Tesla alimente une île de 600 habitants avec sa ferme solaire

Le par  |  34 commentaire(s)
Ta'u Tesla

Le rachat de SolarCity par Tesla il y a quelques mois porte déjà ses fruits : la firme d'Elon Musk vient de dévoiler la finalisation d'un projet : alimenter une île entière uniquement à l'énergie solaire.

Tesla peut ainsi se vanter de fournir presque 100% des besoins en électricité aux 600 habitants de l'île de Ta'u. Le groupe a bouclé l'installation d'un réseau électrique constitué de quelque 5328 panneaux solaires (installés par SolarCity) associés à 60 Powerpacks (installés par Tesla). Au total, la ferme solaire génère 1,4 mégawatt, de quoi subvenir aux besoins de tous les habitants de l'île.

Powerpacks Ta'u

Les panneaux solaires produisent l'électricité qui est ensuite stockée dans les Powerpacks. L'île dispose ainsi d'une réserve d'électricité pour 3 jours. Il ne faut que 7 heures d'ensoleillement pour recharger l'intégralité des powerpacks. La ferme solaire vient remplacer des unités de production électriques qui misaient jusqu'ici sur le diesel et consommaient 440 000 litres de carburant par an.

  

L'orientation vers l'énergie solaire a rendu l'île moins dépendante des ravitaillements de carburant et Tesla se sert désormais de Ta'u comme d'une vitrine technologique pour vanter les mérites de ses solutions électriques.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1935192
quand on veut.... etc...
Le #1935216
600 habitants une petite cité quoi.
Le #1935222
du gagnant-gagnant! A l'île son autonomie énergétique, à tesla sa vitrine..
De quoi encourager les initiatives locales à investir / innover (bon ok, pas sûr que les moyens d'elon musk soient ceux de tout le monde..)
Le #1935244
Y'a déjà eu un truc du genre à la Réunion avec des méga batteries pour stocker et alimenter le soir et la nuit.
On avance.

Dans quelques décennies on se demandera comment on a pu rester si longtemps à cramer un produit limité (pétrole) dans des moteurs, donc à s'auto-polluer (la bonne blague !) alors que d'autres, illimités (mais intermittents) nous entourent... prêts à être utilisés (vent, soleil, marées, fleuves...)
Les boules.

Le #1935251
drahus a écrit :

600 habitants une petite cité quoi.




Plutôt 873... mais bon... faut pas perdre de temps à vérifier sur Wikipédia avant d'écrire une news.
Le #1935253
Plutôt cool !
Le #1935259
Et quelle est la durée des powerpack ?

Combien coûtent leur remplacement ?

Qu'est ce que l'on en fait après ?

Quelle est le rendement des cellules photovoltaïque ?

Quelle est la durée de vie des panneaux solaire ?

Combien coûtent leurs remplacement ?

Qu'est ce que l'on en fait après ?
Le #1935261
C'est sympa, belle initiative, toussa toussa...
Et j'aimerai aussi qu'on arrête les énergies fossiles, qu'on sorte du nucléaire, etc...
Mais quand je vois la surface nécessaire pour un village de moins de 1000 habitants, je n'imagine pas comment on peut penser que ça vienne remplacer le nucléaire prochainement. Non parce qu'un EPR, c'est certes encore plus gros, mais la production c'est 1600MW, pas 1,4MW... Même une seule éolienne offshore fait mieux (on parle de 2MW au bas mot). Je n'imagine même pas avec quelques millions de voitures électriques en plus en circulation.

Franchement; d'un point de vue indépendance énergétique c'est top pour cette île, mais soyons pragmatiques, ça reste un cas ultra spécifique impossible à transposer à plus grande échelle; sans compte qu'écologiquement parlant, c'est une hérésie.

"Vous préférez: polluer chez les pauvres pour produire les panneaux solaires, déforester chez vous pour les poser, puis repolluer chez les pauvres en les éliminant; ou alors polluer à la source pour pomper le pétrole et rejeter du CO2 chez vous? Bon, il va sans dire que si vous déforestez, c'est un peu comme si vous rejetiez plein de CO2 mais bon... vous prenez pas la tête ça devient compliqué"
Réponse:
"Ah ben je sais pas! J'ai toujours hésité entre le cancer du pancréas et une tumeur au cerveau!"

Le #1935267
Matsod a écrit :

C'est sympa, belle initiative, toussa toussa...
Et j'aimerai aussi qu'on arrête les énergies fossiles, qu'on sorte du nucléaire, etc...
Mais quand je vois la surface nécessaire pour un village de moins de 1000 habitants, je n'imagine pas comment on peut penser que ça vienne remplacer le nucléaire prochainement. Non parce qu'un EPR, c'est certes encore plus gros, mais la production c'est 1600MW, pas 1,4MW... Même une seule éolienne offshore fait mieux (on parle de 2MW au bas mot). Je n'imagine même pas avec quelques millions de voitures électriques en plus en circulation.

Franchement; d'un point de vue indépendance énergétique c'est top pour cette île, mais soyons pragmatiques, ça reste un cas ultra spécifique impossible à transposer à plus grande échelle; sans compte qu'écologiquement parlant, c'est une hérésie.

"Vous préférez: polluer chez les pauvres pour produire les panneaux solaires, déforester chez vous pour les poser, puis repolluer chez les pauvres en les éliminant; ou alors polluer à la source pour pomper le pétrole et rejeter du CO2 chez vous? Bon, il va sans dire que si vous déforestez, c'est un peu comme si vous rejetiez plein de CO2 mais bon... vous prenez pas la tête ça devient compliqué"
Réponse:
"Ah ben je sais pas! J'ai toujours hésité entre le cancer du pancréas et une tumeur au cerveau!"



Le problème du nucléaire c'est :

1) Le risque d'accident. Peu importe les protections prises le risque d'un phénomène nouveau ou d'un problème est toujours présent.

2) la durée de vie du déchet. entre 30 ans et 18 millions d’années... suivant le type de résidu.


Pour le pb de surface c'est vite calculé 5328 / 600 = 9 panneaux par personnes. si tu couvre l'ensemble des toitures tu devrais facilement la trouver la place.



Pour moi la solution est dans la diversité des moyens de production et dans la réduction de la consommation.

Il faudra aussi prendre conscience que l'on ne peu pas continuer a utiliser des voitures de 1500Kg pour en transporter 150.

Le #1935268
MickHammer a écrit :

Matsod a écrit :

C'est sympa, belle initiative, toussa toussa...
Et j'aimerai aussi qu'on arrête les énergies fossiles, qu'on sorte du nucléaire, etc...
Mais quand je vois la surface nécessaire pour un village de moins de 1000 habitants, je n'imagine pas comment on peut penser que ça vienne remplacer le nucléaire prochainement. Non parce qu'un EPR, c'est certes encore plus gros, mais la production c'est 1600MW, pas 1,4MW... Même une seule éolienne offshore fait mieux (on parle de 2MW au bas mot). Je n'imagine même pas avec quelques millions de voitures électriques en plus en circulation.

Franchement; d'un point de vue indépendance énergétique c'est top pour cette île, mais soyons pragmatiques, ça reste un cas ultra spécifique impossible à transposer à plus grande échelle; sans compte qu'écologiquement parlant, c'est une hérésie.

"Vous préférez: polluer chez les pauvres pour produire les panneaux solaires, déforester chez vous pour les poser, puis repolluer chez les pauvres en les éliminant; ou alors polluer à la source pour pomper le pétrole et rejeter du CO2 chez vous? Bon, il va sans dire que si vous déforestez, c'est un peu comme si vous rejetiez plein de CO2 mais bon... vous prenez pas la tête ça devient compliqué"
Réponse:
"Ah ben je sais pas! J'ai toujours hésité entre le cancer du pancréas et une tumeur au cerveau!"



Le problème du nucléaire c'est :

1) Le risque d'accident. Peu importe les protections prises le risque d'un phénomène nouveau ou d'un problème est toujours présent.

2) la durée de vie du déchet. entre 30 ans et 18 millions d’années... suivant le type de résidu.


Pour le pb de surface c'est vite calculé 5328 / 600 = 9 panneaux par personnes. si tu couvre l'ensemble des toitures tu devrais facilement la trouver la place.



Pour moi la solution est dans la diversité des moyens de production et dans la réduction de la consommation.

Il faudra aussi prendre conscience que l'on ne peu pas continuer a utiliser des voitures de 1500Kg pour en transporter 150.


D'accord avec les arguments concernant le nucléaire, sauf qu'on entend que ça aujourd'hui, au profit de solutions pas plus adaptées.
Encore une fois, tu préfères risquer un incident peu probable quoi que dommageable, ou condamner des millions de personnes au cancer du poumon et autres chaque année rien qu'en Europe ? De mon côté j'ai l'honnêteté de ne pas savoir répondre objectivement et correctement à cette question.

Pour ton calcul de surface, excuse moi c'est complètement fallacieux puisque tu comptes les panneaux, pas leur surface. 9 panneaux de 30cm² ou 9 panneaux de 10m² c'est pas vraiment la même chose.
Ça ne répond pas non plus à la problématique de production des panneaux solaires et leur élimination, ajouté à une durée de vie ridicule (on parle d'une dizaine d'années avant que les rendements déjà pourris ne s'écroulent encore plus).
Seulement une centrale nucléaire, ça fait facilement peur, on en a tous pas loin de chez nous, on se sent concerné.
En revanche savoir qu'une mine géante à ciel ouvert et qu'une déchetterie de déchets électroniques bien cancérogènes viennent complètement pourrir la vie de millions de pauvres à l'autre bout du monde, c'est nettement plus abstrait.
Bon, il est vrai que les mines d'uranium en Afrique, c'est pas terrible non plus! En gros; je ne fais pas l'apologie du nucléaire, mais stop l'apologie du solaire, c'est vraiment une hérésie (je ne parle pas spécialement de toi, mais plutôt d'une mouvance générale).

Il faut également bien comprendre que le cœur du problème, avant même de parler des moyens de production, c'est l'énergie; qu'elle soit d'origine renouvelable ou pas. Dans la foulée, on va vite parler de rendements, car bien sûr tu ne consommes jamais tout le produit du travail il y a toujours des pertes, dans tous les systèmes. Et quand on voit le rendement des panneaux solaires, c'est à pleurer. La recherche oui, le potentiel est énorme; le déploiement en masse en aujourd'hui, c'est un drame. Mais ça finance la recherche...

En définitive, l'énergie propre et pas chère, c'est pas demain la veille qu'on en aura (propre tout court ce sera déjà le Pérou); tout est une question de perspective. Mais ça me chagrine un peu qu'on fasse continuellement une telle pub à des boites (que ce soit solarcity ou d'autres, peu importe) qui font du green washing alors qu'elles n'ont pas plus d'éthique que n'importe quel consortium dans l'énergie.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]