FFT : les opérateurs télécom non plus ne sont pas des vaches à lait

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Le Figaro
FFT logo pro

Pierre Louette, président de la Fédération Française des Télécoms, redit au Figaro que les opérateurs paient beaucoup de taxes et qu'il ne faudrait pas croire qu'ils vont débourser des milliards d'euros tous les trois ans pour des fréquences, certes nécessaires.

Pierre Louette, président de la Fédération Française des Télécoms ( FFT ), qui regroupe les opérateurs mobiles détenteurs de réseaux (hors Free) et plusieurs opérateurs virtuels, a répondu aux questions du Buzz Média Orange-Le Figaro et a fait un point sur le secteur.

Il a notamment rappelé que le secteur télécom voyait 3% de son chiffre d'affaires partir en taxes diverses (France Télévision, copie privée...) alimentant des secteurs variés quand les opérateurs d'autres pays, comme les Etats-Unis, en sont à moins de 1%.

Si les opérateurs ne sont pas contre le financement d'autres activités, et notamment culturelles, ils trouvent que cela commence à faire beaucoup et envoient un signal au gouvernement pour ne pas alourdir la charge par de nouvelles taxes, en ces temps difficiles pour tout le monde, et pour les télécom en particulier.

FFT-logoPar ailleurs, face au déblocage prochain des fréquences de la bande 700 MHz pour les services mobiles, la FFT se félicite de l'accès à de nouvelles réserves spectrales, indispensables pour répondre à la multiplication des usages et du trafic data mobile, mais elle prévient également que l'espoir du gouvernement d'en tirer autour de 3 milliards d'euros va devoir être modéré.

"Il se trouve que l'on a déjà versé de 3 à 4 milliards dans les dernières années en achat de fréquences. Quand on les a achetées, le gouvernement avait dit qu'une telle occasion ne se représentera pas rapidement. C'est comme cela que les prix ont grimpé. Mais, à peine avons-nous commencé à utiliser celles achetées qu'on veut nous en vendre d'autres", a-t-il indiqué.

Le message envers le gouvernement est clair et l'accélération du calendrier pour l'accès aux fréquences de la bande 700 MHz ne fait clairement pas les affaires des opérateurs alors que les prix des forfaits ont baissé de 11,4% (chiffre Arcep) à 20% (valeur FFT) sur à peine plus d'un an.

Dans le même temps, les usages mobiles continuent de s'accroître et les efforts d'investissement pour y répondre par l'augmentation des capacités des réseaux mobiles actuels et le déploiement des réseaux 4G n'a pas diminué.

Quant au retour de Free au sein de la FFT : " nous sommes ouverts. Free était membre, puis il en est sorti il y a longtemps. Nous sommes ouverts à leur retour, mais on n'en est pas près aujourd'hui ", a précisé Pierre Louette.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1333472
3% de taxe ???!!!!

Quel drame pour nos pauvres opérateurs, eux qui ont temps de mal à dépasser le milliard en bénéfice net...

Ce brave monsieur s'est déjà demandé de combien le chiffre d'affaire d'un simple artisan était taxé ?
Je pense que non, car il n'oserait plus raconter de telles âneries...
Le #1333612
Il faut préciser que c'est 3% de taxe sur le CA et pas sur le bénéfice ( si je ne me trompe pas ) et c'est 3% en plus de toutes les autres taxes que toutes les entreprises payent.
Le #1334012
Tirnon a écrit :

Il faut préciser que c'est 3% de taxe sur le CA et pas sur le bénéfice ( si je ne me trompe pas ) et c'est 3% en plus de toutes les autres taxes que toutes les entreprises payent.



D'après l'article, c'est pas 3% en plus de toutes les autres entreprises (ce qui aurait aucun sens , aucune entreprise payent exactement le même montant de taxe, en fonction de son organisation, secteur, .....)

Même si 3% du CA en taxes en tout genre est ridiculement peu...... (mais je conçois que pour une très grosses entreprise, qui sont celles qui sont le moins taxée, elle pleure)

A titre d'exemple, pour ma TPE, si je me limite aux taxes / impôts de la société en elle même, je tourne à environ 10-15% du CA, mais si je prend en compte l'ensemble des taxes / impôts (notamment ceux prélever sur les salaires), ça monte à 40-50% du CA (d'où le fait que faire 50 à 60%, voir plus, de marge brute pour une petite structure est très courant)


Accessoirement, y'a un mélaneg des genre entre taxes et fréquences. Il ne s'agit pas de taxes (obligatoire, sans contrepartie), mais d'une redevance (une location de droits d'utilisation), qu'ils peuvent choisir de prendre, ou pas, avec des modalités variables.




Le #1334072
Plus ils sont gros et gras et plus il pleurent.....................
Le #1334112
micropastis a écrit :

Plus ils sont gros et gras et plus il pleurent.....................


C'est normal, ils sont comme toi et moi : ils n'aiment pas se serrer la ceinture !!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]