WhatsApp rêve déjà du milliard d'utilisateurs, menace pour les opérateurs ?

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Financial Times
whatsapp

Fort de la proposition de rachat à 19 milliards de dollars de Facebook, le service de messagerie WhatsApp se fait ambitieux et rêve de concurrencer les services des opérateurs télécom.

WhatsApp fait partie de ces services qui sont en train de déplacer les équilibres de la consommation de services de consommation des opérateurs télécom vers des éditeurs. Déjà, les effets se font sentir dans certains domaines comme l'utilisation des SMS, concurrencés par les messageries instantanées.

En étant racheté 19 milliards de dollars par Facebook, WhatsApp devient le porte-drapeau d'une transition des usages dans laquelle les opérateurs télécom doivent faire de la place à ces nouveaux acteurs. Les opérateurs restent maîtres des tuyaux, sans lesquels ces nouveaux services ne peuvent exister, mais le danger est une nouvelle fois qu'ils ne deviennent que des pourvoyeurs de réseaux tandis que les services à forte valeur ajoutée leur échappent.

WhatsApp-logo Et les créateurs de WhatsApp ont de solides ambitions pour faire encore évoluer leur plate-forme et garder une longueur d'avance sur une concurrene nombreuse et réactive. Le service profite de la force de sa base de plus de 460 millions d'utilisateurs et va bientôt introduire les appels voix en VoIP entre utilisateurs du service.

Au Financial Times, le co-fondateur Jan Koum indique que WhatsApp gagne 1 million de nouveaux utilisateurs par jour, obligeant à doubler la capacité serveurs chaque année. L'objectif avoué est d'atteindre 1 milliard d'utilisateurs et de devenir l'un des plus gros acteurs mondiaux en matières de services de communications.

Pour le moment, les opérateurs télécom sont prêts à travailler avec WhatsApp dans la mesure où cela permet de vendre des forfaits avec de la data mobile intégrée. D'une certaine façon, le service (et ses concurrents) anticipent l'évolution qui fera que les services de communication s'échangeront entièrement sous forme de data, ce que prépare aussi les évolutions des réseaux mobiles au fil des ans.

Les observateurs attendent maintenant de voir comment va s'articuler le rachat de WhatsApp par Facebook et si ce qui fait les qualités du service ne va pas être altéré par les attentes du réseau social, notamment en matière d'exploitation des données personnelles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1667522
surtout les données personnelles
Le #1668612
jai pas envie de dire que Xavier Niel avait deja dit que le futur des telecoms ca serait la data ...
Le #1668692
Toutes ces applications de communication fragmentent les usages. Il ne va plus y avoir de mode de communication universel type SMS ou mail et ça va devenir de plus en plus compliqué de rentrer en contact avec quelqu'un sans savoir quels outils il utilise...
Le #1668702
doublon à supprimer
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]