Salon du Bourget : Thales présente ses robots douaniers pour plus de sécurité et de rapidité

Le par  |  2 commentaire(s)
Thales

A l'occasion du Salon de l'aéronautique et de l'espace du Bourget, Thales a présenté son Boarding Pass Control System, un dispositif qui permettrait de " fluidifier et sécuriser" les contrôles d'identité dans les aéroports.

D'après le groupe électronique français Thales, les heures des hôtesses des guichets d'enregistrement dans les aéroports sont comptées, la firme envisageant tout simplement de les remplacer par des bornes automatisées. Thales a ainsi présenté deux dispositifs qui pourraient s'intégrer dans les aéroports pour accélérer l'identification des passagers, tout en se voulant bien plus sécurisé.

Thales identification aéroport

Un premier terminal se chargerait de scanner les passeports et d'imprimer la carte d'embarquement du passager, tout en enregistrant son visage et en scannant son iris. Les données sont par la suite transférées à d'autres systèmes de l'aéroport et les contrôles de routine sont effectués.

Arrivé à au contrôle douanier, c'est un second appareil qui prend le relai et invite le passager à se placer devant pour contrôler son identité avec son iris et son visage. En cas de défaillance ou de problème, c'est un intervenant humain qui prendra alors le relai.

  

La carte d'embarquement sera imprimée ou stockée sur le smartphone de l'utilisateur, et son visage y sera crypté et intégré. Cela permettrait aux stewards et hôtesses de simplement scanner le smartphone du voyageur et de comparer les visages pour leur éviter de sortir à nouveau leur passeport.

Thales indique qu'il ne s'agit pas de remplacer les douaniers à leurs postes par des robots, mais de leur permettre de se concentrer sur d'autres activités nécessitant plus d'effectifs et une interaction humaine plus poussée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1846013
Bah, les hotesses de caisses viendront grossir le flot des 6 millions de chômeurs français...
Le #1846049
Ca part d'une bonne intention. Mais pour en arriver à penser que leur invention peut vraiment faciliter la vie des passagers, soit ils ne l'ont pas testée du tout, soit ils ne l'ont fait qu'avec un panel de personnes bien attentives et obéissantes et pas avec des vieux ou des groupes scolaires.

En terme de gestion du flux de passagers, ça va être la cata.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]