Vigipen : une seringue connectée dédiée aux diabétiques

Le par  |  3 commentaire(s)
Vigipen

Les objets connectés touchent désormais presque tous les secteurs, et le CES 2015 est l'occasion de le constater. La firme Franco-Suisse Vigilant présente ainsi sa VigiPen sur le salon de Las Vegas, une seringue connectée pensée pour les diabétiques.

La miniaturisation des dispositifs informatiques et la démocratisation des objets connectés pourraient ainsi profiter au secteur médical et aux patients. C'est ce que propose ainsi Vigilant avec sa VigiPen, une seringue connectée qui vise à faciliter la vie des diabétiques.

Vigipen La vie des diabétiques est parsemée d'embuches, entre la surveillance de leur alimentation et la maintenance d'un carnet de bord de leurs taux de glycémie, difficile parfois de garder l'esprit libre de penser à autre chose que la maladie. Car plutôt que d'agir dans l'urgence, il est recommandé de surveiller régulièrement son taux de sucre dans le sang et d'agir en conséquence pour éviter les hypoglycémies ou au contraire de passer par le shoot d'insuline.

Il existe déjà plusieurs solutions pour assister les diabétiques dans leur traitement, notamment des pompes à insuline qui alertent l'utilisateur ou délivrent des doses d'insuline automatiquement.

Mais Vigilant souhaite se focaliser sur la tenue du fameux carnet de bord de l'utilisateur. Sa seringue connectée communique ainsi avec un smartphone et une application dédiée. D'un côté, la seringue mesure la glycémie du sang via une micro piqûre, de l'autre une seringue hypodermique permet d'administrer des doses d'insuline.

Grâce à ses capteurs, les mesures de glycémie sont automatiquement consignées dans l'application du smartphone, plus besoin de noter à la main sur un carnet, qui permet par ailleurs de trafiquer les données pour faire bonne figure devant son médecin lors des rendez-vous de contrôle et d'accompagnement.

Mais l'application permet également de partager les données avec sa famille, idéal pour surveiller la progression de l'état de santé d'une personne âgée ou des plus jeunes. Il est également possible de transférer automatiquement son carnet de suivi à son médecin, pour s'éviter un rendez-vous inutile ou lever quelques doutes en urgence.

Si la commercialisation du dispositif est annoncée comme proche, on en ignore encore la date précise, son prix devrait se situer aux alentours des 200 euros.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1827843
Bien que je ne sois nullement concerné, je trouve ça génial pour le confort de ceux qui en souffrent...
Le #1827968
ouais...

et ces donnees partent ou? .....

le jour ou elles partiront vers les boites d assurance, on fait quoi?
Anonyme
Le #1828118
lepingouinenfolie a écrit :

ouais...

et ces donnees partent ou? .....

le jour ou elles partiront vers les boites d assurance, on fait quoi?


Rien ne peut le laisser le suspecter puisque d'après la description, ça reste en local...

Par contre, si ça peut être partagé avec la Caisse d'assurance maladie, je ne vois pas où se trouve le problème ???
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]