Nicolas Sarkozy choisit Facebook pour communiquer sur sa mise en examen

Le par  |  22 commentaire(s) Source : Numerama
nicolas sarkozy facebook1

Alors que l’ensemble des ténors de l’UMP a rapidement partagé leurs sentiments aux médias sur la mise en examen de Nicolas Sarkozy, l’ancien président de la République a choisi de s’exprimer depuis sa page Facebook.

Mis en examen pour abus de faiblesse dans l’affaire Bettencourt et le financement illégal de sa campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy ne s’était jusqu’ici pas plié à l’exercice de la déclaration officielle, se gardant de tout commentaire.

nicolas sarkozy facebook Ce sont ses proches et les représentants de son parti qui avaient jusqu’ici pris la parole pour exprimer l’incompréhension de sa mise en examen, Nicolas Sarkozy choisissant une voie plus étonnante pour partager son impression : sa page Facebook.

Ainsi, l’ancien président de la République a publié un message à l’attention de ses sympathisants, mais également à ses détracteurs dans un style qui se veut proche du peuple, et tout à fait personnel :

Au moment où je dois faire face à l’épreuve d’une mise en examen injuste et infondée, je veux remercier du fond du cœur tous ceux qui ont tenu à me témoigner de leur confiance. À tous, à ceux qui m’ont soutenu comme à ceux qui m’ont combattu, je veux n’affirmer qu’à aucun moment dans ma vie publique, je n’ai trahi les devoirs de ma charge.
Je vais consacrer toute mon énergie à démontrer ma probité et mon honnêteté. La vérité finira par triompher. Je n’en doute pas.
Il va de soi que je ne réclame aucun traitement particulier si ce n’est celui de tout citoyen d’avoir le droit à une justice impartiale et sereine.
C’est parce que j’ai confiance dans l’Institution judiciaire que j’utiliserai les voies de droit qui sont ouvertes à tout citoyen. NS

Le choix des réseaux sociaux n’est pas une nouveauté pour Nicolas Sarkozy qui a largement profité des différentes plateformes sociales pour aller chercher les internautes et les concerner par sa campagne présidentielle. En outre, la communication se veut bien plus modérée que les propos tenus jusqu’ici par ses proches, et tout à fait dans l’esprit même du réseau social.

Nicolas Sarkozy, qui profite d’un regain de succès dans les sondages depuis plusieurs mois, réalise ici un bel exercice de communication. L’ancien président se présente à la fois proche des citoyens et révèle un côté humain dont on lui reprochait l’absence lors de son dernier mandat. Quelques heures seulement après la publication de son message, ce sont plus de 20 000 commentaires de soutient et plus de 80 000 like qui lui ont été adressées.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1239002
Souvent on dit : plus c'est gros plus ça passe...
Là il met le paquet
Le #1239022
On ne parlait pas suffisamment du coté humain de l'abus de faiblesse et de la souffrance de l'encaissement.
Anonyme
Le #1239042

N'importe quelle autre personne serait en prison si un juge estimait qu'elle a pu profiter de l'état de santé d'une vieille dame pour lui extorquer "quelques" centaines de milliers d'euros, voir des millions!


Le #1239052
petitlutinmalin a écrit :

N'importe quelle autre personne serait en prison si un juge estimait qu'elle a pu profiter de l'état de santé d'une vieille dame pour lui extorquer "quelques" centaines de milliers d'euros, voir des millions!


… genre François-Marie Banier, le photographe qui avait abusé de la même héritière ?

Faut arrêter de brandir les torches et vouloir ressortir les guillotines. On est dans un pays où, jusqu’à ce qu’on soit reconnu coupable, la présomption d’innocence doit primer.

S’il y a mise en examen, c’est qu’il y a soupçon, pas preuve (sinon il y aurait déjà eu jugement). Que l’affaire soit traitée devant la justice et il sera jugé coupable, ou reconnu innocent.

Le #1239082
reste que la justice de ce pays ne le condamnera jamais, lui, nicolas sarkozy, avocat, ancien président de la république, possible retour sur la scène (de l'olympia ? ) en 2017, le bras long comme on le sait tous, et retours d'ascenceurs qui forcément s'enclencheront, bref, j'ai plus de chance d'aller en taule pour ce commentaire que lui pour avoir peu être abusé de mamie zinzin.
Le #1239102
T'façon il lui diront rien il dépassera pas la barre...
Anonyme
Le #1239222
orakaa a écrit :

petitlutinmalin a écrit :

N'importe quelle autre personne serait en prison si un juge estimait qu'elle a pu profiter de l'état de santé d'une vieille dame pour lui extorquer "quelques" centaines de milliers d'euros, voir des millions!


… genre François-Marie Banier, le photographe qui avait abusé de la même héritière ?

Faut arrêter de brandir les torches et vouloir ressortir les guillotines. On est dans un pays où, jusqu’à ce qu’on soit reconnu coupable, la présomption d’innocence doit primer.

S’il y a mise en examen, c’est qu’il y a soupçon, pas preuve (sinon il y aurait déjà eu jugement). Que l’affaire soit traitée devant la justice et il sera jugé coupable, ou reconnu innocent.


Non! Genre n'importe quel autre citoyen lambda qui serait soupçonné d'avoir abusé d'une vieille dame.

Pour ce qui est de la présomption d'innocence jusqu'au jugement, allez donc dire ça aux milliers de personnes en attente d'un jugement.... en prison!
Le #1239272
petitlutinmalin a écrit :

orakaa a écrit :

petitlutinmalin a écrit :

N'importe quelle autre personne serait en prison si un juge estimait qu'elle a pu profiter de l'état de santé d'une vieille dame pour lui extorquer "quelques" centaines de milliers d'euros, voir des millions!


… genre François-Marie Banier, le photographe qui avait abusé de la même héritière ?

Faut arrêter de brandir les torches et vouloir ressortir les guillotines. On est dans un pays où, jusqu’à ce qu’on soit reconnu coupable, la présomption d’innocence doit primer.

S’il y a mise en examen, c’est qu’il y a soupçon, pas preuve (sinon il y aurait déjà eu jugement). Que l’affaire soit traitée devant la justice et il sera jugé coupable, ou reconnu innocent.


Non! Genre n'importe quel autre citoyen lambda qui serait soupçonné d'avoir abusé d'une vieille dame.

Pour ce qui est de la présomption d'innocence jusqu'au jugement, allez donc dire ça aux milliers de personnes en attente d'un jugement.... en prison!


je t'ai mis que +1 parce que je ne pouvais pas mettre plus 1000
Le #1239422
petitlutinmalin a écrit :

orakaa a écrit :

petitlutinmalin a écrit :

N'importe quelle autre personne serait en prison si un juge estimait qu'elle a pu profiter de l'état de santé d'une vieille dame pour lui extorquer "quelques" centaines de milliers d'euros, voir des millions!


… genre François-Marie Banier, le photographe qui avait abusé de la même héritière ?

Faut arrêter de brandir les torches et vouloir ressortir les guillotines. On est dans un pays où, jusqu’à ce qu’on soit reconnu coupable, la présomption d’innocence doit primer.

S’il y a mise en examen, c’est qu’il y a soupçon, pas preuve (sinon il y aurait déjà eu jugement). Que l’affaire soit traitée devant la justice et il sera jugé coupable, ou reconnu innocent.


Non! Genre n'importe quel autre citoyen lambda qui serait soupçonné d'avoir abusé d'une vieille dame.

Pour ce qui est de la présomption d'innocence jusqu'au jugement, allez donc dire ça aux milliers de personnes en attente d'un jugement.... en prison!


Aux milliers de personnes en prison en attendant un jugement ? Faudrait arrêter de fantasmer là. A t'entendre dès que t'es mis en accusation t'es foutu en prison si t'es pas riche.

Je crois que t'es pas vraiment au courant de l'état de surpeuplement de nos prisons aujourd'hui et du fait qu'un nombre importants de peines inférieures à 2 ans (pas des gens en attente d'un jugement mais des gens condamnés) ne sont pas effectuées. Concrètement si on peut ne pas te garder en prison, on te laisse dehors, purement et simplement. T'as été faire un tour du côté des banlieues chaudes ces derniers temps ? Un gars qui se fait arrêter pour un crime mineur se retrouvera très rapidement dehors, souvent dès le lendemain.

Les seuls cas de figures où des gens sont détenus en prison avant d'être jugés sont très spécifiques. La plupart du temps les gens sont remis en liberté en attendant leur audience/jugement. Faut arrêter de regarder des séries américaines à la télé...

Voilà les informations relatives à la détention provisoire/préventive, et aux cas spécifiques où elle s'applique
http://vosdroits.service-public.fr/F1042.xhtml
Le #1239452
orakaa a écrit :

petitlutinmalin a écrit :

orakaa a écrit :

petitlutinmalin a écrit :

N'importe quelle autre personne serait en prison si un juge estimait qu'elle a pu profiter de l'état de santé d'une vieille dame pour lui extorquer "quelques" centaines de milliers d'euros, voir des millions!


… genre François-Marie Banier, le photographe qui avait abusé de la même héritière ?

Faut arrêter de brandir les torches et vouloir ressortir les guillotines. On est dans un pays où, jusqu’à ce qu’on soit reconnu coupable, la présomption d’innocence doit primer.

S’il y a mise en examen, c’est qu’il y a soupçon, pas preuve (sinon il y aurait déjà eu jugement). Que l’affaire soit traitée devant la justice et il sera jugé coupable, ou reconnu innocent.


Non! Genre n'importe quel autre citoyen lambda qui serait soupçonné d'avoir abusé d'une vieille dame.

Pour ce qui est de la présomption d'innocence jusqu'au jugement, allez donc dire ça aux milliers de personnes en attente d'un jugement.... en prison!


Aux milliers de personnes en prison en attendant un jugement ? Faudrait arrêter de fantasmer là.

Je crois que t'es pas vraiment au courant de l'état de surpeuplement de nos prisons aujourd'hui et du fait qu'un nombre importants de peines inférieures à 2 ans (pas des gens en attente d'un jugement mais des gens condamnés) ne sont pas effectuées. Concrètement si on peut ne pas te garder en prison, on te laisse dehors, purement et simplement. T'as été faire un tour du côté des banlieues chaudes ces derniers temps ? Un gars qui se fait arrêter pour un crime mineur se retrouvera très rapidement dehors, souvent dès le lendemain.

Les seuls cas de figures où des gens sont détenus en prison avant d'être jugés sont rares et mineurs (pour des crimes graves), et ne se comptent certainement pas "en milliers". La plupart du temps les gens sont remis en liberté en attendant leur audience/jugement. Faut arrêter de regarder des séries américaines à la télé...


une simple recherche et....

"Dans le détail, le nombre de prévenus (en attente de jugement) s'élève à 16 587, soit 25,4 % des personnes incarcérées."

c'est bien des milliers comme le dit petitlutinmalin


http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/12/15/le-nombre-de-detenus-atteint-un-nouveau-record-en-france_1619366_3224.html

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]