Science : la régénération cellulaire expérimentée avec succès, vers la fin de la vieillesse ?

Le par  |  27 commentaire(s) Source : abcnet
souris

Des chercheurs australiens et américains pourraient avoir mis le doigt sur la clé de l'immortalité. Ils viennent en effet de réussir à inverser le vieillissement chez la souris.

Le Saint Graal serait-il à portée des scientifiques ? C'est ce que laissent penser les résultats impressionnants d'une équipe de chercheurs australiens et américains qui sont parvenus à inverser le phénomène de vieillissement chez la souris et qui espèrent pouvoir l'appliquer à l'homme dans un futur proche.

souris clonées Lors d'essais cliniques sur des souris, le composé développé a permis de redonner de l'énergie aux souris, mais aussi de raffermir leurs muscles, de réduire les phénomènes d'inflammation et de récupérer une résistance à l'insuline.

Les scientifiques sont ainsi certains d'être parvenus à inverser le processus de vieillissement, pas seulement à le ralentir, et indiquent que chez l'homme, les effets pourraient être similaires, un sexagénaire pouvant récupérer les sensations et les capacités physiques d'un jeune homme de 20 ans.

Le mieux dans tout ce la ? Les essais cliniques sur l'homme pourraient débuter dès l'année prochaine.

"J'ai étudié le vieillissement au niveau moléculaire pendant les 20 dernières années, et je ne pensais pas pouvoir voir l'inversion du vieillissement de mes propres yeux. Je pensais que nous étions suffisamment chanceux d'arriver à le ralentir un peu " partage le professeur David Sinclair.

" Les souris avaient plus d'énergie, leurs muscles étaient comme si elles avaient fait de l'exercice et le composé a permis d'apporter les bénéfices d'un régime et d'un entrainement physique en seulement une semaine." " Nous pensons que cela pourrait permettre de conserver les gens en meilleure forme pendant plus longtemps et d'éviter de développer des maladies liées à l'âge."

Car leur composant permet bien d'effectuer un retour en arrière et de guérir des maladies liées à l'âge, puisque des améliorations significatives ont été notées sur les souris concernant le diabète et les inflammations.

Le secret de leur technique réside dans la stimulation des interactions entre le génome et l'ADN mitochondrial. " Nous avons découvert qu'au fil des années, ces chromosomes finissent par ne plus se parler, comme un couple qui échangerait lorsqu'il vient de se marier et qui finirait par rompre toute communication après 20 ans, parfois moins selon les cas."

"Nous avons trouvé comment inverser cette tendance afin de forcer ces chromosomes à communiquer, et les animaux ( de test ) sont redevenus jeunes à nouveau."

Pour ce faire, les scientifiques ont utilisé une molécule qui créé un processus chimique qui a tendance à s'estomper lorsque le corps vieillit, cette molécule est le NAD ( Nicotinamide adenine dinucleotide.). Il a été prouvé que faire de l'exercice, rester actif et avoir une bonne hygiène de vie retardait la disparition de cette molécule dans le corps.

En rééquilibrant la concentration de cette molécule dans le corps, il serait ainsi possible de rajeunir les patients. La prochaine étape pour les chercheurs sera de trouver un financement et des accords pour lancer des tests cliniques sur l'homme, et nous pourrions éventuellement commencer à rêver d'une pilule miracle inversant le vieillissement.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1605042
A terme c'est un clone d' Adolf Hitler qui en bénéficiera. Et il sera éternel.
"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme": Rabelais.
Le #1605062
le complement alimentaire au NAD Sera surement vendu bientot HAHAHA
Le #1605082
Visionrealiste a écrit :

A terme c'est un clone d' Adolf Hitler qui en bénéficiera. Et il sera éternel.
"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme": Rabelais.


Lol, troll de Noël!

Sinon, super découverte, en espérant qu'ils ne découvrent pas d'abominables effets secondaires
A l'année prochaine pour la suite!
Le #1605102
Espérons que ça marchera aussi avec les chats !
Le #1605122
Je ne sais pas pourquoi je n'arrive pas du tout à y croire.
Le #1605132
Kyll a écrit :

Visionrealiste a écrit :

A terme c'est un clone d' Adolf Hitler qui en bénéficiera. Et il sera éternel.
"Science sans conscience n'est que ruine de l'âme": Rabelais.


Lol, troll de Noël!

Sinon, super découverte, en espérant qu'ils ne découvrent pas d'abominables effets secondaires
A l'année prochaine pour la suite!


Si la molécule qu'ils testent est vraiment simplement le nicotinamide adenine dinucleotide, je pense que c'est assez remarquablement anodin...
Le #1605142
il sagit en fait du NADH qui est en vente en complement alimentaire, encore une vraie fausse decouverte des scientifiqUes
Dans le métabolisme, le NAD+ est impliqué dans les réactions redox en transportant des électrons. Cette coenzyme est présente sous deux formes dans la cellule. NAD+ est un agent d'oxydation et NADH est un agent de réduction.
Le #1605162
Un retour vers le futur réaliste ?
Et l'homme créa l'homme ...
Le #1605172
Problème à terme ? la surpopulation... Déjà que l'homme consomme 1,5 fois la production annuelle de ressources de la terre...
Le #1605222
Gros delire...
La vitamine B3 est un précurseur du NAD+ (nicotinamide adénine dinucléotide) et du NADP+ (nicotinamide adénine dinucléotide phosphate), elle est nécessaire comme cofacteur d'oxydoréduction au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.
Elle se trouve principalement dans les volailles, le foie de veau et les céréales. Bon apetit et bonnes fetes et a l annee prochaine les immortels ....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]