Compromis autour de la bande UHF pour les services mobiles

Le par  |  0 commentaire(s) Source : EETimes
ITU logo

Bonne nouvelle pour les opérateurs : un accord a été trouvé lors de la conférence WRC 2007 pour permettre l'utilisation d'une partie du spectre prochainement libéré dans la bande UHF afin de déployer des services mobiles.

Itu logoCela n'a pas été simple, mais au bout de 20 heures de discussions et de négociations au sein de la World Radiocommunications Conference 2007 ( WRC 2007 ), un compromis a été trouvé concernant l'utilisation de la bande UHF, prochainement libérée lors de la migration de la télévision analogique à la télévision numérique, pour des services mobiles.

L'enjeu était important car la WRC, sous l'égide de l' ITU ( International Telecommunications Union ), ne se réunit que tous les quatre ans et permet de donner une direction globale sur l'évolution des télécommunications mobiles et l'attribution des fréquences.

Si les Etats-Unis ont cherché à privilégier une approche commune de l'utilisation du spectre plutôt que de laisser chaque pays décider de l'usage des fréquences, l' Europe et l' Afrique offriront pour les services mobiles une bande passante moitié moindre par rapport au reste du monde.


Les bandes de fréquences, une ressource rare et convoitée
Ce choix a été fait pour ne pas mécontenter les diffuseurs européens qui souhaitent utiliser la bande UHF pour de nouveaux services de télévision et craignent l'existence d'interférences avec un éventuel réseau 3G ou post 3G. Ils ont récemment exprimé leur inquiétude par l'intermédiaire de l' EBU ( European Broadcasting Union ) représentant de nombreux diffuseurs européens et méditerranéens.

Les prochains réseaux mobiles, et notamment LTE ( Long Term Evolution ), la technologie qui doit améliorer le HSPA ( High Speed Packet Access ) actuellement déployé et qui vient d'être soutenue par l'association représentant les principaux opérateurs mobiles ( GSMA ), pourront utiliser une partie de la bande UHF pour leur diffusion.

Cette bande est convoitée par la téléphonie mobile et la télévision pour ses propriétés de propagation du signal sur de longues distances, limitant le nombre d'émetteurs, et pour sa capacité à pénétrer à l'intérieur des bâtiments, l'un des points faibles des réseaux 3G actuels.

Une solution intermédiaire pourrait être trouvée avec la réutilisation de la bande 900 MHz, réservée à téléphonie 2G, pour un usage 3G, comme c'est déjà le cas en Finlande et à l'étude en France. Cette bande pourrait être exploitée par les opérateurs mobiles français dès 2008.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]