Solar Impulse 2 : l'avion solaire paré pour son tour du monde

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Solar Impulse
Solar impulse 2 v

Après une première version qui a permis à Bertrand Piccard et André Borschberg d'opérer plusieurs campagnes de sensibilisations sur les énergies renouvelables à travers le monde, le duo vient d'annoncer la fin des préparatifs de Solar Impulse 2, un avion solaire qui partira prochainement réaliser un tour du monde sans énergie fossile.

Solar Impulse avait déjà réalisé quelques exploits en permettant notamment à Bertrand Piccard et André Borschberg de parcourir l'ensemble des États-Unis uniquement grâce à la puissance du soleil. Aujourd'hui Solar Impulse 2 est complété et paré pour se lancer dans un tour du monde.

solar impulse 2 L'avion est un véritable géant : 72 mètres d'envergure pour seulement 2300 kg, il est l'évolution directe de Solar Impulse 1 testé pendant plus d'un an. L'avion devrait se lancer dans un tour du monde en mars 2015 avec à nouveau l'objectif de ne reposer que sur l'énergie solaire pour assurer le vol.

Principalement réalisé en matériaux composites, toute sa voilure est recouverte de panneaux solaires ( 17248 cellules en silicium monocristallin de 135 microns d'épaisseur) qui représentent actuellement le meilleur compromis entre le poids, la flexibilité et le rendement ( 23%).

Pendant le jour, les panneaux capteront la lumière solaire qui sera convertie en électricité, stockée dans des batteries au lithium polymère dont la densité énergétique a été poussée à 260 Wh/kg.

Pour la propulsion, ce sont quatre moteurs brushless sensorless de 17,4 CV chacun qui sont installés, associés à des réducteurs qui limitent la rotation des hélices bipales de 4 mètres de diamètre à seulement 525 tours/min. Le tout offre un rendement de 94%, un record dans le milieu.

L'avion sera capable de voler à une altitude de croisière de 8500 mètres avec une vitesse maximale de 90km/h. Pour réaliser les 35 000 km , Solar Impulse 2 réalisera des trajets sans escales de 5 jours et 5 nuit, l'alimentation pendant la nuit étant assurée par l'énergie stockée le jour dans les batteries.

Le poste de pilotage de 3,8 m3 permettra aux deux pilotes de se relayer, de dormir et de manger. Des systèmes d'alerte et d'auto pilotage sont également de la partie pour permettre d'automatiser le vol pendant la nuit.

Des vols d'essai devraient avoir lieu à partir du mois de mai, puis des vols d'entrainement seront lancés au-dessus de la Suisse. C'est depuis la région du golfe Persique que sera lancée la première étape du tour du monde de Solar Impulse 2, l'avion mettra plusieurs semaines à faire le tour du globe, chaque escale étant l'occasion pour les pilotes de se relayer, mais aussi d'échanger avec les écoles et les universités sur la nécessité de s'orienter chaque jour un peu plus vers les énergies renouvelables.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1712952
Et elles ne cassent pas les ailes ??? Je n'aurais pas trop confiance en cas de gros temps.
Le #1714282
Ça me fait toujours halluciner ce qu'on peut faire avec un peu de volonté et des énergies renouvelables... Et pourtant le photovoltaïque est la pire des énargies renouvelables est une horreur avec ses ~20% de taux de rendement... Et dire que pendant ce temps là y'a des connards qui promeuvent le 100% nucléaire et qui nous entassent des merdes qui seraont ultra dangeureuses pour encore des centaines de millions d'années sous le cul...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]