Texas Instruments : n'enterrez pas trop vite OMAP

Le par  |  1 commentaire(s) Source : GSM Arena
OMAP5 logo

Si Texas Instruments s'interroge sur sa présence sur le marché des processeurs pour smartphones à long terme, sa dernière génération OMAP5 sous ARM Cortex-A15 sera bien là en 2013.

Nombre de titres de presse ont présenté le possible abandon du fondeur Texas Instruments ( TI ) du segment des processeurs mobiles comme un fait avéré prenant effet immédiatement. S'il est vrai que le sujet est en discussion depuis plusieurs mois et prend de source interne cette direction, les processeurs OMAP sont encore là pour un petit moment.

TI continue de livrer des processeurs OMAP4 en étant par exemple présent dans les tablettes Kindle Fire / Kindle Fire HD d'Amazon et dans les tablettes Nook HD de Barnes & Noble ou Kobo Arc, produits tout juste annoncés. Le processeur OMAP4470 est aussi un processeur de référence pour des tablettes sous Windows RT qui pourraient être annoncées prochainement.


OMAP5 en approche
OMAP5 logo Le fondeur est également sur le point de lancer la plate-forme OMAP5, première à exploiter l'architecture de nouvelle génération ARM Cortex-A15 qui constitue un vrai saut de performances par rapport à l'ARM Cortex-A9.

Annoncée un peu avant le salon MWC 2011, ayant fait l'objet de démonstrations au MWC 2012, elle est disponible sous forme d'échantillons pour les clients du fondeur et arrivera dans des produits commerciaux au premier semestre 2013.

Maintenant, y aura-t-il une génération OMAP6 dans un an ou deux et tournée vers les smartphones et les tablettes ? Les travaux sur une génération post-OMAP5 ont déjà commencé mais c'est justement là que l'orientation stratégique est remise en cause et pourrait chercher de nouveaux débouchés, notamment vers l'infotainment automobile, et de manière plus prononcée que les plates-formes actuelles. Et c'est dès à présent que ce genre de décision se prend.

Il reste que pour perdurer sur le segment des smartphones, il faut des contrats avec de très gros clients, capables d'écouler des millions ou des dizaines de millions de produits mobiles, et donc autant de processeurs mobiles. Or sur ce point, ce sont ces deux dernières années d'autres fondeurs que TI qui ont remporté les contrats les plus intéressants.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1033832
Espérons qu'ils restent dans la course car l'émulation est bonne pour le public et permettra d'avoir plus rapidement des processeurs encore plus puissants capables d'équiper des tablettes qui n'auront plus rien à envier à des solutions intel beaucoup plus gourmandes et souvent plus chères.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]