Taxe sur les appareils connectés : des syndicats de presse écrite disent oui

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Les Echos
journaux

Une taxe à l'achat sur les appareils connectés est perçue favorablement par des syndicats de la presse écrite.

En début d'année, les éditeurs de presse en France ont signé un accord avec Google. Le célèbre moteur de recherche s'est engagé à verser 60 millions d'euros dans un fonds d'innovation visant à soutenir la presse d'information politique et générale dans ses initiatives numériques.

Alors que Google va aider les éditeurs avec ses technologies publicitaires, le fonds doit accompagner la presse dans sa transition et son développement numérique. Il est aussi question d'un accompagnement à la transition vers le numérique dans une proposition du rapport Lescure mais pour l'ensemble des industries culturelles.

journauxLe Syndicat de la presse quotidienne nationale ( SPQN ), le Syndicat des éditeurs de la presse magazine ( SEPM ), le Syndicat de la presse quotidienne régionale ( SPQR ) et l'Association de la presse gratuite d'information (APGI) soutiennent cette proposition.

Il s'agit de la taxe à l'achat sur les appareils connectés permettant de stocker ou de lire des contenus culturels qui a récemment été évoquée par la ministre de la Culture et de la Communication. Elle devrait être mise en place d'ici la fin de l'année pour être appliquée en 2014 et toucher par exemple les smartphones, tablettes, ordinateurs, téléviseurs connectés, consoles de jeu...

Dans un communiqué relayé par l'AFP, les syndicats de presse écrite parlent d'un " rééquilibrage dans le cadre d'intérêts partagés ". " Il est incontestable que les producteurs de contenus contribuent à la valeur perçue des équipements technologiques. "

Le rapport Lescure préconise de " mettre à contribution les fabricants et importateurs d'appareils connectés " via une " taxe d'un taux très modéré " de par exemple 1 % sur les ventes et jugée " relativement indolore pour le consommateur ".

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1397392
Le problème c'est qu'ils prendront la taxe et rendront leur contenu payant (c'est de p^lus en p^lus le cas) tout en augmentant la dose de pub. Si bien que l'on paiera la taxe en pure perte (pour nous, consommateur). Oui à la taxe mais en leur interdisant de monétiser autrement (peut-être avec un peu de pub mais en encadrant son ampleur). Bref, donnant-donna t ou rien.
Le #1397422
"une " taxe d'un taux très modéré " de par exemple 1 % sur les ventes"
=>Le problème c'est qu'une taxe de 1% ce n'est pas très modéré quand on ne lit aucun torchon de la presse subventionnée à la botte du gouvernement.
Le #1397452
"En début d'année, les éditeurs de presse en France ont signé un accord avec Google. Le célèbre moteur de recherche s'est engagé à verser 60 millions d'euros dans un fonds d'innovation..."

Le problème est comme toujours, que quand t'as (mal) négocié un montant ridiculement bas auprès d'une multinationale --- qu'est-ce que c'est que 60M€ pour Google !!?? arf --- , il ne te reste plus qu'à tendre ta main et demander l'obole aux passants ...

Misère de misère, il n'y en a pas un qui sait compter là-dedans ...
Le #1397462
Taxer l'avenir pour subventionner le passé et privilégier la rente sur l'investissement sont les 2 grands principes (de droite, de gauche et des extrêmes) qui nous conduisent inéluctablement sur la voie du sous développement.
Le #1397512
Moi j'ai juste remarqué une chose.
Au depart pour Enc..... le citoyen ou consommateur,a vous de voir.
Et bien on met une taxe tres faible donc tous le monde se dit:c'est pas grave c'est faible.
Ensuite vous verrez que cette taxe va evoluer et bien sur augmenter,un peu comme la CSG,regarder où elle en est....

Pour rappel elle a commencé a 1.1% en 1990 et aujourd'hui je crois qu'elle est a 7,5%

Le #1397572
Moi président, je taxerai !
Le #1397582
tiseult a écrit :

Moi président, je taxerai !


Mais attention, ça sera des taxes normales...
Le #1397672
liberal a écrit :

tiseult a écrit :

Moi président, je taxerai !


Mais attention, ça sera des taxes normales...


pour un président normal !
Le #1397742
penseurodin a écrit :

Taxer l'avenir pour subventionner le passé et privilégier la rente sur l'investissement sont les 2 grands principes (de droite, de gauche et des extrêmes) qui nous conduisent inéluctablement sur la voie du sous développement.


A mon sens, il y a pas mal de temps que la droite, la gauche ou tout autre parti n'ont plus les mains libres et obeïssent, contraints et forcés aux multinationales et aux banques centrales...

Le pire, c'est que les politiques le savent et acceptent de se faire descendre en flamme (23% de satisfaits de la politique du gouvernement actuel....) pour bénéficier de largesses (matérielles, morales ou financiaires)...




Le #1397762
De quel droit une taxe pour ces gens là?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]