Piratage : Une prime jusqu'à 1 million de dollars pour les délateurs

Le par  |  19 commentaire(s) Source : IPfinance
pirate drapeau

Le piratage de masse est une menace avérée pour des milliers d'emplois, et si les gouvernements combattent plus ou moins activement ces actes illégaux, la BSA va plus loin en conjuguant délation et récompenses substantielles.

La BSA ( Business Software Alliance ) souhaite aller plus loin que les mesures antipiratage proposées par le gouvernement nord-américain et vient de lancer un système de récompense assez particulier.

Le principe est simple et se base sur des techniques d'investigation mises en place par la police depuis des siècles : la récompense et l'appel à la dénonciation. Un duo qui fonctionne de façon assez efficace dans les affaires policières et qui pourrait permettre, selon le groupe, de combattre efficacement le piratage.

Dans la pratique, le système est simple : il suffit de rapporter des actes de piratage de logiciel à la BSA qui mène ensuite une enquête. Suite à quoi, selon les résultats et l'ampleur des cas de piratage mis à jour et démantelés, une récompense allant de 5000 jusqu'à 1 million de dollars est versée au délateur.

Et les cas pourraient se faire nombreux, non seulement à la vue de la grille tarifaire alléchante, mais également du fait que la BSA annonce une vision très large du piratage qu'elle souhaite se voir rapporter : " La copie et la distribution non autorisée de logiciels sous copyright; le fait d'acheter une seule licence d'un logiciel et de l'installer sur de multiples ordinateurs; copier, télécharger, partager, vendre ou installer une même copie sur plusieurs ordinateurs personnels ou professionnels constitue un acte de vol. "

grille BSA 

La BSA assure que l'identité des personnes rapportant ce type de faits reste confidentielle, et ce sont principalement les employés des sociétés qui sont appelés à dénoncer leur employeur dans le cas ou ils utiliseraient des versions piratées de logiciels professionnels ou bureautiques.

La prime est ainsi en fonction de l'amende que se voit attribuer la société accusée de piratage, autant dire que les employés ayant une dent contre leur société devraient rapidement saisir la BSA pour faire coup double : agacer leur employeur, et toucher une prime substantielle. Actuellement, le programme a été lancé aux États-Unis et au Canada, il faudra attendre quelques mois pour obtenir les premiers chiffres, mais il y a fort à parier que l'opération sera un succès.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1151972
Encore un grand pas en avant de l'humanité....putain....qu'en est-ce qu'on crève ?
Le #1152092
ça va être la porte ouverte aux escroqueries. Toute personne sur le point de se faire licencier ira "négocier" avec son patron une prime de départ, et s'il l'obtient pas, dénoncera le-dit patron...
D'autres iront installer des versions pirates de logiciels sur des PC de leur société et s'empresseront d'aller chercher la récompense...

Le #1152132
Quand on en arrive à la délation, on souligne son incompétence à éradiquer la révolution ....
Le #1152192
J'irais bien faire un tour chez Génération-nt, moi
J'espère que vos versions de windows sont valide !!!
Le #1152242
Solidsnake a écrit :

J'irais bien faire un tour chez Génération-nt, moi
J'espère que vos versions de windows sont valide !!!


"vos versions de windows sont valide !!!"

Il serait bon de valider ton orthographe avant de valider les Windows de GNT
Le #1152312
Le gouvern[e]ment et les banques nous piratent nos économies, on a le droit de les dénoncer ?
Le #1152322
Solidsnake a écrit :

J'irais bien faire un tour chez Génération-nt, moi
J'espère que vos versions de windows sont valide !!!


Qui te dit qu'ils tournent sur windows ?

Avant de demander si leurs licences sont valides, renseignes-toi sur l'OS qu'ils utilisent. (personnellement , je ne sais pas ce qu'ils utilisent , et je m'en fout , vu le prix des licences entreprises , ça ne m'étonne pas qu'il y ai du piratage...)
Le #1152342
Sukebe a écrit :

Le gouvern[e]ment et les banques nous piratent nos économies, on a le droit de les dénoncer ?


Je plaisantais hein

@Sukebe: Oui mais eux ils en ont le droit.

edit: je sais pas ce que j'ai foutu avec les citations..

Le #1152372
bah quand on sait que m$ est capable de déclarer invalide une clé "légale",et vice versa va y avoir du sport



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]