US : Clearwire ne mise pas tout sur le WiMAX et envisage LTE

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Unstrung
Clearwire logo

Alors même que le réseau WiMAX américain prend réellement forme, Clearwire, son promoteur, laisse la porte ouverte à une évolution vers LTE, l'autre grande technologie réseau sans fil haut débit.

Clearwire logoLe premier grand réseau WiMAX américain a débuté son déploiement cet automne, sous la gestion de l'opérateur Sprint Nextel et de Clearwire, tous deux réunis dans une co-entreprise elle-même baptisée Clearwire.

Après quelques retards au démarrage, pour des questions de financement, la co-entreprise a reçu un soutien de plusieurs milliards de dollars de la part de sociétés du câble, qui ouvrent ainsi une porte vers les réseaux mobiles pour leurs contenus. Intel et Google font également partie des investisseurs.

En début de semaine, le rapprochement entre Sprint et Clearwire a été finalisé, rassurant tout le monde sur la pérennité d'un projet souvent critiqué. C'est que la plupart des opérateurs concurrents ont écarté la technologie WiMAX au profit de la 3G LTE ( Long Term Evolution ).

Et il semble que la société Clearwire elle-même ne néglige pas cette piste, se ménageant éventuellement une porte de sortie. Selon Ben Wolff, CEO de Clearwire, dont les propos sont repris par Unstrung, l'opérateur WiMAx serait prêt à basculer vers LTE s'il apparaissait que cette technologie devienne un " standard mondial ".


LTE reste une option
Tout en rejetant la petite guerre se jouant entre les deux normes, Wolff a laissé entendre que la société suivait les évolutions de LTE, dans l'éventualité d'un déploiement dans les années à venir, si le besoin s'en fait sentir.

" Nous ne pouvons ignorer le fait que beaucoup d'opérateurs autour de nous évoquent la possibilité de se tourner vers LTE "
, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse. D'autre part, WiMAX et LTE ont en fait beaucoup plus de points communs que les normes 3G actuelles WCDMA ( issue du GSM ) et CDMA2000 ( issue du CDMA ).

Un point qu'a déjà souligné Intel, principal promoteur de la technologie WiMAX, et qui permettrait de fusionner les éléments des deux technologies à moyen terme et ainsi de ne pas risquer de perdre des années de développement si LTE venait à dominer le secteur.

" Bientôt, nos fournisseurs seront capables de nous approvisionner en équipements compatibles à la fois avec le WiMAX et LTE "
, prédit ainsi Wolff. Il semble donc que même en haut lieu, on ne croit pas tant que ça au succès du WiMAX sur le long terme, et qu'une transition avec LTE pourra intervenir à un moment.

En attendant, Clearwire pourra déjà jouer la carte du très haut débit mobile tandis que les autres opérateurs devront patienter encore 1 ou 2 ans avant de pouvoir déployer une offre similaire. Le pari tenté par Sprint et Clearwire reste donc d'actualité.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]