Nvidia Xavier : l'architecture de la prochaine génération Tegra avec coeurs custom et GPU Volta !

Le par  |  0 commentaire(s) Source : AnandTech
NVIDIA - logo

Le groupe Nvidia a présenté Xavier, sa nouvelle architecture à 8 coeurs custom 64-Bit et GPU Volta 512 cores CUDA qui sera présente à bord d'une prochaine génération de processeurs Tegra.

Le groupe Nvidia est sorti de la course aux processeurs pour smartphones et tablettes mais ses générations de SoC Tegra ont trouvé un nouveau terrain de jeu dans les systèmes de bord des véhicules et dans des composants dédiés aux véhicules autonomes comme Drive PX2.qui repose sur la nouvelle plate-forme Nvidia Parker officialisée durant l'été.

Après Nvidia Parker viendra Nvidia Xavier (oui, comme le professeur Xavier de X-Men), une plate-forme dont le groupe vient de fournir quelques détails bien qu'elle ne soit pas encore finalisée. Cette future génération des SoC Tegra reste très tournée vers les utilisations pour l'industrie automobile.

La plate-forme, gravée en 16 nm FinFET+ chez TSMC et pourvue de 7 milliards de transistors, sera dotée de 8 coeurs 64-Bit développés en interne (évolution de Denver ? autre ? la précision n'a pas été donnée) et d'un GPU sous architecture Volta (qui fait suite à l'actuelle Maxwell) avec 512 cores CUDA (contre une architecture Pascal et 256 cores CUDA pour la toute récente plate-forme Nvidia Parker).

Nvidia Xavier

Credit image : AnandTech

Le site AnandTech explique que l'objectif est de condenser l'essentiel de la carte Drive PX2 dans un seul composant qui conservera une même puissance de calcul de 20 DL TOPS (Deep Learning TOPS) mais avec une consommation de 20 Watts, soit un quart de celle de Drive PX2, et en restant sur le même noeud de gravure de 16 nm.

La future plate-forme Nvidia Xavier est présentée comme un "supercalculateur pour intelligence artificielle" qui pourra répondre aux nouveaux usages des véhicules autonomes et des systèmes avancés d'assistance à la conduite, notamment grâce à sa gestion optimisée du jeu d'instructions d'inférences INT8. Les possibilités de computer vision seront de la partie avec la présence de puces de traitement vidéo 8K et un nouvel "accélérateur de computer vision" sur lequel Nvidia garde encore le secret, note encore AnandTech.

Tout ceci est bien beau mais la fourniture des premiers échantillons de composants exploitant Nvidia Xavier n'arriveront pas avant fin 2017, avec une production en volume quelque part en 2018. Il s'agit ici de donner un cap et de confirmer que Nvidia compte bien rester à la pointe des développements de l'électronique pour les véhicules connectés et autonomes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]