Nvidia Tegra 3 : 25 millions d'unités livrées en 2012 ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Digitimes
Nvidia Tegra 3

Le fondeur Nvidia s'est fixé l'objectif d'écouler 25 millions de plates-formes Tegra 3 en 2012 mais les observateurs restent dubitatifs.

Nvidia Tegra 3Tegra 3 est la nouvelle bête de course de Nvidia qui, par sa structure quadricoeur, doit équiper les smartphones et tablettes de nouvelle génération. Le fondeur avait déjà fait sensation en début d'année avec la famille Tegra 2 dual core, présente dans de nombreux produits.

En choisissant de rester sur une architecture ARM Cortex A9, Nvidia peut, comme pour Tegra 2, compter sur une commercialisation précoce et la société se serait fixé un objectif de volume de 25 millions d'unités livrées en 2012, en comptant sur les smartphones et tablettes mais aussi sur les systèmes de bord automobiles.

25 millions, c'est aussi l'objectif que s'était fixé le fondeur en 2011 pour ses processeurs Tegra 2. Or, les observateurs estiment que Nvidia n'atteindra pas ce volume cette année et aura du mal à y parvenir en 2012.

Car au-delà de la forte visibilité obtenue en début d'année dans les salons technologiques, le processeur Tegra 2 est surtout resté dans l'espace des tablettes tactiles, où il est présent dans les trois quarts des produits. Le problème est que l'écrasante domination de la tablette iPad n'a pas permis aux tablettes Android de conquérir le marché dans les proportions espérées, réduisant donc aussi les livraisons des processeurs d'applications les équipant.

Du côté des smartphones, hormis quelques terminaux haut de gamme, c'est toujours le concurrent Qualcomm qui domine largement ce segment avec ses plates-formes SnapDragon, ce qui limite là aussi la diffusion des processeurs Tegra 2.


Forte concurrence annoncée pour Tegra 3

Pour Tegra 3, si Nvidia part un peu en avance en proposant son processeur dès la fin 2011, c'est en faisant le choix d'une architecture ARM Cortex A9. Or, la concurrence risque bien de se montrer plus réactive que l'an dernier et les plates-formes de nouvelle génération ne tarderont pas à être disponibles en volume.

C'est le cas de plates-formes ARM Cortex A15 comme OMAP5 chez Texas Instruments, ou de la famille SnapDragon S4 chez Qualcomm, qui sans forcément proposer du quadcore, auront une réserve de puissance supplémentaire tout en maintenant la maîtrise de la consommation d'énergie.

Le choix de Nvidia de rester sur de l' ARM Cortex A9, même en passant au quadricoeur et en ajoutant un coeur compagnon, peut donc être à double tranchant et sa visibilité être amoindrie par rapport à d'autres solutions faisant un saut de performances en exploitant les dernières technologies disponibles.

L'intérêt du quadcore par rapport à des solutions dual core optimisées ( moins gourmandes en énergie, sujet sensible en mobilité, et dégageant moins de chaleur ) est d'ailleurs mis en doute dans le domaine mobile par certains fondeurs ( Texas Instruments, ST- Ericsson... ) qui ont choisi de faire l'impasse sur cette possibilité, au moins à court terme.

L'arrivée de Windows 8 sur les tablettes ARM( voire sur des ordinateurs portables ARM, où le quadcore pourrait y être plus à l'aise que dans les produits mobiles ) pourrait toutefois aider à développer les volumes d'ici la fin 2012 et surtout en 2013

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #868241
Faudrait voir à ce que le monde ARM ne reproduise pas les défauts du monde x86 : à savoir la course à la performance et à l'énergivorace.

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]