Hadopi : les ministres européens soutiennent la France

Le par  |  7 commentaire(s)
drapeau Europe UE

Réunis hier à Bruxelles, les ministres européens de la Culture des 27 Etats membres ont prôné la recherche de solutions concertées dans la lutte contre le piratage sur Internet, et attendent un rapport de la Commission européenne sur les actions nationales engagées avec en chef de file l'expérience française.

drapeau Europe UELe Conseil des ministres en charge de la Culture et de l'Audiovisuel de l'Union européenne a adopté hier plusieurs conclusions. Cette réunion placée sous la présidence française de Christine Albanel a bien sûr été marquée par le lancement de la bibliothèques numérique européenne Europeana mais il a également été question de conclusions relatives au " développement de l'offre légale de contenus culturels et créatifs en ligne et à la lutte contre le piratage ". Des conclusions présentées fin septembre qui ont été adoptées.

Ainsi, il a notamment été demandé aux Etats membres de " lancer ou encourager, dans les meilleurs délais, des solutions concertées entre les parties concernées, afin de faire émerger des solutions concrètes, efficaces, équitables et proportionnées favorisant le développement de l'offre légale en ligne et la prévention et la lutte contre le piratage ". Révision de la chronologie des médias, interopérabilité et meilleure information des consommateurs à ce niveau notamment.

La Commission européenne devra notamment dans un délai de 18 mois, publier un rapport sur les initiatives nationales lancées, et l'on pense évidemment à l'initiative française avec la loi Création et Internet et son chapitre consacré à la lutte contre le piratage, désigné comme " frein important au développement de l'offre légale de contenus culturels et créatifs en ligne ".

Selon Christine Albanel, le Conseil recommande de " développer l'information des consommateurs sur le droit d'auteur et les droits voisins et les conséquences de leur non-respect et considère avec intérêt les expériences actuellement conduites dans plusieurs Etats membres, telles que la mise en place de mécanismes non judiciaires, pédagogiques et progressifs ". Les ministres européens de la Culture semblent donc plutôt réceptifs au projet de loi français avec son mécanisme de réponse graduée sous tutelle d'une autorité administrative, l'Hadopi.

Rappelons que ce projet de loi doit encore être examiné par l'Assemblée nationale en France début 2009. Les ministres européens en charge des communications électroniques doivent eux se réunir le 27 novembre à Bruxelles, et la France devrait demander la suppression de l'amendement Bono-Cohn Bendit au Paquet Télécom.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #362111

C'est vrai qu'en France, c'est vachement une solution concertée entre les parties concernées......


Un frein important, c'est pas le piratage, c'est surtout que les voient qu'en achetant, ils sont plus emmerdés qu'en payant (notamment par les DRM)


Le #362131
Pas que les DRM : rien que la HDMI ça ne marche pas : incompatibilités entre les matos, couleurs délavées en HDMI et naturelles en YUV, blocages indûs alors que toute la chaîne est HDCP. Sans parler des ralentissements dus aux multiples déchiffrements/chiffrements (BD+, AES et HDCP) au sein d'un PC remplissant les conditions DRM.

Mais notre cher gouvernement préfère de loin s'époumoner à défendre les lobbies (situation d'urgence) plutôt que d'aller aider la veuve et l'orphelin qui crèvent de faim dans la rue.
En clair, on déroule le tapis rouge à une industrie moribonde mais on laisse les (nouveaux) pauvres crécher sous des tentes canal Saint-Martin.
db
Le #362171
Le Parlement Européen (composé d'élus) appréciera d'être désavouer par les Ministres (non élus)
Je connais deux députés Européens Bono et Cohn Bendit qui vont représenter l'amendement 138 au vote à la prochaine réunion du Parlement Européen
Cela va créer un imbroglio pas possible mais marrant
A suivre (comme Dallas)
Le #362211
Gourmet>C'est vrai que si l'on compare l'énergie mise en oeuvre pour la défense de quelques lobbies et celle mise en oeuvre pour le peuple, c'est à en vomir. Tout comme les sommes investies pour contrer la crise financière actuelle alors qu'avec des sommes moindres, la faim dans le monde serait érdiquée... Et après tout çà on va donner des leçons aux autres... http://www.generation-nt.com/iran-censure-blocage-sites-internet-actualite-190421.html
Le #362341
wayan>Certes cet argent, s'il correspondait à une valeur réel pourrait éradiquer la faim dans le monde, mais... cet argent est purement virtuel.

Pour l'éradiquer il faudrait, compte tenu de nos moyens de production, devenir végétarien et se serrer la ceinture;
Comme tu trouveras toujours des gens pour dépenser plus pour avoir de la viande, la faim de le monde à de beaux jours devant elle.


Une autre solution, plus réaliste, (et cependant inatteignable ) est le contrôle démographique de toutes les populations, histoire qu'on entame une décroissance...

Mais malheureusement, la solution vers laquelle on se dirige, (si on l'atteint avant que le réchauffement climatique soit trop important) est la réduction de population par des guerres crées par la famine, les besoins en énergie/ressource naturelles.

Enfin, sinon tu peux te baser sur les économistes ne sont pas aussi pessimistes que moi, avec les ogm, la viande aux hormones, la fusion, et la poudre verte, on peut tenir a 50 milliards sur terre et consommer comme quatre...


Le #362371
Concernant le piratage pur, la majorité provient désormais des blogs musicaux et pas d'eMule ou bittorent.

Donc le simple fait de supprimer l'extension, et de foutre ça dans un zip garantit que l'internaute pourra télécharger depuis zippyshare et consorts sans aucun problème ou connaissance technique.


Il faudrait que les décideurs de cette loi obsolète se rende compte qu'hormis en installant un logiciel type anti virus qui ferait anti mp3 sur la machine hôte, cette loi ne peux arriver a quoi que ce soit de bon, seulement a créer une surveillance généralise (par des sociétés privés...bravo les droits de l'homme, on peu se les foutre au cul pour le coup, sans jouer les demagos Stalline aurait kiffé!).


La seule solution possible c'est un controlle total d'internet! Filtrage des protocole (tous interdit sauf le http), le DNS ne donne accès qu'aux site validé par le gouvernement et bloque bloger / zippyshare/4shared/megaupload etc... par exemple, et toutes les données qui transitent sont analysé en permanence...

Impossible a mettre en place techniquement et éthiquement.

Donc au final cette loi sert d'épouvantail, elle va passer, on va de nouveau en chopper quelques un qu'on va tabasser pour l'exemple aux yeux de tous au journal de 20h00 (la place du village), et puis le monde continuera de tourner... Sauf qu'on sera surveillé, un peu comme si la poste faisait analyser notre courrier par une société (ba ué on sait jamais, avec l'antrax toussa), ou qu'en permanence était enregistré quelle chaine on regarde a quelle heure etc (des fois qu'on regarderait canal + sans avoir de décodeur)...

Je caricaturise, mais c'est du grand n'importe quoi, c'est pas ça qui va aider les artistes (eu, on s'en branle on a plus besoins d'eux, on les crée en batterie comme les poules via star ac' et pop star maintenant).

sick sad world
Le #362421
"Hadopi : les ministres européens soutiennent la France" : Trés bon !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]