Science : un coeur robotique imprimé en 3D qui fonctionne à l'urine

Le par  |  7 commentaire(s) Source : The Verge
coeur robot urine

Les machines animées par des fermes humaines de Matrix sont peut-être encore loin de pouvoir exister, pourtant un semblant de ressemblance vient d'être présenté par une équipe de scientifiques.

Des chercheurs du laboratoire de robotique de Bristol en Grande-Bretagne ont récemment annoncé avoir créé avec succès le prototype d'un coeur fonctionnant à l'urine humaine et fabriqué à l'aide d'une imprimante 3D.

artificialheartbeat1 Un robot complet est encore en développement pour accueillir ce coeur artificiel robotique. Pour l'instant, les chercheurs ont simplement mis au point le coeur lui-même à l'aide d'une imprimante 3D capable d'imprimer dans une matière souple, le TangoPlus. Le coeur est actuellement capable de créer une tension de 3,5 volts et de réaliser 33 compressions en utilisant seulement 2 millilitres d'urine humaine. L'idée étant de réussir à créer un coeur utilisant les eaux usées pour les transformer en énergie à destination de robots divers.

Dans leur publication parue dans le journal Bioinspiration and Biomimetics, les scientifiques ont indiqué que " L'énergie collectée pourrait être utilisée par l'EcoBot pour réaliser des tâches comme la surveillance de la qualité de l'air, les niveaux de pollution, et un nombre suffisant de ces Ecobots pourraient former un vaste réseau de capteurs et de surveillance dans un environnement urbain.

Il faudra néanmoins beaucoup de travail pour rendre le projet possible, actuellement le rendement énergétique ne dépasse pas les 0,11%, un résultat trop faible pour proposer une solution viable. Néanmoins des pistes sont déjà exploitées pour extraire davantage d'énergie de l'urine qui sert de matière première.

Le prototype utilise une technologie de batterie microbienne dans laquelle les bactéries et d'autres microorganismes sont stockés dans ce qui ressemble à une batterie et produisent des électrons à mesure qu'ils digèrent et métabolisent leur nourriture. D'autres technologies offrent actuellement davantage de résultats à l'aide de déchets organiques ou même directement depuis les eaux récupérées dans les égouts. L'été dernier, un téléphone fonctionnant à l'urine avait déjà été présenté, leur projet étant depuis financé par la fondation Bill et Melinda Gates.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1585642
Pas mal, mais développement impossible en France, ça sent immédiatement la taxe sur l'urine
Les écolos nous expliqueront que c'est pour financer le recyclage nécessaire mais ce sera surtout pour palier futurs et hypothétiques manques à gagner de lobbyistes et ne pas affoler leurs syndicats.
Le #1585672
ca ressemble a une cuvette de chiottes
->out
Le #1585762
je comprends pas le rapport avec un coeur . Un coeur utilise du courant pour pomper du sang. Ici on utilise de l'urine pour produire du courant, si j'ai bien lu..
A la limite, en utilisant une dynamo, ils produiront bien plus pour moins cher...
Le #1585812
Je crois que l'idée était d'associer 2 technologies différentes :
---l'impression 3D pour fabriquer un proto-coeur artificiel complètement personnalisé pour un patient donné,
---et de prouver qu'on peut produire l'énergie nécessaire à son fonctionnement avec les fluides internes à l'organisme, et non pas avec une batterie.

A long terme, une batterie s'use, et il faut ouvrir donc ré-opérer pour remplacer la batterie régulièrement, ou en tout cas,si tu places la batterie à distance (technique de tunnelisation) en sous-cutané,il faut quand même que le patient se déplace à l' hôpital pour le remplacement, qui sera quand même une intervention demandant une attention particulière du point de vue du risque infectieux ! ... bref, moins tu tripotes,mieux c'est !

Si tu arrives à produire de l' énergie à partir de l'urine, tu n'auras jamais de batterie à plat ! et tu limites les ré-interventions aux seules nécessaires pour l'entretien de ton coeur artificiel.


Le #1586062
C'est très bon pour la prouesse de l'avoir fait

Mais dans le milieu médicale il est très clair qu'à terme la vrai solution viendra de la maitrise totale de la chirurgie régénérative à base de cellule souche


Le #1586372
frèzetagada a écrit :

Je crois que l'idée était d'associer 2 technologies différentes :
---l'impression 3D pour fabriquer un proto-coeur artificiel complètement personnalisé pour un patient donné,
---et de prouver qu'on peut produire l'énergie nécessaire à son fonctionnement avec les fluides internes à l'organisme, et non pas avec une batterie.

A long terme, une batterie s'use, et il faut ouvrir donc ré-opérer pour remplacer la batterie régulièrement, ou en tout cas,si tu places la batterie à distance (technique de tunnelisation) en sous-cutané,il faut quand même que le patient se déplace à l' hôpital pour le remplacement, qui sera quand même une intervention demandant une attention particulière du point de vue du risque infectieux ! ... bref, moins tu tripotes,mieux c'est !

Si tu arrives à produire de l' énergie à partir de l'urine, tu n'auras jamais de batterie à plat ! et tu limites les ré-interventions aux seules nécessaires pour l'entretien de ton coeur artificiel.


Et l'on dira au greffé cardiaque que boire de la bière c'est bon pour la santé
Le #1586662
Padrys a écrit :

frèzetagada a écrit :

Je crois que l'idée était d'associer 2 technologies différentes :
---l'impression 3D pour fabriquer un proto-coeur artificiel complètement personnalisé pour un patient donné,
---et de prouver qu'on peut produire l'énergie nécessaire à son fonctionnement avec les fluides internes à l'organisme, et non pas avec une batterie.

A long terme, une batterie s'use, et il faut ouvrir donc ré-opérer pour remplacer la batterie régulièrement, ou en tout cas,si tu places la batterie à distance (technique de tunnelisation) en sous-cutané,il faut quand même que le patient se déplace à l' hôpital pour le remplacement, qui sera quand même une intervention demandant une attention particulière du point de vue du risque infectieux ! ... bref, moins tu tripotes,mieux c'est !

Si tu arrives à produire de l' énergie à partir de l'urine, tu n'auras jamais de batterie à plat ! et tu limites les ré-interventions aux seules nécessaires pour l'entretien de ton coeur artificiel.


Et l'on dira au greffé cardiaque que boire de la bière c'est bon pour la santé


euuh ils testeront peut etre d abord avec du the rouge non ?

m nefin bon c est clair que c a sera une bonne excuse de boire de la biere pour les cardiaques !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]