrestre


J'aime bien ton commentaire optimiste

Le 6 juin 2002, un astéroid (fer-nickel) de moins de 10 mètres est entré dans l'atmosphérique (au-dessus de la mer Méditerranée, entre la Grèce et la Libye) et à exploser (par chance) à environ 8000 mètres en dégageant une énergie de presque 30 Kilotonnes (la bombe d'Hiroshima en faisait 15 ). Si ce "caillou" avait heurté le sol, le cratère aurait eu plus d'un km de diamètre et aurait rayé toute trace de vie sur un rayon de 5 km minimum Si c'est ca "il n'en resterais pas grand chose", je crois qu'on a pas les mêmes notions de "pas grand chose"
Anonyme
Le #1138892
je suis d'accord pour l'évolution de la science, mais il ne faut pas pousser. A force de pousser avec de nouvelles idées, nous pourrions nous détruire nous-même.
Le #1139012
RomAnOCrY a écrit :

mais euh...> s'il y a la moindre couille, qu'il modifie l’attraction lunaire ou autre, c'est quand meme un minimum dangereux non ?


On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]