NASA : Le télescope Kepler pourrait finalement retrouver son rôle de chasseur d'exoplanètes

Le par  |  1 commentaire(s) Source : The Verge
télescope kepler

Au mois d'aout, après avoir tenté l'impossible pour réparer à distance le télescope Kepler, la NASA annonçait la fin du programme tel qu'il avait été prévu pour le dispositif. Aujourd'hui, l'agence présente toutefois un nouveau programme visant à réorienter la mission de l'outil à 600 millions de dollars.

Cet été, après avoir tenté de réparer à distance l'une des deux roues de réaction en panne depuis plusieurs mois et qui permettent au télescope Kepler d'orienter son oeil vers des systèmes solaires distants, la NASA admettait son incapacité à régler le problème et déclarait que Kepler devait faire l'objet d'une étude visant à définir les conditions de son implication dans un programme adapté à ses facultés réduites.

télescope kepler Un appel avait été lancé à la communauté scientifique pour permettre de trouver le meilleur programme permettant de tirer profit de cet outil extraordinaire qui a permis la découverte de centaines d'exoplanètes. La NASA a ainsi penché en faveur d'un programme baptisé K2.

Kepler pourrait ainsi recouvrer sa fonction de base et récupérer en précision de pointage en réorientant la lumière du soleil dans la bonne direction.

Plutôt que d'avoir recours aux roues à réaction qui lui Kepler62f-exoplanete permettaient jusqu'ici de s'orienter, Kepler pourrait utiliser les photons émis par le soleil pour influencer sur sa position et sa stabilisation.

Sans roue à réaction pour contrer la pression exercée par le soleil, le télescope a tendance à dévier et à tourner sur lui même, le rendant incapable de tenir une observation précise, et donc d'accéder à des points éloignés de l'espace. Néanmoins, le plan présenté par la NASA vise à utiliser cette pression exercée par les photons pour stabiliser l'ensemble et à le réorienter sur commande en réorientant les panneaux solaires du télescope.

La technique pourrait permettre au télescope de tenir des points d'observation stable pendant une période limitée. Sans préciser à l'heure actuelle ce que le programme impliquera réellement dans son ensemble, la NASA a indiqué qu'elle soumettrait ce dernier à l'étude dans son budget de 2014.

Le télescope Kepler a jusqu'ici découvert 167 exoplanètes confirmées depuis son lancement en 2009, des milliers d'autres planètes supposées devant encore être étudiées. Autant dire que si le télescope venait à refonctionner prochainement, la liste de ces planètes pourrait rapidement augmenter.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Spacetravelfoundation Hors ligne Senior 386 points
Le #1578682
En effet, les ingénieurs de Kepler mission et de chez Ball Aerospace ont développé une méthode réellement innovante basé sur le flux Soleil sur les différentes surface du télescope spatial Kepler.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]