Tourisme Spatial : voyage en orbite grâce à un ballon sonde

Le par  |  2 commentaire(s) Source : The Verge
Sonde tourisme spatial

Plus que jamais, le tourisme spatial est un marché à prendre. L’engouement autour des divers projets de la NASA et de l’ESA attire de plus en plus de passionnés vers l’espace et diverses entreprises proposeront prochainement des vols commerciaux en orbite. L’une d’entre-elles présente sans doute l’un des concepts les plus basique à ce jour.

A défaut d’avoir 250 000 $ à mettre dans un billet pour un vol dans l’espace à bord du SS2 de Virgin Galactic, il faudra se rabattre sur d’autres solutions plus accessibles pour s’offrir une petite incursion dans l’espace.

world view Difficile de réduire les coûts et de rendre abordable le tourisme spatial quand il faut développer sa propre fusée, son propre avion et dépenser tout autant en carburant ou autre procédé permettant d’accéder à l’orbite Terrestre.

Pourtant, une nouvelle société privée proposera aux touristes d’aller jusqu’à 30 km de hauteur dans la stratosphère à bord d’une capsule pour « seulement » 75 000 $. Leur parade ? Utiliser des ballons sondes pour l’ascension du module.

D’un point de vue technique, la capsule n’atteindra pas réellement l’espace, la hauteur n’étant pas suffisante pour atteindre l’orbite et profiter de l’effet d’apesanteur. Mais l’altitude devrait permettre aux voyageurs de voir la courbe naturelle de l’horizon de la Terre et son atmosphère bleutée, tout en profitant également de la noirceur intense de l’univers.

Contrairement aux vols proposés par Virgin Galactic qui ne durent que quelques minutes, les voyages organisés à bord de la capsule offriront plus de deux heures de spectacle à la hauteur maximale, les premiers vols étant prévus pour 2016.

C’est la société World View qui proposera ces voyages, une société faisant partie du groupe Paragon, celui là même qui est à l’origine de la création de plusieurs équipements à destination de la station spatiale internationale.

Paragon est également à l’origine d’un autre projet fou visant à envoyer des hommes sur la planète Mars dès 2018.

Les vols commerciaux se feront à bord d’une capsule pressurisée de 4 tonnes capable d’accueillir jusqu’à 8 personnes. Un Ballon rempli d’hélium permettra de soulever la capsule pour lui faire atteindre une hauteur de 30 km, c’est un parachute piloté à distance qui assurera le contrôle du retour au sol, la société n’ayant pas encore partagé l’ensemble des précisions sur le déroulement de la manœuvre.

D’ici 2016, World View aura de la concurrence puisque Virgin Galactic proposera déjà depuis 2 ans des vols à 100 km et XCor, une autre société spatiale privée proposera des vols à 65 km d’altitude dès 2014.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1537162
L'espace commence à environ 90 ou 100 km d'altitude .... là, ou on ressent les effets de l'apesanteur.
Les vols en altitude intermédiaire ne sont pas vraiment des vols spatiaux au sens exact du terme.

Le #1538782
Et le ballon on le laisse là ? C'est vrai que l'espace n'est pas déjà qu'une grosse poubelle...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]