Tesla : les dessous des tensions avec MobilEye, fournisseur du coeur du mode Autopilote

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Tesla

Après plusieurs années de partenariat étroit, le premier accident mortel impliquant un véhicule Tesla avec mode Autopilote activé a sonné le glas des bonnes relations entre le constructeur et son fournisseur MobilEye.

Pour assurer son assistance à la conduite Autopilote sur ses véhicules électriques, le constructeur Tesla fait appel aux solutions de la société israélienne MobilEye. Tout semblait se dérouler pour le mieux entre les deux partenaires jusqu'au premier accident mortel impliquant une Tesla Model S dont le mode Autopilote était activé.

Même si l'investigation a révélé que le conducteur ne suivait pas lors de l'accident les préconisations du constructeur automobile (conserver les mains sur le volant, rester attentif à la circulation pour reprendre aussitôt le contrôle si nécessaire), la sécurité du mode Autopilote et la fiabilité de ses capteurs ont été remises en question, même si, là encore, Tesla précise dans ses recommandations que les capteurs peuvent être mis en défaut dans certaines circonstances particulières.

Tesla Autopilote

Sur ces questions, les relations entre Tesla et MobilEye se sont dégradées, au point que le constructeur a annoncé que le contrat de fourniture ne serait pas reconduit au-delà de son terme. Et désormais, le dessous des relations entre les deux entreprises se dévoile peu à peu.


La sécurité du mode Autopilote en question
En réponse aux déclarations du CEO de MobilEye qui a suggéré que Tesla voulait aller trop vite en besogne en matière de sécurité, mettant en connaissance de cause en danger potentiel les conducteurs de véhicules Tesla, le constructeur a rapidement répliqué.

Il affirme ainsi que MobilEye a tenté de parasiter le projet d'une solution de caméra intelligente de vision / détection destinée à l'Autopilote développée en interne par le constructeur. Pour tenter de faire avorter ce projet, le fournisseur aurait demandé des paiements supplémentaires et l'assurance de l'utilisation de ses produits dans les futurs véhicules.

N'obtenant pas satisfaction, il aurait interrompu son soutien au développement au développement de solutions pour les futurs véhicules du constructeur et mis en avant ce problème de sécurité, ce qui a aussitôt réagir Tesla, en plein effort pour rassurer clients et régulateurs sur le bien-fondé de son système Autopilote, qui fait l'objet d'une mise à jour destinée à renforcer ses capacités de prévention d'accident et à obliger les conducteurs à prêter plus attention à la circulation.

Tesla met au contraire en avant le renforcement de la sécurité routière permis par son mode Autopilote, avec sa capacité à anticiper des obstacles, même non visibles, grâce à sa détection radar optimisée. 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]