Opera 10.01 : mise à jour fortement recommandée

Le par  |  3 commentaire(s)
Opera_icon

L'éditeur norvégien demande aux utilisateurs de mettre à jour leur navigateur Web Opera 10 afin de corriger une vulnérabilité de sécurité jugée extrêmement sévère. Une version de maintenance qui corrige également d'autres problèmes.

Opera_iconLe ton employé par Opera Software paraît bien grave lorsqu'il " recommande fortement " aux utilisateurs de mettre à jour leur solution de navigation. La première version de maintenance d'Opera 10.0 a pour principal but de corriger une vulnérabilité de sécurité qui sur l'échelle de dangerosité de l'éditeur norvégien est cataloguée extrêmement sévère.

De quoi glacer le sang, même si finalement dans le monde des navigateurs, c'est un peu comme si une vulnérabilité en chasse souvent une autre ; pour preuve la toute fraîche mise à jour de Firefox 3.5. Reste que le fureteur est un élément sensible en termes de sécurité informatique, qui sans doute plus que tout autre expose les utilisateurs aux roublardises de quelques cybercriminels. Des pièges qui peuvent généralement être évités si l'utilisateur sait faire preuve de discernement.

Ladite vulnérabilité qui affecte Opera est exploitable via des noms de domaine spécialement conçus qui peuvent provoquer une corruption de mémoire. En découle le risque d'une exécution de code arbitraire. Opera 10.01 corrige toutefois non pas une mais trois vulnérabilités.

Les deux autres vulnérabilités sont considérées comme moins sévères. Une est relative à l'autorisation de l'exécution de scripts sur la page d'abonnement à un flux. Ces scripts permettent l'abonnement automatique à un flux ou la lecture d'autres flux. L'autre faille est spécifique à l'environnement Windows avec une police Web qui peut être mal traitée par Opera et utilisée par un site malveillant pour afficher un faux nom de domaine dans la barre d'adresse.


Sécurité mais pas que
Au-delà de ces problèmes propres à un risque en matière de sécurité informatique, Opera 10.01 corrige divers problèmes comme un problème de synchronisation avec plus de neuf miniatures dans Speed Dials, une instance d'Opera non fonctionnelle après retour du mode veille sur un ordinateur portable ou encore divers problèmes ciblés, notamment au niveau de l'usage CPU, l'application qui ne se lance plus après redémarrage de l'ordinateur. Rappelons qu'Opera est aussi une suite Internet, et à ce titre le client de courrier électronique a aussi droit à des corrections de bugs.

Un version 10.10 bêta d'Opera est disponible avec Opera Unite, tandis que l'une des nouveautés introduites avec Opera 10.0 a été Opera Turbo.


Télécharger Opera 10.01 pour l'environnement de son choix
Consulter notre test d'Opera 10.0

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #539851
"Fureteur"... Vraiment débile comme terme...

Enfin, Opera ne reste pas inactif au moins c'est cool !
Le #540081
Salut,
Pour celles et ceux qui utilisaient les versions portables (mono-exécutable) pour Windows, mise à jour personnalisée « opera-fr » dispo sur http://www.opera-fr.com/telechargements/

@+
--
Pierre
Le #540821
Ladite vulnérabilité qui affecte Opera est exploitable via des noms de domaine spécialement conçus qui peuvent provoquer une corruption de mémoire : d'ou lintéret des cpu 64 bits et l'activation du DEP sur les navigateurs. Pour les scripts, ben no scripts (firefox) se met a jour tous les 2/3 jours .
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]