PS3 et Linux : Sony est prêt à dédommager plus de 10 millions de joueurs

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Ars technica
PlayStation 3 - PS3 Living Room - Image 1

Six ans après le début de l'affaire judiciaire de la suppression de la possibilité d'installer une distribution GNU/Linux sur PS3, Sony se dit prêt à dédommager les joueurs selon certaines conditions.

Revenons six ans en arrière. Sony Computer Entertainment a décidé de supprimer la possibilité d'installer une distribution GNU/Linux sur PS3, au moyen d'un firmware obligatoire. Pour s'expliquer sur cette décision, le constructeur avait évoqué des raisons de sécurité, très certainement pour se prémunir de l'installation de jeux illégaux sur sa machine.

PS3 - OtherOSSuite à cette démarche, une plainte collective avait été déposée. Après six ans de litiges, Sony se dit prêt à dédommager les joueurs qui ne peuvent plus profiter de la possibilité d'installer un l'OtherOS.

Aussi, les joueurs américains qui disposent d'une PS3 achetée entre le 1er novembre 2006 et le 1er avril 2010 peuvent demander un dédommagement, ce qui représente plus de 10 millions de personnes.

Bien que les termes de l'accord n'ont pas encore été approuvés par un juge fédéral de Californie, il est expliqué ques les joueurs qui peuvent attester sous serment de l'achat de la console PS3 avant la mise à jour du 1er avril 2010 ( preuve d'achat, numéro de série et identifiants PSN ), ainsi que l'installation de l'OtherOS peuvent réclamer 55 dollars.

En cas d'achat de la console avant le 1er avril 2010, en cas de connaissance de l'existence d'un autre système d'exploitation et qu'il était envisagé de l'installer pour utiliser ses fonctionnalité, ou attester du fait que le matériel a perdu de la valeur suite à ce retrait, il est possible de demander un dédommagement de 9 dollars.

En attendant l'approbation finale d'un juge, cette opération pourrait coûter quelques millions de dollars à Sony.

Complément d'information
  • Linux supprimé sur PS3 : l'US Air Force dans l'embarras
    Le site Ars Technica vient d'interroger l'Air Force Research Laboratory au sujet de l'impossibilité d'installer un système d'exploitation GNU/Linux. Une grande déception est exprimée, puisque le laboratoire est actuellement équipé de ...
  • Linux supprimé sur PS3 : une plainte collective déposée
    Quelques semaines après la mise en ligne du firmware 3.21 de la PS3 et de l'impossibilité d'installer une distribution GNU/Linux, un joueur américain se décide à faire pression contre Sony en lançant une « class action ».

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1906176
"Bien que les termes de l'accord n'ont pas encore été approuvés par un juge fédéral de Californie, il est expliqué ques les joueurs qui peuvent attester sous serment de l'achat de la console PS3 avant la mise à jour du 1er avril 2010 ( preuve d'achat, numéro de série et identifiants PSN ), ainsi que l'installation de l'OtherOS peuvent réclamer 55 dollars."

Finalement, y aura qu'une centaine de plaignant.
ça ne coûtera pas plus cher à Sony.
Le #1906220
Mouhai, chuis assez d'ac' : il y aura sûrement plus d'une centaine de plaignant, mais ça ne coûtera pas des millions à Sony
Le #1906354
La liberté de l'usager chez sony vaut 55$, et pas un cent de plus.
A peu près le même prix qu'un compte linkedin prostitué à microsoft.
Gageons que le prix d'un compte facebook se situe sûrement dans les mêmes eaux.

Parce vous êtes un produit, et que vous le valez bien !

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]