Le Premier ministre veut des emails chiffrés pour les Français

Le par  |  10 commentaire(s)
Jean-Marc-Ayrault

Jean-Marc Ayrault demande " l'inviolabilité des correspondances dans le monde numérique ". À commencer par les emails des internautes français.

Jean-Marc Ayrault a profité de l'inauguration des nouveaux locaux de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information - qui dépend du Premier ministre - pour annoncer le lancement d'une initiative visant à " garantir l'inviolabilité des correspondances ".

donnees-personnelles-ueCe qu'il a qualifié de " vieux principe républicain " doit selon lui s'appliquer dans le monde du numérique et notamment pour la messagerie électronique. Le Premier ministre veut ainsi que les " offres nationales de messagerie électroniques soient chiffrées par leurs fournisseurs " et que les " messages soient traités par des infrastructures situées sur le territoire national ".

Sont concernés dans un premier temps les services d'email proposés par les fournisseurs d'accès à Internet - pas forcément les plus utilisés - dont on peut comprendre qu'ils ont donné leur accord même si cela se fera sur la base du volontariat. Une invitation est également lancée à " tous les fournisseurs de messagerie électronique " et le cas de la messagerie Laposte.net a été évoquée par le Premier ministre.

Les propos de Jean-Marc Ayrault semblent faire allusion au chiffrement entre l'utilisateur et le serveur de messagerie et entre les différents serveurs. Mais rien de bien précis pour le moment.

La présence de serveurs sur le territoire national prend manifestement un grand intérêt. Sauf que vouloir un traitement des messages sur le territoire national implique des serveurs sur ce même territoire. Quid alors de la protection voulue lorsqu'un email est adressé à un destinataire Gmail par exemple ?

Dans le contexte des révélations d'Edward Snowden, les acteurs allemands Deutsche Telekom, GMX et Web.de avaient déjà annoncé l'année dernière le chiffrement de tous les emails en circulation sur leurs réseaux. Le message lui-même ainsi que les métadonnées. Une initiative allemande qui a probablement inspirée celle française.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1662912
Comment alourdir le système, lorsque l'on voit le spam qui déboule, il devra être lui aussi chiffré ?
Le #1662932
Ça fait des écrans de fumées à la tonne, pour faire croire à leur pseudo-indépendance numérique. Ce serait risible si ça n'en était pas aussi inquiétant pour l'avenir...
Le #1662962
Mais ça fait combien d'années qu'on clame que le chiffrement de bout-en-bout est la solution?
Le #1662972
Joli écran de fumée, les e-mails seront "chiffrés", mais en France donc soumis à la loi française avec réquisition et déchiffrement à la demande? Ca m'a l'air vachemet sécurisé comme truc... Si c'est pour faire ça autant tout laisser en clair...
Déjà que pour la messagerie dite sécurisée de santé tout ce qu'il ont su faire c'est de chiffrer les e-mails en transit (en gros, c'est du SMTPS restreint à une liste blanche d'hébergeurs), ça promet pour celle-ci...
Le #1663042
Il est saoulant, lui !!!!

L'inviolabilité étant utopique en informatique, on voit déjà dès le titre qu'il sait pas de quoi il parle....

Alors, balancer des fausses-vraies nouvelles mesures.......
Anonyme
Le #1663062
je vais ressortir une vieille machine manuelle de chiffrement pour envoyer des sms, cela me prendra un peu plus de temps. http://fr.wikipedia.org/wiki/CD-57

mais le problème je ne sais pas comment solutionner pour mes correspondants
Le #1663192
sinon y a la poste ou les pigeons.
Le #1664202
Le chiffrement, il sait concrètement ce que c'est notre 'héros' ?

Le problème est toujours le même : si je chiffre mon message (outils type-PGP), mon correspondant doit avoir la clé publique que je lui ai remise de main à main, et je dois bien sûr avoir la sienne, sinon je vois pas à quoi ça sert... un chiffrage au niveau du serveur !

Problème : les utilisateurs sont-ils prêts à intégrer cette donnée sans formation préalable ?!? .... Sûrement pas ! Dans l'immense majorité des entreprises, des données ultra-sensibles sont envoyées en clair par mail, à longueur de journée, et si tu demandes à ton interlocuteur, s'il a une clé publique à te remettre et une signature numérique, le mec il te regarde comme si tu parlais chinois ....

Le #1664482
Nos cher ministre on un cerveau en friche(chiffrer) pour proposer des bêtises aussi grosses qu'eux.
Le #1665732
micropastis a écrit :

Nos cher ministre on un cerveau en friche(chiffrer) pour proposer des bêtises aussi grosses qu'eux.


Si ça peut l'occuper, et faire parler de lui !
il donnera l'impression de ne pas perdre son temps
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]