Samsung vs Apple : Verizon du côté du groupe coréen

Le par  |  0 commentaire(s) Source : FOSS Patents
Samsung logo pro

L'opérateur Verizon Wireless appelle la cour de Californie à refuser à Apple l'injonction portant sur le blocage de la distribution de plusieurs produits mobiles Samsung aux Etats-Unis, en avançant des arguments économiques.

Logo VerizonLes escarmouches pour violation de brevets et copie de design se sont multipliées ces derniers mois entre Samsung et Apple. Plusieurs injonctions demandant le blocage de la distribution des produits mobiles Samsung ont été déposées dans divers pays, avec plus ou moins de réussite, tandis que le groupe coréen commence à se montrer plus virulent en déposant à son tour une série de requêtes.

Mais le gros morceau à venir reste l'injonction demandée par Apple contre Samsung aux Etats-Unis et portant sur plusieurs produits mobiles, dont certains compatibles avec les réseaux LTE ( Long Term Evolution ).

Et dans ce cadre, l'opérateur Verizon Wireless, détenteur d'un réseau LTE, monte au créneau et demande à la cour de Californie de rejeter l'injonction d' Apple pour des motifs économiques. L'opérateur considère qu'un blocage des ventes des produits mobiles LTE de Samsung l'empêcherait de développer son modèle économique vis à vis du très haut débit mobile, avec des conséquences sur l'emploi ( sujet très sensible actuellement aux Etats-Unis ) et sur le rythme d'expansion de la couverture LTE sur le territoire.


Motifs économiques
Le blogueur Florian Müller, qui évoque le sujet, y voit une nouvelle initiative de l'opérateur dans le sens d'un fort soutien à Android, peut-être en échange de faveurs de la part de Google pour obtenir des accès en avance aux dernières évolutions de la plate-forme.

Sans forcément aller jusque là, on peut noter que Samsung est un partenaire de longue date de l'opérateur et que de se voir potentiellement privé de plusieurs modèles LTE alors que l'opérateur concurrent AT&T vient de lancer son propre réseau LTE peut inciter Verizon à vouloir faire pencher la balance en faveur du groupe coréen.

Un terminal iPhone LTE n'est pas attendu avant 2012 et AT&T devrait aussi le distribuer, limitant pour Verizon les possibilités de différenciation par rapport à son concurrent. Florian Müller note aussi que la position de Verizon ne porte que sur l'un des quatre brevets mis en cause par Apple dans son injonction, celui relatif au software ( les autres portent sur le design ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]