Square Enix : des résultats en baisse

Le par  |  0 commentaire(s)
Square Enix - logo (Small)

L'éditeur nippon vient de publier les résultats établis pour l'année fiscale qui s'est récemment clôturée. Nous constatons que le bilan n'est pas très optimiste puisque la société a enregistré une diminution du chiffre d'affaires et des bénéfices.

Square Enix   logo (Small)De plus en plus présent au travers de nombreux projets d'adaptation, de suites, où encore de spin-off, Square Enix ratisse le marché du RPG. Surtout présent sur la console portable de Nintendo en 2007, l'éditeur a commercialisé une poignée de titres à l'image de marque bien ancrée puisque issus des licences Final Fantasy et Dragon Quest.

Seulement, la compagnie n'a pas dégagé les résultats escomptés sur cet exercice fiscal qui s'est clôturé le 31 mars dernier. En effet, le chiffre d'affaires ainsi que les bénéfices ont diminué sensiblement par rapport à l'année précédente. Ainsi, le volume de ventes a chuté de 9,8% sur l'année, totalisant un résultat de 147,5 milliards de yens (905 millions d'euros). En comparaison avec l'exercice fiscal précédent, la société avait regroupé 163,4 milliards de yens (1 million d'euros).


L'occident quelque peu frileux
Yoichi Wada - président EnixSquare Enix a été sujet à une baisse significative des ventes de l'ordre de 45,7% en Amérique du Nord, 41,1% en Asie et 35,3% en Europe. Les résultats sont donc en contradiction avec les propos tenus par Yoichi Wada et John Yamamoto précédemment, précisant même accroître le ratio des ventes de jeux vidéo sur le marché occidental à 80% (contre 50% actuellement). Néanmoins, plusieurs de leurs titres sont désormais plus aisément distribuables en dehors de l'archipel nippon, tels que la trilogie Dragon Quest IV, V et VI, ou encore Infinite Undiscovery qui profite même d'une sortie simultanée le 2 septembre prochain.

Dragon quest IVAu niveau des écoulements de jeux au cours de cette année fiscale, on retrouve bien évidemment de meilleurs résultats sur le marché nippon. Dragon Quest IV s'est écoulé à plus d'1 million d'exemplaires, tandis que Crisis Core : Final Fantasy VII le talonne à 800.000 unités (450.000 aux USA). D'autres titres ont connu un succès notable, tels que Final Fantasy XII : Revenant Wings qui s'est écoulé à 540.000 exemplaires au Japon, contre 220.000 aux USA et 280.000 en Europe. En contrepartie, petit flop du côté de l'honnête Final Fantasy Crystal Chronicles : Ring of Fates qui a resencé 380.000 ventes au Japon, 160.000 aux États-Unis et 150.000 en Europe. On peut en dire autant pour le très moyen Dragon Quest Swords qui, malgré un cumul de 490.000 ventes au Japon, n'a regroupé que 110.000 acquéreurs au pays de l'Oncle Sam.

Final_Fantasy_XI_logoL'éditeur a également mis en valeur Final Fantasy XI qui a atteint un total de 550.000 abonnés payants, enregistrant tout de même une baisse du chiffre d'affaires de 11,4%, cumulant désormais 12 milliards de yens (73 millions d'euros). Du côté du jeu sur mobile, une chute de 15,3% est également de mise par rapport à l'année précédente et ce, malgré la récente ouverture d'un studio dédié. Nommant 2007 « une période de transition », Square Enix prévoit une hausse des revenus et bénéfices pour l'exercice fiscal de 2008 qui prendra fin le 31 mars 2009. La société s'attend à comptabiliser une augmentation de 8,5%, ainsi qu'un bénéfice net de l'ordre de 30,5%.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]