Quelles conséquences de la mise en place de la 5G ?

Le par  |  6 commentaire(s)
5G

La 5G est très attendue et aura d'importantes conséquences tant pour les particuliers que pour les professionnels. Analyse.

Tribune libre par Frédéric Salles, Président de Matooma

Remarque : les propos tenus ici n'engagent pas la rédaction de GNT mais constituent un avis éclairé de la part d'un expert dans son domaine que nous avons jugé opportun de vous faire partager. Il ne s'agit pas d'un article promotionnel, aucun lien financier ou autre n'existant entre cette société et GNT, le seul intérêt étant de vous apporter un éclairage intéressant sur un domaine particulier.

L'été dernier l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) lançait le processus de test de la 5G en autorisant des licences expérimentales pour les industriels, valables un an et renouvelables. Aujourd'hui ce sont essentiellement les grands opérateurs qui sont chargés d'expérimenter cette technologie dans les neuf villes-test désignées par l'ARCEP. Des relais vont ensuite y être définis afin de positionner les bornes 5G.

Cependant, plusieurs acteurs se préoccupent du manque de visibilité en la matière et se posent la question de la date exacte de son déploiement : la France ne devrait réellement commencer le déploiement à grande échelle qu'en 2022. Tout d'abord, parce qu'il est nécessaire de couvrir le territoire en 4G, mais aussi parce que l'ARCEP n'a pas encore lancé d'appel d'offres pour l'acquisition des licences 5G.

Dans ce contexte, nous pouvons aussi nous poser la question des conséquences de l'arrivée de la 5G pour les particuliers et les professionnels. D'un point de vue technique, la norme 5G est composée de deux canaux : un canal pour les usages très haut débit (entre 700Mb et 1Gb par seconde) et un canal pour les usages bas débit destinés aux applications de l'IoT et du M2M (objets connectés). En clair, lorsqu'un utilisateur téléchargera un film HD sur un PC, une tablette ou un téléphone avec la 5G, cela ne lui prendra que 5 secondes.

Qualcomm 5G momentum

Pour les objets se connectant à Internet (alarmes, panneaux photovoltaïques, horodateurs, distributeurs de boissons…), les utilisateurs auront le choix entre les réseaux 3G/4G, les réseaux bas débits ou le canal bas débit de la 5G qui sera aussi faible en consommation d'énergie. Cette nouvelle technologie permettra ainsi aux opérateurs d'adresser aussi bien les entreprises souhaitant du haut débit que celles aspirant à du bas débit. Deux normes en encadrent les usages, que sont la NB-IOT de Huawei et la LTE-M d'Ericsson.

Autre avantage, la latence de la connexion à Internet. Actuellement, lorsqu'un utilisateur se connecte sur un site web à partir de son smartphone, le délai de chargement de la page est inférieur à 1 seconde. Avec La 5G, ce temps sera de 1 milliseconde, soit immédiat pour l'œil humain.

5G logo

Dans le monde actuel, pour connecter un objet il faut choisir entre un réseau bas débit ou le réseau GSM (2G, 3G, 4G). Demain, la 5G simplifiera considérablement les choses avec un seul composant qui pourra accéder aux deux fréquences. Cela facilitera les déploiements IoT à grande échelle car jusqu'à présent, les entreprises pouvaient hésiter entre ces deux possibilités.

Toutefois, il y a un bémol. En effet, les coûts que vont payer les opérateurs de téléphonie pour acquérir des licences 5G vont se négocier en milliards d'euro (en Allemagne, nous en sommes à plus de 5 milliards d'euro) et pourraient influer sur la tarification des futurs forfaits 5G.

Selon les derniers chiffres annoncés par les organisateurs du Salon Mobile World Congrès 2019, le nombre de connexions IoT (cellulaires et non-cellulaires) triplera d'ici 2025 pour atteindre un nombre de 25 milliards de connexions. La gestion d'un nombre élevé d'objets connectés est donc un enjeu crucial que la technologie 5G pourra relever afin de gérer facilement ces flottes d'objets et d'assurer leur connexion.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2069705
J'étais content je pensais que ça aller parler de l'impact sur la santé et sur les animaux en voyant "les consequences..." mais en fait ça parle de thunes
Le #2069726
FFFeu a écrit :

J'étais content je pensais que ça aller parler de l'impact sur la santé et sur les animaux en voyant "les consequences..." mais en fait ça parle de thunes


Depuis quand la santé et l'écologie régissent-ils le monde ?
Le #2069735
Le #2069756
Les belles promesses ... je serai curieuse de lire le même article en 2005 à propos de la 3G... j’ai souvenir des mêmes propos

Et en 2010 à propos de la 4G...

L’instantanéité de la navigation est une illusion qu’on essaye désespérément de nous faire croire depuis 20 ans.

J’ai un IPhone à 1000 euros dans les mains et quand je rentre chez moi je passe par 5 zones blanches ou ça décroche sans cesse. 60km en ter depuis Paris vers RAMBOUILLET

Impossible même d’avoir une conversation téléphonique. Ça coupe 5 fois et quand on quitte Versailles, c’est 4 minutes de NO SERVICE pour tout le monde
Le #2069898
sandramcc a écrit :

Les belles promesses ... je serai curieuse de lire le même article en 2005 à propos de la 3G... j’ai souvenir des mêmes propos

Et en 2010 à propos de la 4G...

L’instantanéité de la navigation est une illusion qu’on essaye désespérément de nous faire croire depuis 20 ans.

J’ai un IPhone à 1000 euros dans les mains et quand je rentre chez moi je passe par 5 zones blanches ou ça décroche sans cesse. 60km en ter depuis Paris vers RAMBOUILLET

Impossible même d’avoir une conversation téléphonique. Ça coupe 5 fois et quand on quitte Versailles, c’est 4 minutes de NO SERVICE pour tout le monde


Tout à fait, je me souviens encore des arguments des opérateurs pour la 3G: "ça va être génial, ça va changer totalement nos habitudes, on fera des appels vidéo, de la visioconférence, toussa...". Résultat: rien, zéro, nada, les gens ont continué à faire des appels voix et à envoyer des SMS...

Après, sur l'article en lui-même je l'ai trouvé assez vide de contenu, à part enfoncer 2, 3 portes ouvertes et aligner des clichés vus et revus (iOT, débit gigantissimes et ping ridicules), bref ce que la 5G prévoit/promet en théorie, il n'y a pas grand chose.

Maintenant, reste à voir ce qu'on aura en pratique, et surtout ce que les gens sont prêts à payer pour l'avoir...
Le #2069971
sandramcc a écrit :

Les belles promesses ... je serai curieuse de lire le même article en 2005 à propos de la 3G... j’ai souvenir des mêmes propos

Et en 2010 à propos de la 4G...

L’instantanéité de la navigation est une illusion qu’on essaye désespérément de nous faire croire depuis 20 ans.

J’ai un IPhone à 1000 euros dans les mains et quand je rentre chez moi je passe par 5 zones blanches ou ça décroche sans cesse. 60km en ter depuis Paris vers RAMBOUILLET

Impossible même d’avoir une conversation téléphonique. Ça coupe 5 fois et quand on quitte Versailles, c’est 4 minutes de NO SERVICE pour tout le monde


Paris-Etoile jusqu'à Neuilly-Plaisance : que du RER A pendant 30 minutes, des zones blanches avec carrément la croix. En écoutant des webradio, j'ai mis un cache de 30 secondes, ce n'est pas suffisant.
Avant de mettre la 5G, les opérateurs feraient mieux de supprimer toute zone blanche, meme dans les transports
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme