Qwant : l'anti-Google français fait peau neuve

Le par  |  4 commentaire(s)
Qwant-logo

Né français et devenu européen, le moteur de recherche Qwant fait peau neuve avec une nouvelle interface plus claire sans perdre pour autant sa spécificité.

Le climat anti-Google est plutôt pesant en ce moment avec les yeux qui se tournent vers la Commission européenne. Celle-ci pourrait ouvrir d'ici peu une procédure contentieuse à l'encontre de Google pour des pratiques anti-concurrentielles dans le domaine de la recherche Web voire de la publicité en ligne. C'est dans ce contexte que la nouvelle version de Qwant débarque.

Ce moteur de recherche made in France a reçu l'aide de capitaux du groupe d'édition allemand Axel Springer pour pouvoir se muer en moteur de recherche européen. Aujourd'hui mise en ligne, la nouvelle version de Qwant (encore en bêta) apporte un vent de modernité et de fraîcheur.

Les utilisateurs de la première heure de Qwant remarqueront en effet immédiatement une interface plus claire. Est-ce-à-dire que Qwant a renoncé à être le moteur de recherche à 360° de ses débuts ? Heureusement non.

Qwant conserve sa spécificité phare qui consiste à proposer sur une même page des résultats dans des colonnes distinctes : Web, actualités, réseaux sociaux voire une réponse factuelle de Wikipédia. Mais ces colonnes sont désormais davantage épurées. En outre, la colonne pour le shopping a été déportée dans la barre verticale.

Ce réagencement permet d'offrir une meilleure lisibilité qui est renforcée par une barre latérale gauche avec un petit côté Charms Bar de Windows 8. Celle-ci permet d'isoler le type de contenu pour les recherches et donne accès aux carnets et notes.

Qwant
L'indispensable responsive design pour s'adapter à tous les écrans est de la partie, tandis que le choix a été fait d'un défilement infini plutôt que plusieurs pages de résultats. Ce défilement n'ira cependant pas forcément... jusqu'à l'infini. Il s'arrêtera à partir du moment où le reste des résultats n'est plus jugé suffisamment pertinent. L'utilisateur est alors invité à reformuler sa requête.

Pour sa nouvelle version, Qwant souligne justement une amélioration de la pertinence des résultats et davantage de sources d'information pour l'actualité. Comme cela reste encore une bêta, d'autres fonctionnalités apparaîtront ultérieurement.

Qwant ne met plus tant en avant son tour d'horizon du Web en un coup d'œil mais insiste désormais beaucoup sur ce qui semble être un nouveau slogan : " sécurité, confidentialité et respect de la vie privée ". Un des engagements pris est de " ne pas tracer les utilisateurs et ne pas filtrer le contenu d'Internet. "

Le Monde explique en outre que le modèle économique de Qwant est très différent de celui de Google. " Qwant se rémunère uniquement en percevant une commission à chaque fois qu'un utilisateur ouvre un site d'e-commerce à partir de sa colonne shopping. "

Rappelons qu'en Europe, le moteur de recherche Google a une part de marché supérieure à 90 %. Même aux États-Unis cette position dominante n'est pas aussi prononcée. Reste que ce succès tient aussi à une pertinence qui ne déçoit pas les utilisateurs. Sinon, ils ont clairement le choix d'aller voir ailleurs.

Ministre de l'Économie et des Finances, Emmanuel Macron salue sur Twitter le nouveau Qwant comme un Google français. De l'enthousiasme manifeste mais la comparaison est osée. Les serveurs de Qwant sont en tout cas localisés en France.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1839469
C'est un moteur qui, dès le début, a cherché à éviter de se confronter à Google en frontal (oulla malheureux ). Ainsi ils ont trouvé ce design unique présentant simultanément sur plusieurs colonnes les résultats de la recherche à travers différents canaux : web bien sûr, mais aussi images, actu, réseaux sociaux, etc. Sauf que depuis, c'est Google qui est allé vers eux et propose aujourd'hui un résumé Wikipédia, l'actu liée, quelques photos ou vidéos, un onglet shopping... dès la première page de résultats. En somme, la même chose en plus lisible.

Mais bon, on doit louer l'initiative. Si on craint pour ses données personnelles, j'imagine qu'on trouve ça un peu mieux qu'elles soient stockées en France plutôt qu'ailleurs... même si je ne crois pas qu'elles seront moins exploitées derrière et même si Axel Springer, l'ennemi juré des GAFA, n'est lui-même pas non plus un enfant de chœur. Leur modèle économique respectueux, on en reparlera quand ils commenceront à vouloir se développer un peu.
Le #1839473
Là ça me plait mieux.
Je vais y rester quelques temps.
Le #1839518
Oui, belle refonte !
Dejà, il n'y a plus de soucis lié au format de l'ecran.
Je reteste quelque temps
Le #1839530
Bon ya plein de femmes nues, mais jvai tester quand meme.


Merci a ce ***** de macron d'approuver, ca colle tres bien avec sa loi de flicage et renseignement H24.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]