L'UE veut l'entrée des navigateurs concurrents dans Windows

Le par  |  16 commentaire(s)
Mise à jour d'Internet Explorer 7.0 pour Windows (110x120)

La Commission européenne semblerait décidée à obliger Microsoft à proposer plusieurs clients de navigation avec Windows pour mettre fin à un abus de position dominante.

Mise à jour d'Internet Explorer 7.0 pour Windows (110x120)La Commission européenne a récemment infligé une amende record à Intel et pourrait compléter son tableau de chasse avec une vieille connaissance en la personne de Microsoft. La décision n'est pas attendue avant plusieurs semaines et ce sont toujours les mêmes suppositions qui reviennent inlassablement, d'autant qu'elles ont été pour partie relayées par la firme de Redmond.

Selon le Wall Street Journal qui évoque des sources proches du dossier, l'exécutif européen serait enclin d'ordonner à Microsoft de proposer lors de la première utilisation d'un ordinateur neuf équipé Windows, l'affichage d'une fenêtre via laquelle l'utilisateur ferait le choix du client de navigation Web qu'il souhaite installer et utiliser par défaut. Une décision qui impliquerait donc le concours des fabricants d'ordinateurs.

Le WSJ parle également de discussions qui se sont déroulées la semaine dernière, et de la requête des éditeurs concurrents de navigateurs d'obliger Microsoft à proposer des navigateurs dits alternatifs aux millions d'utilisateurs Windows déjà existants via un téléchargement automatique. Reste que les concurrents de Microsoft auraient insisté sur le pré-chargement d'autres navigateurs avec Windows, afin que les utilisateurs n'aient pas à télécharger Firefox, Google Chrome, Opera ou encore Safari... Une liste qu'il faudra par ailleurs bien établir, sans le risque de créer un nouveau déséquilibre.

Rappelons que suite à une plainte déposée par Opera Software, la Commission européenne reproche à Microsoft la " vente liée d'Internet Explorer avec Windows ", le système d'exploitation qui " équipe 90 % des PC dans le monde ", offrant ainsi à IE un " avantage artificiel en matière de distribution " par rapport aux navigateurs concurrents.

Microsoft a déjà fait savoir son intention de se conformer à la législation européenne, et notamment de proposer de livrer en fonction dans le Vieux Continent son prochain système d'exploitation Windows 7.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #467441
Bof... Ils préfèreront payer des amendes.
Le #467461
la Commission européenne reproche à Microsoft la " vente liée d'Internet Explorer avec Windows
-------------------------------
ha bon et pas la vente liée des pc équipés windows ? ou ce n'est spécifique qu'à la franchinoisie ?(ou tout le monde s'en fout d'ailleurs)



Le #467471
Mouais... autant la vente liée d'un OS Windows à l'achat d'un PC (concernant les grandes enseignes de genre Auchan et cie) me semble être du n'importe quoi (on devrait pouvoir proposer tout type de choix au consommateur, et surtout celui ci devrait pouvoir acheter une machine SANS OS pré-installé !), autant je n'arrive pas à comprendre le problème avec l'histoire des navigateurs....
Et pourtant j'utilise FF3 ! Mais pour ma part je considère que navigateur et OS ne constituent aucunement une vente liée ! Ou alors dans ce cas Mac OS devrait être dépourvu de Safari. De même pour un bon nombre de distribution GNU / Linux...
Rien n'empêche l'utilisateur d'utiliser IE UNE FOIS (ohlala blasphème !) pour télécharger Firefox ou autre (Opéra, Safari, etc...).
Bref, à moins d'avoir oublié un détail, je trouve cette mesure plutôt grotesque
Le #467481
+1 Mapool
Ce n'est pas Microsoft qui devrait être attaqué mais les constructeurs de PC qui imposent Windows ou Mac OS sans que le client n'ai sont mot à dire.

Par ailleurs cette façon de procéder sera un coup d'épée dans l'eau comme ça a été le cas pour Windows Media Player. Microsoft proposera une version de Windows avec uniquement Internet Explorer comme navigateur qui sera vendu au même prix ou moins chère que la version qui laisse le choix à l'utilisateur. Comme il a été mentionné dans l'article, rien ne pourra se faire sans la coopération des assembleurs de PC...à moins de leur forcer la main. Pourquoi ne pas plutôt traiter le problème de la vente liée à la base ? ça éviterai les procès à répétition qui coûtent de l'argent et ne règlent toujours pas le problème.
Le #467501
DIMANCHE 7 JUIN :
N'OUBLIEZ PAS LA SINISTRE LOI HADOPI – QUELLE QUE SOIT VOTRE SENSIBILITÉ POLITIQUE, VOTEZ CONTRE LA LISTE SARKOZY – C'EST LE MOMENT DE VOUS FAIRE ENTENDRE – PASSEZ LE MOT!
Le #467571
bien dit galcian car a propos de mac os personne ne dit rien a ce sujet !!!

Le #467601
C'est surtout inapplicable... Quels navigateurs en bénéficieront (ceux avec le plus fort taux de PDM ->c'est donc pas pour favoriser la concurence) ? Quid de la maintenance ? En cas de faille non corrigée vers qui se retournera le client ? Qui va payer le surcout engendré par cet ajout ?

A quand une bouteille d'evian dans un lot de canettes de coca (cola) ?

Décidément, pour tout ce qui concerne l'informatique, on est pas plus gâté par l'Europe que par la France...
Le #467661
C'est dingue ca.
Pourquoi un reproche a microsoft de fournir IE avec son propre OS ?
C'est pas a MS d'integre les autres navigateurs a Windows, mais aux assembleurs de PC de l'integrer dans la suite de logiciels (le plus souvent merdique) qu'il fournisse avec le PC.
L'OS n'est qu'une partie d'un PC et non LE PC.

C'est comme si vous alliez voir Peugeot en lui demandant un bleu Bugatti sur votre 308CC. Il va vous dire quoi a votre avis ?
Il va juste vous dire de la prendre avec les couleurs du catalogue et d'aller ailleur la faire repeindre.
Le #467691
Qui plus est le raisonnement ne tient pas !
Qu'est qu'un système d'exploitation à l'heure actuelle ?
Si de base l'OS est l'interface entre l'utilisateur et les périphériques / logiciels de de la machine, son rôle a nettement évolué depuis pas mal d'années. Maintenant, le système d'exploitation (quel qu'il soit, sauf cas isolés) est doté d'une panoplie de logiciels divers. Que ce soit windows (avec la calculatrice, notepad, paint ou MSN Messenger), Mac OS (du peu que je connais iLife et iTunes ?) ou des distributions GNU / Linux telles que Ubuntu avec Gedit, OpenOffice.org, Gimp et Pidgin : chaque OS possède son lot de programmes pré-installés. Pourquoi serait-ce différent pour les navigateurs internet ? Dorénavant l'utilisateur achète (ou non) et exploite son OS également pour ses logiciels intégrés (qu'il est libre d'utiliser ou non). N'est ce d'ailleurs pas pour ça qu'il existe plusieurs variantes d'Ubuntu (cf : Kubuntu, Xubuntu etc...) ?
Si l'intégration d'IE à Windows parait être une vente liée, alors dans ce cas celle d'iTunes à Mac OS (je ne connais pas vraiment Mac OS, mais il me semble qu'iTunes y est intégré) est également une vente liée, de même que l'intégrité des logiciels présents !
La question à se poser est si un OS ne doit rester qu'une simple interface utilisateur - périphériques / logiciels ou s'il doit comporter un certain nombre de logiciels "de base" afin d'assurer un fonctionnement minimum à l'utilisateur.
Pour ma part, je penche pour la seconde solution.
Le #467721
Pfff Microsoft est tenu à ces regles car il est en position de monopole avec Windows et qu'il se sert du poids de cet OS pour avoir la même part sur le marché des navigateurs . c'est evident .
L'accusation d'abus de position dominante ne vaut evidemment QUE pour Microsoft puisque lui seul est en position de monopole
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]