Piratage : un point sur la mission Olivennes à mi-parcours

Le par  |  21 commentaire(s)
fnac-pdg--denis-olivennes.jpg

La Ministre de la Cuture et de la Communication a reçu Denis Olivennes pour faire un premier bilan sur sa mission avec pour objectif le dégagement de solutions pour lutter contre le téléchargement illégal. La riposte graduée risque de revenir sur le devant de la scène.

Fnac pdg denis olivennes jpgSur le front de la lutte contre le piratage, la fin de semaine dernière aura été bien chargée pour Chrisitine Albanel. Hormis son " coup d'éclat " avec Free, la Ministre s'est en effet également entretenue avec son émissaire auprès des représentants des ayants droits, des FAI, consommateurs et autres diffuseurs de contenus afin de tirer un premier bilan de ces rencontres placées sous l'égide de la mission Olivennes. Une mission pour rappel confiée au PDG de la Fnac, Denis Olivennes, dont les conclusions définitives sont attendues pour le mois de novembre.


Un refrain incessant
Soulignant des auditions qui se sont déroulées avec des interlocuteurs ouverts et coopératifs, Denis Olivennes a indiqué que leur désir d'aboutir à une solution commune afin de prévenir le piratage et de développer l'offre légale ne faisait pas l'ombre d'un doute. Fort de ces auditions, Olivennes s'est dit en mesure de dégager trois points de consensus autour de la question :
  • La mise en oeuvre, inspirée d'exemples étrangers, d'un système d'avertissement en cas de téléchargement illégal et de sanction proportionnée à la gravité des actes en cas de récidive.
  • La recherche d'assouplissements des modalités de téléchargement légal des fichiers : interopérabilité, rapidité de mise à disposition des oeuvres.
  • La nécessité de poursuivre plus avant les travaux sur la question du filtrage des contenus illicites.
Des divergences de points de vue demeurent, a précisé Olivennes, notamment quant aux modalités applicatives concernant la mise en oeuvre du mécanisme d'avertissement et de sanction (responsabilité et rôle à jouer par les FAI, ...), ou encore au sujet de la chronologie des médias pour la mise à disposition des oeuvres dans le cadre des offres légales. Sur ce dernier point, les FAI attendent des initiatives fortes et immédiates alors que les ayants droit se montrent plus réservés.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #187731
" * La mise en oeuvre, inspirée d'exemples étrangers, d'un système d'avertissement en cas de téléchargement illégal et de sanction proportionnée à la gravité des actes en cas de récidive."
--
Declare inconstitutionnel par le conseil constitutionnel

"La nécessité de poursuivre plus avant les travaux sur la question du filtrage des contenus illicites."
--
Quelque'un leur a dit que c'etait pas possible de filtrer internet?
Le #187732
@edzilla

C'est pas parceque ce n'est pas possible que cela ne se vend pas !

Alors comment ils vont faire ? uploader des mouchards sur les firmwares des box pour délester en ressource leurs parcs de serveurs ?
Le #187733
groslezard: meme avec des mouchards, avec des tout ce que tu veux, tu ne peux pas techniquement faire la difference entre du p2p legal(maj de wow, joost,...), et du p2p illegal.
Le #187735
ben par analyse de trames ip apparemment tu peux récupérer pour les protocoles p2p non cryptés les informations concernant les fichiers.

Y'a un rapport capgemini commandé par une société de protection des artistes en 2003 qui traine sur certains réseaux. Plusieurs points y ont été abordé sur le filtrage du P2P, les logiciels et les moyens pour filtrer (avec estimation financière en fonction des solutions choisies)...

Derrière il faut une grosse base de données référençant les fichiers a protégés... Il faut savoir aussi que les mp3 peuvent être repérés par empreinte musicale, pour les films c'est trop lourd.

Cependant les réseaux "complètement" cryptés passent outre ce type de filtrage...
Le #187736
"Cependant les réseaux "complètement" cryptés passent outre ce type de filtrage..."
--
Et comme tout les reseaux "modernes" implementent le cryptage... On revient au point de depart.
Le #187737
on interdit purement et simplement le P2P
Le #187738
Oui mais ils pourront dire au bon peuple qu'ils ont fait quelque chose et ils chopperont quelques retardataires qui serviront d'exemples... Ca reste de la politique...

Ce sera inefficace, mais ça fera plaisir aux amis et vous savez comment notre gouvernement actuel aime les artistes !
Le #187739
edzilla>Declare inconstitutionnel par le conseil constitutionnel
Pour quelle raison ? Ce serait pourtant moins brutal d'avoir un carton jaune avant le rouge, plutôt que de voir débarquer les flics à la maison.

edzilla>Quelque'un leur a dit que c'etait pas possible de filtrer internet?
Ca dépend quoi. Ils pourraient commencer par imposer aux FAI de black-lister tous les serveurs de newsgroups binaires par ex.

@groslezard : Tu parles d'un filtrage à installer chez chaque FAI ? Effectivement c sûrement techniquement faisable sur le nom du fichier en clair, en revanche sur la signature du MP3 je suis beaucoup plus sceptique : beaucoup trop gourmand en ressources, les serveurs des FAI ne s'en remettraient pas. Pis il suffirait de rajouter quelques octets de silence à la fin pour changer la signature
Le #187740
"Pour quelle raison ? Ce serait pourtant moins brutal d'avoir un carton jaune avant le rouge, plutôt que de voir débarquer les flics à la maison."
--
Je sais plus, faut que je retrouve, mais le principe de "riposte graduee" a ete declare inconstitutionnel.

"Ca dépend quoi. Ils pourraient commencer par imposer aux FAI de black-lister tous les serveurs de newsgroups binaires par ex."
--
Et apres demain, d'autre newsgroups sont utilises.

"en revanche sur la signature du MP3 je suis beaucoup plus sceptique"
--
Pareil, surtout que ca transites pieces par pieces, donc le fai devrait recuperer tout les morceaux avant de pouvoir savoir si c'est legal ou pas.
Pas possible.
Le #187743
edzilla>Et apres demain, d'autre newsgroups sont utilises
Il suffit de mettre à jour la black list au fur et à mesure que les serveurs de newsgroup sont créés. A mon avis on y coupera pas.

edzilla>le fai devrait recuperer tout les morceaux
edzilla>avant de pouvoir savoir si c'est legal ou pas. Pas possible.
Exact !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]