Les opérateurs virtuels contre l'idée d'une taxe sur leur CA

Le par  |  5 commentaire(s) Source : AFP
nicolas-sarkozy.jpg

L'idée proposée par Nicolas Sarkozy de prélever une taxe sur le chiffre d'affaires des opérateurs mobiles compenser la fin de la manne publicitaire sur les chaînes de télévision publiques est plutôt mal vue de l'association Alternative Mobile, regroupant les principaux opérateurs virtuels du pays.

nicolas sarkozy.jpgL'association Alternative Mobile, chargée de représenter les intérêts des opérateurs mobiles virtuels ( MVNO ) et fondée au mois de septembre 2007, s'inquiète des récents propos de Nicolas Sarkozy qui a émis l'idée de la création d'une taxe pour compenser la fin du financement de la télévision publique par la publicité.

Pour trouver les 800 millions d'euros annuels que cela représente, le président français souhaite instaurer une "taxe infinitésimale sur le chiffre d'affaires de nouveaux moyens de communication, comme l'accès à Internet ou la téléphonie mobile. "


La survie des MVNO en question ?
Or, estime Alternative Mobile, le modèle économique des opérateurs virtuels n'est pas des plus robustes par rapport aux trois opérateurs mobiles français ( Orange, SFR, Bouygues Telecom ) qui occupent la quasi-totalité du marché.

" La concurrence sur la téléphonie mobile s'exerce dans des conditions très difficiles pour les MVNO, qui sont encore très fragiles face aux opérateurs historiques ", a ainsi souligné l'association, qui voit un risque mortel dans l'application d'une éventuelle taxe.

" Là où une nouvelle taxe pourrait perturber les acteurs historiques, elle risque en revanche d'être fatale aux MVNO, tous encore engagés dans une phase d'investissement, et pour lesquels une taxe sur le chiffre d'affaires ne ferait que repousser davantage la perspective d'atteindre un jour leur équilibre économique ", poursuit-elle.

Et faire disparaître les MVNO, c'est redonner aux trois opérateurs les moyens de verrouiller le marché au détriment des consommateurs, attitude pour laquelle ils ont déjà été condamnés à de lourdes amendes. Malgré leur faible présence sur le marché ( tout juste 4% après 3 ans d'existence ), la quinzaine d'opérateurs mobiles virtuels tente tant bien que mal de trouver une place dans un marché solidement tenu par les trois opérateurs historiques.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #194661
ouais enfin pour récupérer 800 millions la taxe doit etre plus qu'infinitésimale.
800
Le #194662
800 millions / 40 millions de personnes = 20 €
si la taxe passe, les entreprises refactureront à leurs clients, soit un surcout de 20 € HT (en moyenne).

mais bon, faudra bien remplacer le temps de pub par des programmes (des redif ou programmes cours genre un gars une fille) et tout cela coute de l'argent.
Anonyme
Le - Editer #194681
sans les opérateurs que les mvno critique ("encore très fragiles face aux opérateurs historiques") ils n'existeraient meme pas donc bon...

On est bien d'accord qu'on peut pas mettre tout le monde au meme niveau, donc un pourcentage sur les benefices serait normal.

Le résultat serait un réajustement des offres.
Le #194683
"On est bien d'accord qu'on peut pas mettre tout le monde au meme niveau, donc un pourcentage sur les benefices serait normal."

oui sauf que au final c'est le consomateur qui payera.
Le #194726
"Le résultat serait un réajustement des offres"...petit calcul :
Forfait essentiel 1H chez SFR (24 mois -10% pour fidelité ) 26€ soit la minute à 0. 43 € (coms hors forfait à... 0.35€ ) ;
Forfait 1H classique 24 mois chez Orange... 26€ ( au dela du forfait : 0.37€.)
Forfait bouygue 1 H exprima 24 mois : 22.90€ (ah tient ca change ! ) soit 0.38€ /min (hors forfait : 0.34€ )
3 conclusions :
1) ne JAMAIS faire le calcul du cout de la minute de com d'un forfait 1 heure devant un client.
2) Si y a pas d'ententes entre les operateurs historiques, les tarifs sont un heureux hasard (mais bien profitable quand mm).
3) C'est justement sur les petits forfaits que les MVNO se placent et assurent la concurrence
donc : à qui profiterait "un réajustement des offres" ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]