Télécom : les acteurs européens bientôt croqués par des firmes étrangères ?

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Les Echos
Europe-commission

Les grands opérateurs télécoms US sont à la recherche de bonnes affaires et de prises de participations chez leurs concurrents européens, tandis que les équipementiers européens, affaiblis, pourraient faire l'objet d'entrée de tentatives de prise de contrôle.

Le secteur télécom européen, fragilisé par des causes structurelles et conjoncturelles, fait l'objet de l'intérêt de grands groupes étrangers. Les opérateurs européens se plaignent régulièrement des difficultés réglementaires qui freinent les acquisitions entre opérateurs et de diverses contraintes qui les empêchent d'être aussi offensifs que d'autres grands opérateurs sur d'autres continents.

Le journal Les Echos note que les opérateurs US ont les yeux fixés sur certaines filiales des opérateurs européens, avec notamment Verizon qui envisagerait de récupérer la participation de 45% de Vodafone dans sa filiale ou AT&T qui aurait eu des vues sur 30% de contrôle sur l'opérateur espagnol Telefonica.

Les équipementiers télécom Nokia Siemens Networks et Alcatel-Lucent ont également du mal à faire face aux pressions du marché et à la concurrence des acteurs chinois, ce qui ne les met pas à l'abri d'une tentative de prise de contrôle qu'ils auront du mal à refuser.

Europe logo pro Enfin, même chez les fabricants de terminaux, un rachat n'est pas à exclure avec le cas de Nokia et les rumeurs concernant une acquisition par Huawei ou Microsoft, avec certainement des discussions qui n'ont (pour le moment) pas abouti.

Le projet de marché télécom européen unique semble maintenant prioritaire par rapport à la crainte de se voir se former des monopoles chez les opérateurs et va peut-être permettre aux opérateurs télécom de se lancer dans une phase de consolidation par rachat des plus petits opérateurs afin de se renforcer face aux menaces extérieures, ainsi que de mieux se coordonner pour développer rapidement les réseaux mobiles de nouvelle génération.

C'est tout un contexte qui est en train de se mettre en place et qui annonce une vague d'initatives conduisant à une grosse évolution du secteur...qui va surtout servir à renforcer la position des acteurs mais pas forcément les aider à générer plus de revenus tant les modèles économiques évoluent vite et de nouveaux acteurs viennent s'intercaler pour capter une valeur que les opérateurs sont désormais obligés de partager...au risque de ne pas pouvoir éviter le spectre de la transformation en simple fournisseurs de tuyaux, à faible rentabilité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1378162
Si ça se concrétise, on aura là une jolie illustration des bienfaits de la régulation du secteur par nos très chers et incompétents dirigeants... (d'ailleurs, je viens de lire que nos anciens présidents nous coûtent dans les 5 millions d'euros par an entre leur pension de 6000€ par mois et leurs divers avantages en nature - apart, personnels de ménage, voiture, chauffeur... )
Le #1378192
liberal a écrit :

Si ça se concrétise, on aura là une jolie illustration des bienfaits de la régulation du secteur par nos très chers et incompétents dirigeants... (d'ailleurs, je viens de lire que nos anciens présidents nous coûtent dans les 5 millions d'euros par an entre leur pension de 6000€ par mois et leurs divers avantages en nature - apart, personnels de ménage, voiture, chauffeur... )


Non, une jolie illustration des méfaits de la dérégulation, de la libéralisation des télécom.

Il faut que les acteurs des télécoms restent européen !
Cela garantie notre indépendance des télécommunications, elle est pour moi indispensable !
Le #1378212
mum1989 a écrit :

liberal a écrit :

Si ça se concrétise, on aura là une jolie illustration des bienfaits de la régulation du secteur par nos très chers et incompétents dirigeants... (d'ailleurs, je viens de lire que nos anciens présidents nous coûtent dans les 5 millions d'euros par an entre leur pension de 6000€ par mois et leurs divers avantages en nature - apart, personnels de ménage, voiture, chauffeur... )


Non, une jolie illustration des méfaits de la dérégulation, de la libéralisation des télécom.

Il faut que les acteurs des télécoms restent européen !
Cela garantie notre indépendance des télécommunications, elle est pour moi indispensable !


Si on les avait laissé grossir un peu, au lieu de les morceler artificiellement, ils ne se retrouveraient pas aujourd'hui en position de se faire croquer si facilement...
Le #1378352
liberal a écrit :

mum1989 a écrit :

liberal a écrit :

Si ça se concrétise, on aura là une jolie illustration des bienfaits de la régulation du secteur par nos très chers et incompétents dirigeants... (d'ailleurs, je viens de lire que nos anciens présidents nous coûtent dans les 5 millions d'euros par an entre leur pension de 6000€ par mois et leurs divers avantages en nature - apart, personnels de ménage, voiture, chauffeur... )


Non, une jolie illustration des méfaits de la dérégulation, de la libéralisation des télécom.

Il faut que les acteurs des télécoms restent européen !
Cela garantie notre indépendance des télécommunications, elle est pour moi indispensable !


Si on les avait laissé grossir un peu, au lieu de les morceler artificiellement, ils ne se retrouveraient pas aujourd'hui en position de se faire croquer si facilement...


mais bien sur ...
tu voudrais un monopole ?

Le #1378382
mum1989 a écrit :

liberal a écrit :

mum1989 a écrit :

liberal a écrit :

Si ça se concrétise, on aura là une jolie illustration des bienfaits de la régulation du secteur par nos très chers et incompétents dirigeants... (d'ailleurs, je viens de lire que nos anciens présidents nous coûtent dans les 5 millions d'euros par an entre leur pension de 6000€ par mois et leurs divers avantages en nature - apart, personnels de ménage, voiture, chauffeur... )


Non, une jolie illustration des méfaits de la dérégulation, de la libéralisation des télécom.

Il faut que les acteurs des télécoms restent européen !
Cela garantie notre indépendance des télécommunications, elle est pour moi indispensable !


Si on les avait laissé grossir un peu, au lieu de les morceler artificiellement, ils ne se retrouveraient pas aujourd'hui en position de se faire croquer si facilement...


mais bien sur ...
tu voudrais un monopole ?


Non mais entre un monopole et 4-5 opérateurs par pays je crois quand même qu'on peut trouver un juste milieu. Côté monopoles à découper vaudrait mieux regarder du côté de Google ou des 2 fabriquants de disques durs mondiaux...
Le #1378632
L'Europe est à vendre qui n'en veut?
Le #1378672
jeanlucesi a écrit :

L'Europe est à vendre qui n'en veut?


Le Qatar et la Chine sont sur les rangs. Il semblerait qu'ils veuillent la transformer en musée - faut dire aussi que l'aménagement est presque terminé...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]