Yahoo! : les repreneurs de tout ou partie du groupe rôdent

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Yahoo logo pro

Alors que Yahoo! n'a plus de CEO et que la pression est placée sur le conseil d'administration pour amorcer le virage stratégique qui doit relancer le groupe, des repreneurs potentiels se manifestent et tentent de trouver un terrain d'entente.

yahoo-logo-international.pngLe départ de Carol Bartz de la tête de Yahoo! et les manoeuvres des actionnaires pour renouveler le conseil d'administration constituent une belle occasion pour les repreneurs de tenter leur chance pour une prise de participation ou, pourquoi pas, le rachat complet de la société.

Plusieurs acheteurs potentiels chercheraient ainsi à négocier, parmi lesquels le fonds d'investissement Silver Lake pourrait faire une offre pour une prise de participation, au sein d'un consortium. Le Wall Street Journal souligne que les négociations n'en sont qu'à un stade préliminaire et pourraient ne rien donner, d'autant plus que Yahoo! aurait clairement signifié ne pas être dans une situation d'urgence qui imposerait un accord rapide.


Plusieurs pistes exploitables
Le conseil d'administration serait actuellement en train de discuter de l'opportunité de vendre une partie ou l'ensemble de la société, sujet qui serait prioritaire sur la recherche d'un nouveau CEO. Ce choix semble confirmer que les perspectives de Yahoo! sur le moyen terme restent floues alors que se renforcent les réseaux sociaux, comme Facebook, capables de faire barrage à sa croissance.

Or Yahoo! est déjà dans une situation stagnante que l'arrivée de Carol Bartz n'a pas su corriger. Plusieurs initiatives ont été prises pour tenter de se renforcer dans la publicité en ligne mais cela ne suffira pas à éclaircir son horizon.

Il y a aussi le problème des actifs asiatiques communs avec Alibaba dont les actionnaires veulent la vente rapide, et que certains repreneurs potentiels voudraient aussi voir disparaître. Les mettre à l'écart sous forme d'entité indépendante s'avère difficile du fait des réglementations et des désaccords avec Alibaba sur leur valeur. Un repreneur acceptant d'acquérir l'ensemble de la société serait ainsi une piste intéressante pour le conseil d'administration.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]