Télécom vs Audiovisuel : concertation pour le calendrier d'attribution de la bande 700 MHz

Le par  |  0 commentaire(s) Source : L'Expansion
Antennes-4g

Malgré les protestations du secteur audiovisuel, le gouvernement maintient sa décision d'attribuer une partie des fréquences de la bande 700 MHz aux opérateurs télécom. Seule concession : la promesse d'une concertation pour définir un calendrier.

Face à la montée des inquiétudes du secteur audiovisuel concernant une attribution précoce d'une partie des ressources de la bande 700 MHz aux opérateurs mobiles pour les aider à développer leurs réseaux mobiles à très débit, le gouvernement tempère un peu.

Fleur Pellerin, ministre du développement de l'économie numérique, a confirmé que le gouvernement ne reviendrait pas sur cette décision d'attribution mais elle indique que cet aménagement ne se fera pas "contre l'audiovisuel".

Face à la conjoncture économique difficile, la manne d'une enchère pour ces fréquences est tentante alors que les fréquences 4G 800 MHz et 2600 MHz ont déjà rapporté plus de 3 milliards d'euros, et s'il était envisagé de procéder à ce partage des fréquences d'ici la fin de la décennie, le calendrier pourrait être avancé à 2016 ou 2017.

Antennes-4g Les opérateurs ne sont pas très chauds pour remettre la main à la poche si vite, aussi intéressantes que soient ces fréquences 700 MHz qui offrent une longue portée, tandis que le secteur de l'audiovisuel craint pour le bon fonctionnement de son activité et ses perspectives à moyen terme.

Ses représentants appellent fermement à une attribution qui se jouerait en 2019 ou 2020, comme anticipé initialement, et qui laisserait le temps de régler les nombreux problèmes (interférences frontalières, interférences entre diffusion TV et mobile) encore sans solution et de gérer le modèle économique liée à cette transition.

Fleur Pellerin veut donc rassurer tout le monde en promettant des concertations entre les deux secteurs pour définir un calendrier optimal qui garantisse que " cette bascule permette à l'ensemble de la plate-forme hertzienne d'aller vers le haut débit, y compris en cas de bascule rapide. "

Une réattribution rapide semble donc toujours rester une priorité et le gouvernement devra sans doute donner des garanties au secteur audiovisuel mais aussi aux opérateurs mobiles, peut-être par des promesses d'étalement de paiement. Les négociations promettent d'être âpres.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]