Nexus 10 : 5 bonnes raisons de l'acheter

Le par  |  14 commentaire(s)
Nexus_10_Google_Samsung.GNT.000

C'est le 13 novembre que les livraisons de tablettes Nexus 10 débuteront. Google, en partenariat avec Samsung, a mis les petits plats dans les grands avec un premier prix à 399€ (version 16 Go). Malgré cela, la firme de Mountain View n'a fait aucune concession sur ses caractéristiques. Bien au contraire...

Tout comme, nous avons salué l'arrivée du smartphone Nexus 4, voici 5 éléments qui distinguent la Nexus 10 des autres tablettes du marché.

Maxi résolution

Les résolutions élevées ont débuté sur les "petits" écrans de nos smartphones. C'est Apple qui avait ouvert la voie au "Retina Display" avec l'iPhone 4 (326 ppp sur son écran de 3.5 pouces). Les autres constructeurs lui ont emboité le pas : Sony Xperia S avec 342 ppp et maintenant HTC Butterfly J affichant de la 1080p sur son écran de 5 pouces, soit 440 ppp. Les modèles haut de gamme se caractérisent tous (exception faite du Galaxy Note II qui a perdu en résolution par rapport à son prédécesseur) par une densité de pixels supérieure à 300 ppp.

Apple avait ensuite introduit le Retina Display avec l'iPad de 3ème génération (2048 par 1536 pixels sur son écran de 9.7 pouces, soit 264 ppp).

Mais, Google et Samsung font bien mieux avec la Nexus 10. La tablette affiche ainsi 2560 par 1600 pixels (rapport 16:10) sur son écran de 10.055 pouces, soit 300 ppp.

Google Nexus 10 01Pour aller plus loin, on peut calculer le "Retina Display trigonometrical pixel density". Il s'agit du nombre de pixels qui sont vus par l'oeil humain à une distance d'utilisation "classique" dans un triangle ayant un angle de 1 degré. Les iPad 3 et 4 se caractérisent par une densité de pixels par degré de 69 ppd ; c'est le fameux Retina Display selon Apple. La distance "utile" choisie par Apple est de 38 cm pour une tablette de 10 pouces, distance au-delà de laquelle une augmentation de la résolution serait imperceptible par l'oeil humain. Un calcul identique donne 78 ppd pour la Nexus 10.

Les avis des experts restent toutefois partagés au sujet du Retina Display défini par Apple. Certains estiment que l'oeil humain est bien plus sensible que ce qu'Apple avance. La densité de pixels de 300 ppp de la Nexus 10 serait donc pertinente.

Pour l'anecdote (en est-ce réellement une ou bien est-ce simplement lié à la conservation du rapport 16:10 ?), on notera que le MacBook Pro Retina Display 13 pouces affiche également 2560 par 1600 pixels et dispose donc d'une résolution moindre (nombre de pixels par pouce : 232 ppp).

Reste à estimer le "coût" de cette myriade de pixels en termes de performances graphiques. Google et Samsung ont opté pour le nouveau SoC 5250 (l'Exynos 5450 avec CPU quad coeur pourrait être intégré dans le Galaxy S IV) de la famille Exynos 5 Dual qui intègre un GPU Mali T604, le tout dernier processeur graphique d'ARM. Il est épaulé par 2 Go de RAM.

Les premiers benchmarks GLBenchmark semblent montrer que l'iPad 4 (intégrant l'A6X avec GPU PowerVR SGX 544MP4 d'Imagination) offre de meilleures performances graphiques.

On gardera toutefois à l'esprit que l'iPad 4 affiche 3.145728 millions de pixels (2048 par 1536 pixels) contre 4.096 millions de pixels pour la tablette de Google. Le hardware de la Nexus 10 (le GPU en particulier) est donc bien plus sollicité puisqu'il doit gérer l'affichage de près de 1 million de pixels de plus que l'iPad 4.

Connectivité complète

Pas (encore) de déclinaison "cellulaire" pour la Nexus 10 mais déjà une connectivité complète que Samsung a implémentée. La Nexus 10 supporte le WiFi 802.11 b/g/n et dispose de deux antennes au niveau de son émetteur/récepteur (MIMO pour Multiple-Input Multiple-Output). Cela se traduit par un débit plus élevé (x 2) et une meilleure portée du WiFi.

Le WiFi est également dit "HT40", ce qui se traduit par des débits plus élevés qu'avec le mode HT20 grâce à une meilleure (entendez plus efficace) répartition des données avec le codage OFDM (Orthogonal frequency-division multiplexing) et des canaux de 40 MHz contre 20 MHz pour le HT20.

La Nexus 10 est également compatible avec le NFC (Near Field Communication) et le Bluetooth 4.0.

A l'image du smartphone Nexus 4, la Nexus 10 pourra être rechargée sans fil. Le standard supporté est le Qi (comme pour les Nokia Lumia 820 et 920 et le Nexus 4). Google pourrait proposer un ou des périphériques comme ce sera le cas avec le "Wireless Charging Orb" destiné à la Nexus 4.

La tablette est également dotée de ports microUSB et microHDMI. Ce dernier évite ainsi l'achat d'un adaptateur MHL ou SlimPort (il faudra toutefois acheter un câble microHDMI vers HDMI).

Le tout dernier Exynos de Samsung anime la Nexus 10

 

Exynos5250_Exynos_5_Dual_Cortex-A15_Samsung-GNTIl s'agit du SoC Exynos 5250 annoncé par Samsung en août dernier. Il embarque un processeur double coeur à architecture Cortex-A15 cadencé à 1.7 GHz et un GPU Mali T604. Rappelons que les tablettes actuelles (ainsi que les smartphones) embarquent encore, pour la plupart d'entre elles, des processeurs à architecture Cortex-A9. Seuls Qualcomm avec ses coeurs "Krait" et Apple à sa manière avec l'A6X se sont éloignés de cette architecture.

Une tablette qui ne fait pas le poids

Au sens propre uniquement, puisque, malgré son écran de 10.055 pouces, la Nexus 10 affiche un poids de 605 grammes (à peine plus que l'iPad 2). C'est moins que l'iPad 4 qui pèse 652 grammes (version WiFi). Une petite différence qui devrait faire beaucoup à l'usage, tout comme elle avait fait beaucoup lors du passage de l'iPad 1 à l'iPad 2 (la baisse de poids était toutefois de plus de 100 grammes, de 713 g à 601 g).

On espère que Samsung n'a pas trop rogné sur la taille de la batterie. La Nexus 10 embarque une batterie de 9 000 mAh. Il faut la comparer à la batterie de 42.5 Wh de l'iPad 4, soit 11 486 mAh (puisqu'elle délivre une tension de 3.7 volts). On attendra de la tester avant de se prononcer. Mais l'autonomie pourrait être le talon d'Achille de la Nexus 10.

Android 4.2

Les Nexus 4 et 10 seront les premiers terminaux (puisque le déploiement d'Android 4.2 sur la Nexus 7 a été retardé) Android livrés avec Android 4.2, la nouvelle saveur de Jelly Bean.

La nouvelle mouture d'Android supporte le mode Photo Sphere Camera, le multi-utilisateurs et l'affichage sans fil sur un écran tiers (via un adaptateur "wireless display" vers HDMI). Google introduit un nouveau clavier virtuel (proche du Swype), le mode "Daydream" qui permet d'afficher du contenu (de vos albums photos ou de Google Currents) quand le terminal est en charge, un menu de paramètres rapide accessible depuis le volet de notifications...

On attendra désormais de la prendre en main afin de la jauger de façon pratique et complète. 

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1082462
Merci de vous relire svp.
Le #1082582
Et une bonne raison d'eviter d'acheter ! Pas de possibilité d'etendre le stockage car pas de port SD ! Gros fail quoi !
Le #1082612
C'est vrai que le manque de slot microSD est le seul point négatif.
Dans ce cas, pourquoi Google ne propose pas de version 64 Gb ?

Pour le reste, elle me convient parfaitement; j'étais sur le point d'acheter une Asus Transformer Infinity mais mon choix se portera finalement sur la Nexus 10 en version 32 Gb.



Le #1082622
Ooops, double post ! Sorry !
Le #1082632
fluke78 a écrit :

Et une bonne raison d'eviter d'acheter ! Pas de possibilité d'etendre le stockage car pas de port SD ! Gros fail quoi !


c'est pas du fail, c'est de la stratégie commerciale pour vendre de l'espace sur google drive...
Anonyme
Le #1082652
deadeye007 a écrit :

fluke78 a écrit :

Et une bonne raison d'eviter d'acheter ! Pas de possibilité d'etendre le stockage car pas de port SD ! Gros fail quoi !


c'est pas du fail, c'est de la stratégie commerciale pour vendre de l'espace sur google drive...


Ici on parle d'un stockage interne, pas d'un stockage en ligne. Une petite mémoire ne me fera pas acheter un service en ligne dont je n'ai cure, je sauvegarde localement.
Le #1082662
airelle a écrit :

C'est vrai que le manque de slot microSD est le seul point négatif.
Dans ce cas, pourquoi Google ne propose pas de version 64 Gb ?

Pour le reste, elle me convient parfaitement; j'étais sur le point d'acheter une Asus Transformer Infinity mais mon choix se portera finalement sur la Nexus 10 en version 32 Gb.


Je pense qu'une version 64 Go ne changerait pas grand chose au final.
Certes un port micro SD serait le bienvenu et bien géré il ne compliquerait pas les choses pour l'utilisateur mais au final si on souhaite stocker des films en HD, qu'on ait 16 ou 64 Go on arrive très vite à saturer la mémoire interne.

Heureusement il est possible de stocker le tout sur des supports externes (clés USB ou même disques externes quasi sans limite) pour ceux qui ont vraiment envie de transporter leur médiathèque avec eux.
Le #1082692
Surtout que le stockage en ligne, est de la sauvegarde de disque. Il faut donc que les données soit aussi sur le disque.
Le #1082712
C'est marrant d'attaquer Google sur ce sujet, en faisant passer ce port µSD/SD refusé par Google pour la Nexus 10 pour quelque chose d'incroyable !
Chez Apple, ça a toujours été comme ça et ça a toujours marché à fond... Google veut aussi mettre en avant leur cloud. Je pense qu'ils se placent exactement sur la même ligne que l'iPad d'Apple, pour montrer qu'ils font aussi bien (voire mieux à mon humble avis), pour beaucoup beaucoup moins cher. C'est pas pour rien qu'Apple a déjà enquillé sur un iPad 4 et un iPad Mini, Google a pris les devant !
Le #1082792
Euh on parle de recharge sans fil avec un dock... Attention : pas la meme techno que le nexus 4. Il y aura un connecteur magnetique mais pas de chargement par m'induction donc pas de compatibilité avec le dock
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]