Philae : La mission Rosetta partiellement achevée, le robot placé en hibernation

Le par  |  1 commentaire(s)
Rosetta site Philae

La mission Rosetta n'est décidément pas une mission comme les autres, et la première étape du programme se termine sur un point d'interrogation quant à son succès.

Après plus de 10 ans dans l'espace, la sonde Rosetta s'était mise en chasse de la comète 67 P Tchouri, puis l'étape cruciale du projet visait l'atterrissage du module robotique Philae à la surface du corps céleste.

Rosetta Philae comète Mission partiellement accomplie, puisque Philae s'est arrimé à la comète, mais pas sans mal. Après plusieurs rebonds, l'ESA annonçait le succès de cette étape critique, avant de se raviser.

Rapidement, l'ESA a communiqué une nouvelle version : Philae n'était finalement pas suffisamment ancré dans la comète, ses harpons n'ayant pas pénétré suffisamment profondément pour lui offrir la stabilité nécessaire à l'ensemble de ses analyses. Le module a réalisé plusieurs rebonds avant de se stabiliser sur la comète.

Après 60 heures, soit la durée de vie de sa batterie principale, à tenter de trouver des solutions, à réaliser un check up complet et à tenter de procéder coute que coute aux expériences prévues, le robot s'est placé en veille, en attendant d'être orienté plus favorablement vers le soleil pour recharger ses batteries.

Selon l'agence européenne, 80 % des expériences scientifiques prévues ont pu être menée par le robot. Philae a ainsi cartographié l'intérieur de la comète, étudié son magnétisme, fait des clichés du sol, analysé les gaz environnants...

Et c'est de justesse, quelques minutes avant de se mettre en veille, faute de batterie, que le forage et l'analyse des échantillons a pu se faire. " On a terminé cette première phase absolument fabuleuse et rien ne ressemble à ce qu'on avait prévu. Cela nous donne très envie de continuer à explorer " a partagé l'astrophysicien Jean-Pierre Bibring, responsable de Philae.

La bonne nouvelle, c'est que les ingénieurs au sol ont réussi à réorienter les panneaux solaires de Philae pour profiter au mieux de l'ensoleillement et recharger plus rapidement les batteries secondaires du module. Quand la comète sera plus proche du soleil, Philae pourra se réveiller et continuer ses analyses, cela devrait se dérouler aux alentours du mois d'aout prochain.

La sonde Rosetta quant à elle continuera son orbite autour de la comète, à 30 km d'altitude. La sonde devrait multiplier les analyses pendant les mois à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1817698
Bonne nuit, Philae !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]