OrigoSafe : une solution radicale pour éviter les textos au volant

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Dvice
texto volant

Si téléphoner sans kit mains libres en conduisant est une pratique dangereuse, l'envoi de textos l'est certainement encore plus. Pour les utilisateurs étant incapables de faire preuve de self-contrôle, ORIGO propose une solution radicale.

Difficile d'empêcher les utilisateurs accrocs à leurs smartphones de téléphoner ou d'envoyer des textos au volant. Et si les kits mains libres permettent d'effectuer des appels tout en conservant une grande partie de son attention sur la conduite, pour les textos il n'existe pas encore de vraie solution.

OrigoSafe Évidemment, les constructeurs pourraient équiper leurs véhicules de brouilleurs, rendant les smartphones injoignables, mais la solution se révèle trop radicale et peu adaptée dans le cadre de la nécessité d'un appel d'urgence.

Aussi, ORIGO, une société basée en Virginie propose une solution, ORIGOSafe; qui se présente comme un antidémarrage.

Une base d'accueil est installée sur le véhicule, et paramétrée pour interagir avec un ou plusieurs smartphones. Ainsi, tant que l'utilisateur n'a pas inséré son smartphone dans le dispositif, le véhicule refusera totalement de démarrer.

Une fois le véhicule démarré, pas question de retirer le smartphone du boitier sans déclencher une alerte sonore dans l'habitacle. Une alerte qui se présentera également sous la forme d'un mail et d'un texto renvoyé automatiquement à l'adresse de son choix soumis lors de l'installation du dispositif.

Si ORIGOsafe empêche de manipuler le smartphone connecté, il reste néanmoins compatible avec les appels en Bluetooth, et l'alarme se désactive automatiquement lorsque le frein à main est enclenché, pour permettre d'accéder au smartphone à l'arrêt depuis un parking.

Le système vise deux cibles spécifiques : les parents qui souhaitent que leurs enfants adoptent une attitude responsable au volant, mais également les entreprises qui pourraient avoir à gérer une flotte de véhicules de société dont les utilisateurs auraient tendance à trop régulièrement transgresser la loi.

Il faut actuellement compter 279$ pour l'installation de l'appareil, une coquette somme que l'on peut simplement s'éviter en faisant preuve d'un peu de bon sens et de self-contrôle

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1230032
La bonne blague, je casse ou perds mon téléphone, en plus d'avoir les nerfs, ma voiture va se mettre aussi en croix?!
Le #1230072
1. Encore un prétexte pour augmenter le prix des véhicules

2. Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route, quelle est la part due à la vitesse ? On parle de dispositif "anti-texto" mais on nous sort des véhicules toujours plus puissants (de 200 à 400 chevaux) qui ne sont bons qu'à se tuer ou à tuer les autres. Mais cela, c'est moins important car de telles voitures sont taxées à l'achat, consomment à gogo (donc encore taxées) et sont flashées par leur vitesse (donc encore et encore taxées).

Qu'on arrête à nous faire croire que c'est pour le bien du citoyen ! Ce qui importe, c'est le bien des caisses de l'Etat !
Le #1230082
Et pour les personnes possédant deux smartphones, un pro et un perso.
Si la base d'accueil est paramétrée pour le portable pro, rien n'empèche le conducteur d'envoyer des textos avec son tel. perso.
Le #1230172
Ulysse2K a écrit :

1. Encore un prétexte pour augmenter le prix des véhicules

2. Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route, quelle est la part due à la vitesse ? On parle de dispositif "anti-texto" mais on nous sort des véhicules toujours plus puissants (de 200 à 400 chevaux) qui ne sont bons qu'à se tuer ou à tuer les autres. Mais cela, c'est moins important car de telles voitures sont taxées à l'achat, consomment à gogo (donc encore taxées) et sont flashées par leur vitesse (donc encore et encore taxées).

Qu'on arrête à nous faire croire que c'est pour le bien du citoyen ! Ce qui importe, c'est le bien des caisses de l'Etat !


Entre un conducteur qui roule à 200 , concentré sur ça conduite, et un autre 130 en train de taper un sms, j'ai choisi avec qui voyager.

Alors oui, 200 c'est trop, mais le téléphone est une calamité au volant! I Son utilisation, pourtant déjà prohibée, devrait être sanctionné très sévèrement. Je parle de retrait de permis.
Je sais de quoi je parle. Je possède aussi le permis C. J'ai donc passé un bon moment sur les routes de France et d'Europe. Et bien si vous voulez avoir peur c'est le bon endroit.
Le #1230192
Au prix que ça coute, mieux vaut sans doute risquer de payer un PV !
Le #1230222
PROMMIX a écrit :

Ulysse2K a écrit :

1. Encore un prétexte pour augmenter le prix des véhicules

2. Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route, quelle est la part due à la vitesse ? On parle de dispositif "anti-texto" mais on nous sort des véhicules toujours plus puissants (de 200 à 400 chevaux) qui ne sont bons qu'à se tuer ou à tuer les autres. Mais cela, c'est moins important car de telles voitures sont taxées à l'achat, consomment à gogo (donc encore taxées) et sont flashées par leur vitesse (donc encore et encore taxées).

Qu'on arrête à nous faire croire que c'est pour le bien du citoyen ! Ce qui importe, c'est le bien des caisses de l'Etat !


Entre un conducteur qui roule à 200 , concentré sur ça conduite, et un autre 130 en train de taper un sms, j'ai choisi avec qui voyager.

Alors oui, 200 c'est trop, mais le téléphone est une calamité au volant! I Son utilisation, pourtant déjà prohibée, devrait être sanctionné très sévèrement. Je parle de retrait de permis.
Je sais de quoi je parle. Je possède aussi le permis C. J'ai donc passé un bon moment sur les routes de France et d'Europe. Et bien si vous voulez avoir peur c'est le bon endroit.


Soit tu n'as pas lu ce que j'ai écris, soit tu n'as pas compris

"Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route," ... Je n'approuve donc pas l'utilisation du mobile en roulant !

Mais pourquoi ne pas trouver plutôt un système pour "brider" les voitures (comme on le fait pour les camions) car les accidents dus à la vitesse sont nettement plus majoritaires (et mortels) que ceux provoqués par un texto ? Vas donc voir les statistiques et tu ne rouleras plus avec un con qui fait du 200 Puisque tu as fait beaucoup de route (moi j'en fais 60.000 kms/an) as-tu remarqué que quelqu'un qui utilise son mobile en conduisant va "anormalement plus lentement" alors que celui qui fait de la vitesse est un fou bien plus dangereux ?

Je reviens à ma conclusion : Oui, il faut interdire l'utilisation d'un mobile en conduisant mais pourquoi ne pas trouver (le plus tôt possible) un système contre la vitesse ou l'alcool qui sont bien plus "accidentogènes " ... Parce que cela n'est pas intéressant pour l'Etat ... Tout simplement

PS : Mais ne te tracasses pas ... Après l'interdiction des mobiles, nous aurons des "Google Glasses", et là ... on est mal pour la sécurité routière.

Le #1230382
Ulysse2K a écrit :

PROMMIX a écrit :

Ulysse2K a écrit :

1. Encore un prétexte pour augmenter le prix des véhicules

2. Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route, quelle est la part due à la vitesse ? On parle de dispositif "anti-texto" mais on nous sort des véhicules toujours plus puissants (de 200 à 400 chevaux) qui ne sont bons qu'à se tuer ou à tuer les autres. Mais cela, c'est moins important car de telles voitures sont taxées à l'achat, consomment à gogo (donc encore taxées) et sont flashées par leur vitesse (donc encore et encore taxées).

Qu'on arrête à nous faire croire que c'est pour le bien du citoyen ! Ce qui importe, c'est le bien des caisses de l'Etat !


Entre un conducteur qui roule à 200 , concentré sur ça conduite, et un autre 130 en train de taper un sms, j'ai choisi avec qui voyager.

Alors oui, 200 c'est trop, mais le téléphone est une calamité au volant! I Son utilisation, pourtant déjà prohibée, devrait être sanctionné très sévèrement. Je parle de retrait de permis.
Je sais de quoi je parle. Je possède aussi le permis C. J'ai donc passé un bon moment sur les routes de France et d'Europe. Et bien si vous voulez avoir peur c'est le bon endroit.


Soit tu n'as pas lu ce que j'ai écris, soit tu n'as pas compris

"Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route," ... Je n'approuve donc pas l'utilisation du mobile en roulant !

Mais pourquoi ne pas trouver plutôt un système pour "brider" les voitures (comme on le fait pour les camions) car les accidents dus à la vitesse sont nettement plus majoritaires (et mortels) que ceux provoqués par un texto ? Vas donc voir les statistiques et tu ne rouleras plus avec un con qui fait du 200 Puisque tu as fait beaucoup de route (moi j'en fais 60.000 kms/an) as-tu remarqué que quelqu'un qui utilise son mobile en conduisant va "anormalement plus lentement" alors que celui qui fait de la vitesse est un fou bien plus dangereux ?

Je reviens à ma conclusion : Oui, il faut interdire l'utilisation d'un mobile en conduisant mais pourquoi ne pas trouver (le plus tôt possible) un système contre la vitesse ou l'alcool qui sont bien plus "accidentogènes " ... Parce que cela n'est pas intéressant pour l'Etat ... Tout simplement

PS : Mais ne te tracasses pas ... Après l'interdiction des mobiles, nous aurons des "Google Glasses", et là ... on est mal pour la sécurité routière.


C'est sur qu'on peut connaitre la vitesse au moment choc. Il suffit de d'analyser les carcasses, les traces de freinage. Mais comment tu fais pour savoir si une personne était en train de texter ou de téléphoner? La personne concerné, si elle n'est pas morte, ne te dira jamais si elle utilisait son mobile, jamais.
Donc les statistiques sur la vitesse je les bouffes au petit dej.
Le #1230652
PROMMIX a écrit :

Ulysse2K a écrit :

PROMMIX a écrit :

Ulysse2K a écrit :

1. Encore un prétexte pour augmenter le prix des véhicules

2. Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route, quelle est la part due à la vitesse ? On parle de dispositif "anti-texto" mais on nous sort des véhicules toujours plus puissants (de 200 à 400 chevaux) qui ne sont bons qu'à se tuer ou à tuer les autres. Mais cela, c'est moins important car de telles voitures sont taxées à l'achat, consomment à gogo (donc encore taxées) et sont flashées par leur vitesse (donc encore et encore taxées).

Qu'on arrête à nous faire croire que c'est pour le bien du citoyen ! Ce qui importe, c'est le bien des caisses de l'Etat !


Entre un conducteur qui roule à 200 , concentré sur ça conduite, et un autre 130 en train de taper un sms, j'ai choisi avec qui voyager.

Alors oui, 200 c'est trop, mais le téléphone est une calamité au volant! I Son utilisation, pourtant déjà prohibée, devrait être sanctionné très sévèrement. Je parle de retrait de permis.
Je sais de quoi je parle. Je possède aussi le permis C. J'ai donc passé un bon moment sur les routes de France et d'Europe. Et bien si vous voulez avoir peur c'est le bon endroit.


Soit tu n'as pas lu ce que j'ai écris, soit tu n'as pas compris

"Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route," ... Je n'approuve donc pas l'utilisation du mobile en roulant !

Mais pourquoi ne pas trouver plutôt un système pour "brider" les voitures (comme on le fait pour les camions) car les accidents dus à la vitesse sont nettement plus majoritaires (et mortels) que ceux provoqués par un texto ? Vas donc voir les statistiques et tu ne rouleras plus avec un con qui fait du 200 Puisque tu as fait beaucoup de route (moi j'en fais 60.000 kms/an) as-tu remarqué que quelqu'un qui utilise son mobile en conduisant va "anormalement plus lentement" alors que celui qui fait de la vitesse est un fou bien plus dangereux ?

Je reviens à ma conclusion : Oui, il faut interdire l'utilisation d'un mobile en conduisant mais pourquoi ne pas trouver (le plus tôt possible) un système contre la vitesse ou l'alcool qui sont bien plus "accidentogènes " ... Parce que cela n'est pas intéressant pour l'Etat ... Tout simplement

PS : Mais ne te tracasses pas ... Après l'interdiction des mobiles, nous aurons des "Google Glasses", et là ... on est mal pour la sécurité routière.


C'est sur qu'on peut connaitre la vitesse au moment choc. Il suffit de d'analyser les carcasses, les traces de freinage. Mais comment tu fais pour savoir si une personne était en train de texter ou de téléphoner? La personne concerné, si elle n'est pas morte, ne te dira jamais si elle utilisait son mobile, jamais.
Donc les statistiques sur la vitesse je les bouffes au petit dej.


C'est juste aussi ! Je fais ma liste pour demander les vrais chiffres à "Saint Pierre" quand je le verrai
Anonyme
Le #1230662
Ulysse2K a écrit :

PROMMIX a écrit :

Ulysse2K a écrit :

1. Encore un prétexte pour augmenter le prix des véhicules

2. Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route, quelle est la part due à la vitesse ? On parle de dispositif "anti-texto" mais on nous sort des véhicules toujours plus puissants (de 200 à 400 chevaux) qui ne sont bons qu'à se tuer ou à tuer les autres. Mais cela, c'est moins important car de telles voitures sont taxées à l'achat, consomment à gogo (donc encore taxées) et sont flashées par leur vitesse (donc encore et encore taxées).

Qu'on arrête à nous faire croire que c'est pour le bien du citoyen ! Ce qui importe, c'est le bien des caisses de l'Etat !


Entre un conducteur qui roule à 200 , concentré sur ça conduite, et un autre 130 en train de taper un sms, j'ai choisi avec qui voyager.

Alors oui, 200 c'est trop, mais le téléphone est une calamité au volant! I Son utilisation, pourtant déjà prohibée, devrait être sanctionné très sévèrement. Je parle de retrait de permis.
Je sais de quoi je parle. Je possède aussi le permis C. J'ai donc passé un bon moment sur les routes de France et d'Europe. Et bien si vous voulez avoir peur c'est le bon endroit.


Soit tu n'as pas lu ce que j'ai écris, soit tu n'as pas compris

"Même si faire un texto au volant est dangereux et représente une partie des accidents de la route," ... Je n'approuve donc pas l'utilisation du mobile en roulant !

Mais pourquoi ne pas trouver plutôt un système pour "brider" les voitures (comme on le fait pour les camions) car les accidents dus à la vitesse sont nettement plus majoritaires (et mortels) que ceux provoqués par un texto ? Vas donc voir les statistiques et tu ne rouleras plus avec un con qui fait du 200 Puisque tu as fait beaucoup de route (moi j'en fais 60.000 kms/an) as-tu remarqué que quelqu'un qui utilise son mobile en conduisant va "anormalement plus lentement" alors que celui qui fait de la vitesse est un fou bien plus dangereux ?

Je reviens à ma conclusion : Oui, il faut interdire l'utilisation d'un mobile en conduisant mais pourquoi ne pas trouver (le plus tôt possible) un système contre la vitesse ou l'alcool qui sont bien plus "accidentogènes " ... Parce que cela n'est pas intéressant pour l'Etat ... Tout simplement

PS : Mais ne te tracasses pas ... Après l'interdiction des mobiles, nous aurons des "Google Glasses", et là ... on est mal pour la sécurité routière.


Les chronotachygraphe électronique pour VL, ça existe aux USA et un simple réglage du boitier permet d'adapter ceux existant en France.
Ça calmerait tout ces connards qui pile dans les zones de radars pour rouler à 80 au lieu de 160/180 juste avant.
Et pour l'utilisation des portables (texto ou non) il suffit de mettre un brouilleur de signal dans les chronotachygraphe qui s'active quand le véhicule n'est pas avec le frein à main.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]