Project Loon : Google présente son projet de couverture Internet globale à l’aide de ballons

Le par  |  10 commentaire(s) Source : The Verge
project loon

Google vient officiellement de lever le voile sur project Loon, un système permettant d’apporter une connexion à Internet partout dans le monde de façon plutôt singulière.

Le mois dernier, le Wall Street Journal dévoilait l’un des plans tout droit sortis du Google X Lab visant à proposer des connexions à Internet sans fil dans le moindre recoin isolé du globe.

project loon Aujourd’hui, c’est officiel, Google vient de présenter son projet baptisé Project Loon qui utilisera des ballons pour proposer des hot spots dans les zones actuellement non ou mal couvertes par Internet.

D’après Google, les ballons sont abordables et représentent le meilleur moyen d’apporter une couverture sans fil dans n’importe quel endroit du globe, y compris dans les zones géographiques complexes ne permettant pas la construction de structures au sol ou sous terre.

Comme les voitures sans chauffeurs, Project Loon en est à ses débuts, et Google a annoncé que le système avait été construit, mais qu’il restait beaucoup à faire, notamment au niveau de la capacité d’un module sans fil fixé à un ballon situé à 18 km d’altitude à proposer des débits similaires ou supérieurs à la 3G.

Plus que de simples ballons, il s’agirait de petits dirigeables capables de corriger leur trajectoire en fonction des vents et grâce à l’énergie solaire pour toujours se situer à l’endroit idéal à la diffusion des ondes.

Le projet devrait être lancé dans un peu moins de deux ans, chaque ballon étant équipé d’environ 10 kg de matériel. Le ballon en lui-même sera constitué d’une enveloppe intégrant plusieurs ballons en polyéthylène.

Un programme pilote vient d’être lancé en Nouvelle-Zélande auprès de 50 testeurs, Google a ainsi lancé 30 ballons cette semaine.

  

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1362612
Et en cas de tempêtes, gros orages, tornades?
Le #1362632
Raph99 a écrit :

Et en cas de tempêtes, gros orages, tornades?


Et bien on a intérêt à avoir un bon casque sur la tête. Parce que 10 kg en chute libre...
Le #1362872
Il ont prévue un système d'autodestruction en cas de chute.
Le #1363162
Et 18 km, c'est au-dessus des nuages, au-dessus des avions, bref au-dessus de tout ce qui pourrait nuire au ballon.
Le #1363322
Heloisa a écrit :

Et 18 km, c'est au-dessus des nuages, au-dessus des avions, bref au-dessus de tout ce qui pourrait nuire au ballon.


A une altitude pareille, ça ne me gêne pas ...
Le #1364012
Le problème qui risque de se poser, c'est au niveau des vols militaires, nombre de chasseurs ayant un plafond opérationnel qui tourne autours des 18000m.
Et même au niveau des vols civils, on est pas à l'abri d'avoir des avions qui évolueraient à cette altitude (actuellement, le plafond tourne aux environs des 13000m, mais le Concorde par exemple, évoluait dans la zone des 18000m)
Le #1364262
News relayée au JT de 20h00 de France 2 le 15/06/2013
Bien vu GNT
Le #1364432
J'adore cette entreprise révolutionnaire.
Ça prenait l'internet partout pour les Google glass, le voilà!

Maintenant, il faut voir la grosseur des émetteurs pour atteindre le ballons.

Nos routeurs WIFI émettent jusqu'à 300 pi ????? Il va en manquer un peu.
Le #1364442
J'adore cette entreprise révolutionnaire.
Ça prenait l'internet partout pour les Google glass, le voilà!

Maintenant, il faut voir la grosseur des émetteurs pour atteindre le ballons.

Nos routeurs WIFI émettent jusqu'à 300 pi ????? Il va en manquer un peu.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]