5G et santé : la Fédération Française des Télécoms se veut rassurante

Le par  |  4 commentaire(s) Source : FFT
Federation Française des Telecoms

Alors que des actions sont menées par des associations pour empêcher le déploiement de la 5G, la FFT commente les travaux préliminaires de l'Anses et affiche sa confiance dans l'innocuité des nouvelles technologies mobiles sur la santé.

Les réseaux mobiles 5G commencent à devenir réalité en Europe et seront activés d'ici l'été en France, après l'attribution des fréquences de la bande 3,5 GHz du printemps.

Ils permettront aux particuliers de bénéficier de débits toujours plus élevés mais ils auront aussi un grand rôle industriel à jouer, en soutien de l'économie ainsi qu'en développant de nouveaux scénarios jusqu'à présent inaccessibles.

Des voix s'élèvent cependant pour rappeler le manque de recul en matière d'études des effets éventuels des radiofréquences sur la santé, notamment avec les nouvelles bandes comme celle en 3,5 GHz.

L'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) a diffusé un rapport préliminaire faisant le récapitulatif des études déjà publiées et a promis un tableau plus complet d'ici le premier semestre 2021.

Dans le même temps, des associations ont déjà commencé à se manifester, accusant le gouvernement de laisser une nouvelle fois les industriels se lancer alors même que le risque sanitaire n'est pas complètement évalué.

Federation Française des Telecoms

La réponse de la FFT (Fédération Française des Télécoms) n'a pas tardé avec la publication de sa position officielle, sur la base des données déjà transmises par l'Anses.

Elle estime ainsi, d'après ce premier rapport et ceux d'autres agences sanitaires dans le monde, qu'il n'y a pas spécialement lieu de s'inquiéter des effets sur la santé des radiofréquences émises en bande 3,5 GHz et qu'elle reste à la disposition des instances pour participer aux travaux de recherche.

Elle souligne que la fréquence elle-même et la modulation OFDM (Orthogonal Frequency-Division Multiplexing) utilisée sont déjà à l'oeuvre pour d'autres services (TNT, en particulier), sans poser de problèmes et avec maintenant un certain recul.

la FFT attend donc avec une certaine confiance le reste des évaluations de l'Anses mais ne voit pas "de raisons de penser que ses conclusions s'écarteront significativement des autres avis qui sont tous convergents pour confirmer l'absence d'effets sanitaires avérés en dessous des valeurs limites d'exposition".

Et n'oubliez pas que vous pouvez retrouver tous les bons plans en date sur les forfaits mobiles. C'est la bataille en ce moment à qui fera la meilleure offre !

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2092488
Vu le fric en jeux ils allaient dire le contraire peut-être ? encore six mois et on pourra dormir avec un émetteur sur sa table de nuit ..... aucun risque ils disent .
Quand y'a du gros pognon et que tout le monde est d'accord en général c'est là qu'il faut commencer à se méfier .
Le #2092490
Lorsque le train commençait à se propager en europe, beaucoup prétendait que se déplacer à plus de 30 km/h était dangereux car l'air entrerait trop vite dans les narines pour qu'on puisse expirer.

Vous trouvez pas ça un peu familier ?
Le #2092502
Mais on s'en tappe de la 5G, franchement la 4g c'est très bien et pour le reste la fibre chez soi
Anonyme
Le #2092531
- Naviguer sur le 'net en mobile avec la 4G, ça suffit largement.
De plus en plus, le monde devient "Web-Addict"/"Phone-Addict" au point de ne plus se parler ou presque (dans la rue, salle d'attente...etc...), certains ne décrochent même pas de l'écran quand ils traversent la route ou en voiture... etc...

La prochaine étape ce sera quoi, "L'oeil-Phone" (Futurama), puis le nano-PC cérébral avec le RJ45 à la base de la nuque ?

- Alors d'aucuns diront que je suis déjà un vieux "réac" car je préfère voir le monde avec mes yeux et pas au travers d'un écran minuscule ?
Alors okay, je suis un vieux "réac".


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme