Ultra Mobile Devices : un marché en ébullition

Le par  |  0 commentaire(s)
logo ABI Research

Selon le cabinet d'études ABI Research, le marché des Ultra Mobile Devices va connaître une forte croissance ces cinq prochaines années.

logo ABI ResearchCela fait quelque temps que les analystes rivalisent de prédictions concernant les nouveaux appareils mobiles connectés, réunis sous l'acronyme d' UMD ( Ultra Mobile Devices ) et qui réunissent netbooks, UMPC ( Ultra Mobile PC ) et MID ( Mobile Internet Devices ).

Si les UMPC ont encore du mal à convaincre depuis leur lancement en 2006, les netbooks ( Asus Eee PC en tête ) ont fait une entrée remarquée en 2008 et les MID s'apprête à prendre le relais en 2009 ( voir le BenQ S6 qui débarque en Europe ).

Ce dynamisme va se traduire, selon le cabinet d'études ABI Research, par une progression importante de la valeur du marché des UMD de 3,5 milliards de dollars en 2007 à environ 27 milliards de dollars d'ici 2013. Mais le profil des circuits de distribution va connaître une évolution.


Vers des produits de grande consommation
Actuellement, les analystes d'ABI Research considèrent que 14% des UMD sont vendus via des canaux de  distribution ( revendeurs informatiques ), 30% via des opérateurs mobiles et le reste directement par les fabricants eux-mêmes.

BenQ S6 MIDLes opérateurs subventionnent les UMD pour faciliter leur adoption de masse ( et celles des services qu'ils proposent ) mais cette tendance va se réduire dans les prochaines années ( le prix des UMD sera suffisamment bas pour se passer de leur aide ). D'ici 2013, le circuit des ventes devrait passer à 20% par les opérateurs tandis que les revendeurs représenteront 75% de la distribution.

D'autre part, il est estimé que plus de la moitié des UMD vendus en 2013 utiliseront un processeur x86, principalement de la famille Intel Atom, le reste étant composé surtout de processeurs ARM. Et c'est logiquement Linux qui devrait se tailler la part du lion en tant que système d'exploitation embarqué.

ABI Research prévoit que l'on comptera deux fois plus de terminaux Linux que Windows CE en 2013, malgré un retour de produits Linux plus important actuellement. Enfin, les MID devraient se segmenter en deux catégories selon qu'ils disposent de services voix cellulaire ou pas.

Les premiers pourront remplacer totalement les téléphones portables et feront office de nouveaux smartphones haut de gamme tandis que les seconds seront plutôt vus comme des compagnons mobiles autonomes, un concept qui, malgré les hauts cris des geeks et experts en mobilité improvisés ( voir les remarques concernant le mort-né Palm Foleo, si peu différent des...netbooks actuels ), reste tout à fait d'actualité ces prochaines années.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]