Siri au volant : mort au tournant

Le par  |  11 commentaire(s)
Siri

C'est une étude à mettre en rapport direct avec un précédent rapport qui indiquait que les kits mains libres représentaient un risque pour la conduite, tout autant que n'importe quel dispositif technologique : L'assistant vocal d'Apple au volant mobilise tout autant l'attention du conducteur.

Tant que les véhicules sans chauffeurs ne seront pas proposés sur le marché, le conducteur conservera la place centrale dans l'automobile. Et puisque nos capacités de concentration sont limitées et qu'il est facile de se voir corrompre par un smartphone, les fabricants ont largement misé sur les kits mains libres, et désormais les assistants vocaux pour permettre au conducteur de ne pas quitter la route des yeux tout en continuant d'accéder à ses fonctionnalités connectées.

Mais garder un oeil sur la route ne signifie pas que l'on y réserve toute notre attention, et le simple fait d'utiliser un assistant vocal pourrait suffire à mener à des accidents. C'est ce que rapporte une étude menée aux USA avec l'assistant Vocal Siri.

Siri au volant danger L'association américaine des Automobilistes s'est rapprochée de l'Université de l'Utah pour mener à bien une étude dans laquelle l'assistant vocal d'Apple, Siri, était utilisé au volant pour écouter un message et y répondre, ainsi que pour mettre à jour des statuts Twitter et Facebook et changer des rendez-vous sur l'agenda.

Tout se faisant par commande vocale, l'utilisateur n'avait, a priori, pas besoin de dévier son regard de la route, et il pouvait focaliser son attention sur la conduite. Dans la pratique, notre capacité à effectuer plusieurs choses à la fois implique un partage de l'attention, avec l'apparition de risques d'accident lorsqu'il s'agit de conduire.

Au final, l'utilisation de Siri s'est même montrée plus dangereuse que la navigation sur un smartphone en conduisant. Sur une échelle de 1 à 5 ( le plus haut niveau d'inattention), Siri obtient le score de 4. Le fait d'écouter la radio obtient le score de 1, les kits mains libres pour une conversation obtiennent 2.

Le problème avec Siri serait dû aux erreurs que provoque l'IA d'Apple. Plusieurs fois, l'assistant a contacté les mauvaises personnes, lancé les mauvaises applications... Ce qui a eu pour conséquence d'énerver le conducteur, de l'obliger à être plus clair dans sa formulation de commandes, et de vérifier la bonne prise en compte de ses requêtes.

"Nous savions déjà que les conducteurs pouvaient manquer des panneaux de signalisation, ne pas voir des piétons ou des voitures parce qu'ils n'étaient pas à 100 % concentrés sur la conduite. Nous savons désormais que des produits destinés à améliorer la sécurité peuvent eux aussi entraîner des défaillances de l'attention."

Il y a plusieurs mois, une étude apportait un résultat similaire avec l'utilisation de GPS en conduisant.

De son côté, Apple estime avoir fait l'objet d'une critique peu objective. La firme indique ainsi que la version de Siri utilisée pour les tests n'était pas adaptée à une utilisation en voiture. La firme évoque ainsi son système CarPlay qui sera prochainement proposé dans les véhicules de certains constructeurs, spécialement adapté à la conduite.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1819446
A propos de parole et des voitures intelligentes, un classique

http://youtu.be/Zx4Qi2GSu0M

Le #1819449
Mais bientôt, avec la Google Car, on pourra utiliser Siri tranquillement pour commander sur Amazon le produit recommandé sur Facebook.
Monde de M....
Le #1819455
yam103 a écrit :

Mais bientôt, avec la Google Car, on pourra utiliser Siri tranquillement pour commander sur Amazon le produit recommandé sur Facebook.
Monde de M....


A propos du remplacement de l'homme par des robots dont les conducteurs/chauffeurs de tous les véhicules :

http://youtu.be/uJG50bHdfXU

(ne pas se fier à la voix de gamin du commentateur)
Le #1819456
De toute manière, en conduisant, toute communication est accidentogène ! Main-libre ou pas on a son attention portée sur le dialogue ou le sms à envoyer ou reçu.
Le #1819463
La règle est pourtant simple : Quand on conduit on ne fait pas autre chose. Prétendre être capable du contraire est prétentieux, stupide et dangereux.
Le #1819467
"Ne pas parler au conducteur" était pourtant une "règle" bien établi il y a quelques (dizaine d') années....

Le #1819486
Sicyons a écrit :

La règle est pourtant simple : Quand on conduit on ne fait pas autre chose. Prétendre être capable du contraire est prétentieux, stupide et dangereux.


Evidemment, sinon on n'arrive pas à s'endormir.
Le #1819523
penseurodin a écrit :

Sicyons a écrit :

La règle est pourtant simple : Quand on conduit on ne fait pas autre chose. Prétendre être capable du contraire est prétentieux, stupide et dangereux.


Evidemment, sinon on n'arrive pas à s'endormir.


Pour une fois tu m'as fait rire.

Champagne !
Le #1819537
Le conducteur doit avoir toute sa concentration sur la route. À la fin, c'est lui qui fait le choix de ou il met sa concentration et pas le ipad.
Chaque jour, je croise des dizaines de chauffeurs qui ne sont pas concentré pour toute les raisons du monde. Même chercher son chemin peut rendre le chauffeur assez distrait. Dommage.
Le #1819600
Ulysse2K a écrit :

De toute manière, en conduisant, toute communication est accidentogène ! Main-libre ou pas on a son attention portée sur le dialogue ou le sms à envoyer ou reçu.


Et pan .... un carton ....!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]