Reconversion : les scanners corporels des aéroports trouvent une seconde jeunesse dans les prisons

Le par  |  11 commentaire(s) Source : The Verge
scanner corporel

Présentés comme un outil permettant de lutter contre le terrorisme et la contrebande, les scanners corporels ont très rapidement soulevé la polémique dans les aéroports. Retirés depuis, ils s'offrent désormais une seconde vie dans le milieu carcéral.

Ils ont créé la polémique il a quelques années lorsque les États-Unis les ont rendus obligatoires dans les aéroports internationaux : les scanners corporels sont de formidables machines qui en laissaient malheureusement trop voir des passagers.

scanners corporels Sur le principe, le scanner corporel est une véritable prouesse technologique, ces portiques permettent à un opérateur de visualiser au travers des vêtements pour repérer tout élément suspect potentiellement dangereux ou illégal camouflé sur une personne. Au départ, le système devait éviter les fouilles corporelles jugées trop invasives et pas suffisamment performantes. Mais face à l'idée de voir son corps visualisé presque nu sur un écran, les voyageurs ont crié au scandale et à la violation de leurs droits à l'intimité.

Retirés des aéroports, les scanners devraient prochainement être soumis à une consultation pour envisager leur retour sous certaines conditions, mais dans l'attente, une partie des modèles retirés trouvent des applications dans l'univers carcéral.

Selon le Federal Times, 154 de ces scanners corporels auraient déjà été distribués dans des prisons des états de l'Iowa, Louisiane et Virginie, et 5 autres auraient été envoyés directement dans les bureaux de shérif de l'Arkansas.

Rapiscan, le fabriquant de ces dispositifs, n'avait pas réussi à se conformer dans les temps à une requête du Congrès américain imposant de substituer des images de corps nus avec des rendus plus subjectifs. En outre, la question de la surexposition aux radiations était au menu pour ne rien arranger aux affaires du constructeur.

Des questions qui ne semblent pas être de rigueur lorsqu'il est question des détenus. Les portiques sont désormais utilisées pour rendre la fouille des personnes incarcérées plus rapide et plus efficace, afin de lutter contre la contrebande ou la dissimulation des armes artisanales.

Certains détenus se sont déjà soulevés contre cette violation de vie privée. L'état du Mississippi débat actuellement d'une loi visant à n'imposer le recours au scanner corporel que dans le cadre de la suspicion de dissimulation d'objet interdit ou dangereux et non d'en faire une utilisation massive systématique.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1747192
Ce n'est pas parce que ça n'a servi à rien quelque part que ça ne peut pas être inutile ailleurs.
Le #1747202
penseurodin a écrit :

Ce n'est pas parce que ça n'a servi à rien quelque part que ça ne peut pas être inutile ailleurs.


D'accord mais ce n'est pas parce-que ce sont des détenus qu'ils ne sont plus affectés par les radiations et les soucis de vie privé.
Le #1747212
markus a écrit :

penseurodin a écrit :

Ce n'est pas parce que ça n'a servi à rien quelque part que ça ne peut pas être inutile ailleurs.


D'accord mais ce n'est pas parce-que ce sont des détenus qu'ils ne sont plus affectés par les radiations et les soucis de vie privé.


Le gros avantage des trucs inutiles, c'est que ça ne les empêchent pas d'être pourris. Et l'argent n'a pas d'odeur.
Le #1747232
En même temps, voilà bien l'endroit ou ils auraient du commecer à faire les test de ces appareils...
Le #1747372
Pas envie d'être bombarder par ces rayons de la mort je préfère les veilles méthode à savoir le bon vieux "toucher rectale"
Le #1747612
Pamplem0uss a écrit :

Pas envie d'être bombarder par ces rayons de la mort je préfère les veilles méthode à savoir le bon vieux "toucher rectale"


Effectué par un homme ou une femme ?
C'est selon ton orientation ..... rassure toi, je n'attends pas de réponse en public ... c'est ta vie privée ....!!!!
Le #1748442
markus a écrit :

penseurodin a écrit :

Ce n'est pas parce que ça n'a servi à rien quelque part que ça ne peut pas être inutile ailleurs.


D'accord mais ce n'est pas parce-que ce sont des détenus qu'ils ne sont plus affectés par les radiations et les soucis de vie privé.



Bah si, c'est la définition d'un prisonnier: une personne privée de liberté individuelle / droit civique.

Le #1749492
Pas grave si ca grille deux ou trois tollards, mieux vaut eux que nous !
Pis le gaspillage est interdit.
Le #1750222
Chitzitoune a écrit :

markus a écrit :

penseurodin a écrit :

Ce n'est pas parce que ça n'a servi à rien quelque part que ça ne peut pas être inutile ailleurs.


D'accord mais ce n'est pas parce-que ce sont des détenus qu'ils ne sont plus affectés par les radiations et les soucis de vie privé.



Bah si, c'est la définition d'un prisonnier: une personne privée de liberté individuelle / droit civique.


Ce n'est pas parce-que ce sont des détenus qu'ils ne sont plus affectés par les radiations
Le #1750262
markus a écrit :

Chitzitoune a écrit :

markus a écrit :

penseurodin a écrit :

Ce n'est pas parce que ça n'a servi à rien quelque part que ça ne peut pas être inutile ailleurs.


D'accord mais ce n'est pas parce-que ce sont des détenus qu'ils ne sont plus affectés par les radiations et les soucis de vie privé.



Bah si, c'est la définition d'un prisonnier: une personne privée de liberté individuelle / droit civique.


Ce n'est pas parce-que ce sont des détenus qu'ils ne sont plus affectés par les radiations


tu vis sur quel monde toi ???

tu crois VRAIMENT qu une exposition minime, c est ce qu ils risquent de plus grave en prison ???

"oh, mac fly, y a quelqu un la dedans ???"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]