Numericable-SFR qui rachète Bouygues Telecom : les cours flambent littéralement en bourse !

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Reuters
Bouygues-Telecom-nouveau-logo

Numericable-SFR qui tente de racheter Bouygues Telecom, avec Iliad / Free en embuscade ? Les investisseurs retiennent leur souffle et veulent participer à la fête si elle se confirme ce mardi.

numericable-logoDepuis dimanche, il se murmure que Numericable pourrait mettre plus de 10 milliards d'euros sur la table pour s'emparer de Bouygues Telecom, après avoir déjà racheté SFR puis Virgin Mobile en 2014.

Si Martin Bouygues s'est toujours montré hostile vis à vis d'une cession de sa filiale télécom, c'est une nouvelle possibilité qui s'ouvre et qui pourrait faire entrer Free dans la boucle, par échange d'infrastructures et de fréquences pour éviter un retour de bâton des régulateurs.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a déjà donné un point de vue assez négatif quant l'hypothèse d'une nouvelle phase de consolidation sur le marché mobile français. Les investisseurs, quant à eux, applaudissent des deux mains et mettent leurs billes dans l'affaire.

Reuters relève ainsi que Numericable-SFR a vu son cours en bourse grimper de 13,75% en début d'après-midi, tandis que le groupe Bouygues a flambé de quasiment 14%. le groupe Iliad, qui pourrait profiter de la situation pour récupérer des actifs, a vu son cours décoller de plus de 12%.

Même l'opérateur Orange, qui appelle depuis plusieurs trimestres à une consolidation du marché dont il ne serait pas forcément le moteur, profite de cette attente pour prendre 7%, alors que l'indice CAC40 connaît une belle progression à quasiment 3%. Enfin, Altice, actionnaire de Numericable, s'est envolé à la bourse d'Amsterdam avec un cours accru de plus de...17,4%.

N'en déplaise au ministre de l'Economie, le marché croit dur comme fer en l'annonce d'un rapprochement entre Numericable-SFR et Bouygues Telecom ce mardi, avec des effets positifs pour Free et un marché mobile français qui reviendrait bien à trois opérateurs.

Et pour le consommateur ? La baisse des prix enclenchée par l'arrivée de Free Mobile en 2012 pourrait bien connaître un arrêt et s'inverser, notent les observateurs qui rappellent l'exemple autrichien avec la remontée de près de 20% des prix suite au passage de quatre à trois opérateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1846293
"Et pour le consommateur ? La baisse des prix enclenchée par l'arrivée de Free Mobile en 2012 pourrait bien connaître un arrêt et s'inverser, notent les observateurs qui rappellent l'exemple autrichien avec la remontée de près de 20% des prix suite au passage de quatre à trois opérateurs."

peut être pas. Free pourrait très bien décider de ne pas s'associer aux autres brigands comme avant son arrivée sur le marché.
Merci Free d'avoir fait baisser les prix, pour tout le monde, y compris pour ceux qui ne sont pas chez toi.
Le #1846350

Free pourrait très bien décider de ne pas s'associer aux autres brigands


S'il s'ossice normalement l'Etat devrait les condamner. Mais en fait je pense que ceux qui bossent pour l'autorité d ela concurrence ne sont pas trop intéressés à faire respecter les principes de la concurrence !
Le #1846358
"le marché croit dur comme fer en l'annonce.." Non non, c'est juste les machines de trading haute fréquence qui se sont emballées...

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]