Rachat d'éditeurs soft : après Autonomy, au tour de SAP ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Bloomberg
Logo SAP Pro

de la même façon que le rachat de Motorola Mobility par Google fait tourner les regards vers RIM, l'annonce de l'acquisition de l'éditeur Autonomy par HP entraîne une spéculation sur un possible rachat de SAP, avec comme acquéreurs potentiels Microsoft ou IBM.

Autonomy logoLes mois d'août sont rarement calmes dans la high-tech. La période, faussement tranquille avant l'accélération de la fin d'année, est propice aux initiatives stratégiques. L'an dernier, Dell et HP avaient fait le spectacle en se battant à coups de surenchères pour acquérir le spécialiste des solutions de stockage 3Par, dans un contexte de consolidation des offres de cloud computing et de virtualisation.

Cette année, outre le rachat de Motorola Mobility par Google, dont toutes les conséquences pour l'industrie mobile n'ont sans doute pas été tirées, c'est encore HP qui crée la surprise en annonçant son intention d'acquérir l'éditeur logiciel Autonomy pour environ 10 milliards de dollars, dans un grand mouvement qui pourrait le faire renoncer à sa division PC, peu rentable, pour se concentrer sur le software.


SAP, prochain candidat pour un rachat ?

Cette initiative pourrait déclencher d'autres tentatives d'acquisition. Les regards se tournent désormais vers l'allemand SAP, autre éditeur logiciel, affaibli par la perte de son procès face à Oracle et constituant un objectif accessible, mais qui pourrait lui aussi chercher à se renforcer en rachetant des acteurs plus petits comme Software AG et Temenos AG.

Parmi les acquéreurs potentiels de SAP, les analystes voient principalement Microsoft ou IBM, dans un effort pour consolider leurs offres logicielles.  Selon Bloomberg, du côté des acteurs possiblement visés par SAP, Software AG se dit prêt à rejeter une offre hostile mais pourra étudier une proposition attractive.

En dehors de SAP parmi les éditeurs logiciels, les analystes interrogés par  voient le britannique Micro Focus comme cible potentielle pour un rachat, tandis que Sage serait plutôt du côté des acquéreurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]