Tesla : une voiture 100 % électrique et parfaitement autonome d'ici 5 à 6 ans

Le par  |  30 commentaire(s) Source : WSJ
elon musk

2025 semble une date trop éloignée et tardive pour l'ambitieux Elon Musk qui annonce déjà pouvoir proposer un véhicule électrique autonome d'ici 5 à 6 ans.

Elon Musk, co fondateur de Paypal, SpaceX et Tesla Motors a récemment accordé une interview au Wall Street Journal à propos de sa société spécialisée dans la fabrication de véhicules 100 % électriques aux performances exceptionnelles.

Tesla Model 3 Selon le patron de Tesla, sa société sera en mesure de proposer des véhicules parfaitement autonomes et 100 % électriques d'ici quelques années, avec une fenêtre de lancement allant de 5 à 6 ans seulement. C'est beaucoup plus rapide que ce qu'ont annoncé les autres constructeurs du secteur, qui tablent pour l'horizon 2025 avec quelques réserves.

Elon Musk indique ainsi que les véhicules autonomes Tesla " seront dix fois plus sûrs qu'une personne au volant dans un délai de 6 ans." Il laisse ainsi entendre que Tesla travaille à la réalisation d'un véhicule 100 % autonome, et non à une version proposant de simples systèmes d'assistance à la conduite.

Ils sont de plus en plus de constructeurs à annoncer souhaiter se lancer sur ce nouveau marché, présenté comme révolutionnaire sur bien des points. Disposer d'un véhicule autonome pourrait ainsi faire diminuer la mortalité sur la route, limiter les accidents, réaliser des économies d'énergie et donc limiter la pollution... Mais tout n'est pas aussi simple d'un point de vue de l'encadrement.

Si les ordinateurs ou intelligences artificielles prennent le pas sur l'utilisateur pour permettre au véhicule d'avoir une meilleure "conscience" de sa position, de son déplacement, et des risques de la route, quelques limites techniques sont toujours à l'ordre du jour.

Le patron de Tesla évoque ainsi la lenteur avec laquelle l'ordinateur embarqué est capable de reconnaitre les objets sur la route. Repérer un obstacle, un élément imprévu, en estimer le risque, la nature, et procéder à une manoeuvre de freinage d'urgence ou d'évitement en toute sécurité sur le réseau routier et en plein trafic reste un véritable défi. Les temps de réaction à grande vitesse doivent être réduits au minimum, et cela implique une puissance de calcul importante, mais aussi une fiabilité à toute épreuve.

Et quand bien même cette puissance serait accessible, le matériel qui constitue l'environnement sensoriel de la voiture autonome ( caméras, radar, télémètres, capteurs de proximité, GPS) devra également faire quelques bonds en avant en termes d'efficacité et de réactivité.

Reste que ces défis peuvent être relevés en un temps record d'après Elon Musk qui croit en son projet et en l'équipe d'ingénieurs de Tesla Motors. Il faut dire que le patron a les moyens d'être ambitieux : en quelques années, il a su créer les véhicules électriques les plus performants du monde, et signer un contrat d'acheminement d'astronautes vers l'ISS avec la NASA, tout en développant ses propres capsules spatiales ainsi qu'une fusée révolutionnaire...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1810585
Je lui fait confiance vue ce qu'il sait faire avec l'espace et le voiture électrique.
Anonyme
Le #1810599
Je ne fais pas confiance au voiture autonome, jamais ça arrivera de toute façon. Ils y a trop de variables.
Le #1810603
sir_renard a écrit :

Je ne fais pas confiance au voiture autonome, jamais ça arrivera de toute façon. Ils y a trop de variables.


La voiture autonome c'est l'avenir ....
Les conducteurs étant de moins en moins respectueux du code de la route, le véhicule autonome prendra les choses en main !!!
On aura moins d'accidents matériels sur les routes, et moins de blessés ou morts !!!
Et aspect non négligeable, plus de PV pour excès de vitesse, ni de stationnement ...
Tous les radars automatiques ou mobiles à la casse
La sérénité retrouvée pour tous les usagers de la route
Le #1810605
"plus de PV pour excès de vitesse, ni de stationnement ...
Tous les radars automatiques ou mobiles à la casse"

Comment le gouvernement fera sans notre argent ?
Le #1810610
Lorsqu'une voiture autonome ne ralenti pas dans une zone de travaux (vu qu'il n'y a pas toujours de signalisation claire), qui prends le PV ? La voiture ou son proprio ?
Le #1810612
Vous m’appelez quand une caisse arrive à prendre la place de l'Etoile à 18H00 avec 20 scooters autour ou qu'il faut jouer des coudes dans les embouteillages parisiens ou quand il faut bouffer une ligne blanche parce qu'il y a une benne à ordure sur la route ou rouler dans la voie de bus sur 100m parce qu'un camion décharge etc.

la grosse blague, sur les boulevards et les highways ricains ça peut fonctionner mais pas chez nous

Le #1810616
PauletteParis a écrit :

Vous m’appelez quand une caisse arrive à prendre la place de l'Etoile à 18H00 avec 20 scooters autour ou qu'il faut jouer des coudes dans les embouteillages parisiens ou quand il faut bouffer une ligne blanche parce qu'il y a une benne à ordure sur la route ou rouler dans la voie de bus sur 100m parce qu'un camion décharge etc.

la grosse blague, sur les boulevards et les highways ricains ça peut fonctionner mais pas chez nous


Et pourtant c'est déjà le cas.
Les Google car roulent déjà dans des centre villes dont la circulation est au moins aussi dense et complexe qu'à Paris.
On a déjà évoqué le sujet lors d'un précédent post, mais va conduire dans le centre de SF et tu verra qu'on est très loin des Highways
De plus j'ai du mal à voir ce qui te surprends, quand à la possibilité d'une voiture autonome de gérer la conduite "avec 20 scooters autours".
La voiture a un vision à 360 degré et peut calculer et anticiper les trajectoires de tous ces scooters, là ou un humain fait "au mieux" et doit quitter du regard la route pour se retourner ou regarder dans ces rétro viseurs.
Il est évident que le nombre d'accident sera très fortement réduit grâce à ces véhicules.
Après, c'est sur qu'il reste la phase d'homologation par pays, puis la phase d'acceptation, sans oublier la problématique du coût...

Le #1810620
pour les 2 roues, 3 possibilités me viennent a l'esprit.

- On invente une machine qui peu "gérer" le facteur humain ( la y a du taf).
- On fait des bandes réservé au 2 roues et au vélo
- On fait appliquer le code de la route, car pour rappel un 2 roues doit rouler dans une voie et par entre les voies...


Apres je pense qu'un jour on va devoir s'attaquer au vrai problème qui est l'utilisation systématique de la voiture.



Anonyme
Le #1810623
La voiture entièrement autonome, entraînera une révolution complète dans le transport urbain. Cela sera un choc encore plus fort que la révolution industrielle.
Je vous invite tous à découvrir Jérémy Rifkin.

Anonyme
Le #1810624
Ils n'y aura jamais de voiture autonome, point final. Même pas avant 100 ans. Vous pouvez en discuter de toutes les façons possible. Ça changera rien à la vérité. Ils y a trop de facteurs imprévisibles. Ça prend pas un génie pour comprendre ça. Vous allez vous fiez à des trucs ridicules comme la voiture de Google? Sérieux? Elle qui ne fait rien d'autre que de suivre un trajet pré-programmés et rien d'autre niet! Elle n'a pas été tester à 100% dans toutes les intempéries possible, imprévue ,etc. Elle passerait pas le test. Me semble de voir la voiture à Google qui roule en plein hivers Québécois à 100 kmh sur une surface glissante et qui subit des vents de travers en pleine tempête dans un virage. Et voit passer devant elle un chevreuil qui saute pour traverser la route. Moi çà m'est arrivé et j'ai garder le contrôle car je suis habitué à rouler dans une tempête au Québec. Je fais ça instinctivement depuis que j'ai 16 ans et là j'en ai 50. Je suis curieux de voir l'auto à Google dans le même scénario.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]