Une etude indique que les voyages sur Mars provoqueraient la maladie d'Alzheimer

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Dvice
Mars

La généralisation de la robotisation dans l'exploration spatiale ces dernières années se fait paradoxalement avec la montée de l'envie pour l'homme de reprendre la main sur l'exploration des systèmes distants et réhabiliter les vols habités pour des missions de grande envergure. Seulement, une nouvelle ombre vient de se dresser au tableau des risques potentiels d'une exploration martienne.

Les découvertes proposées par Curiosity n'ont de cesse que de relancer l'intérêt de l'homme pour la planète rouge , au point de précipiter les divers projets d'exploration spatiale ( privés ou publics ).

Jusqu'ici, de nombreux points ont été soulevés, amenant à une contre-indication de l'envoi d'hommes sur Mars. Entre l'impossibilité probable de redécoller de la planète, la logistique à prévoir, mais également les risques de radiations, d'avaries diverses et d'impact avec des micros astéroïdes, la liste vient aujourd'hui s'agrandir après qu'une étude ait mis en évidence qu'un voyage sur Mars entrainerait une altération des fonctions cognitives.

La NASA avait déjà réalisé des études mettant en avant que l'exposition des hommes aux radiations cosmiques pouvait entrainer le développement de formes de cancers et autres maladies, mais une nouvelle étude indique qu'une exposition prolongée à ce type de radiations entraine également une dégénérescence neuronale sévère.

Le Professeur M. Kerry O'Banion, à l'origine de l'étude et membre du Département de neurobiologie et d'anatomie du centre médical de l'Université de Rochester indique que " Cette étude démontre pour la première fois qu'une exposition à des niveaux de radiations équivalents à une mission sur Mars peut produire une altération des fonctions cognitives et accélérer des changements dans le cerveau comparable à la maladie d'Alzheimer."

Les tests ont été centrés sur un type particulier de radiation connue comme les radiations de particule HZE. Selon les chercheurs, l'objectif clef des missions prolongées dans l'espace sera de se protéger efficacement contre ce type de radiation et ses effets.

Présentée comme une simple mise en garde, l'étude pourrait néanmoins avoir un réel impact sur le développement des projets actuels, qu'il s'agisse de ceux proposés par les USA, la Russie, la Chine, ou tout autre organisme privé ne souhaitant pas bombarder scientifiques ou clientèle de radiations néfastes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1135332
Je comprends leurs inquiétudes. Si après exposition tu oublies le chemin du retour, c'est un peu con.
Le #1135512
//...mais une nouvelle étude indique qu'une exposition prolongée à ce type de radiations entraine également une dégénérescence neuronale sévère.//...

et il ont testé sur quel cobaye ????? curiosity ?

Le #1135652
Une etude indique que les voyages ... où ca ? Mais ...Où suis-je ? ... Sur quel étage j'erre ?
Le #1135802
mapool a écrit :

//...mais une nouvelle étude indique qu'une exposition prolongée à ce type de radiations entraine également une dégénérescence neuronale sévère.//...

et il ont testé sur quel cobaye ????? curiosity ?


L'article ne le dit pas mais c'était sur des souris.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]