L’action 5G, nouvelle opportunité des valeurs technologiques

Le par Bruno C.  |  0 commentaire(s)
technologie-rouages

Depuis une dizaine d’années, la bourse prend une couleur de plus en plus technologique. La tendance est notamment portée par les mastodontes du secteur tech Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft (GAFAM). Derrière ces géants qui représentent 500 milliards d'euros chacun, les grands noms de la télécommunications et des fabricants de composants pour mobiles ont aussi le vent en poupe grâce à l’introduction prochaine de la 5G. Les actions de cette technologie comptent bien profiter d’une révolution Internet qui dessine les contours de la société du futur.

Une révolution et une opportunité 5G
La technologie 5G ne se résume pas simplement au fait de pouvoir télécharger un film en moins de 20 secondes. L’innovation est telle qu’elle est considérée comme la plus importante depuis l’avènement des téléphones sans fil dans les années 80. Cette révolution Internet vise à terminer le processus de digitalisation de la société. Il n’en faut pas plus pour comprendre qu’investir dans les actions 5G se traduit par une opportunité réelle de trading. Si l’enjeu apparaît attractif, il reste, néanmoins, important de choisir soigneusement sa plate-forme de courtage pour mener à bien ses investissements. La comparaison de courtiers en bourse pour 2020 est essentielle pour dénicher le broker adéquat afin de trouver et gérer les actions 5G. Pour cela, il s’agit de faire attention à certains critères bien précis tels que les frais de courtage, les conditions d’adhésion ou encore les formations de trading proposées et qui varient selon les intermédiaires financiers. Par exemple, eToro propose des actions auprès de grandes entreprises internationales.

En tant qu’expert ou amateur de trading, prendre soin de cet investissement technologique est primordial sur le long terme. Car la 5G est vue comme le moteur de l’IoT (Internet of Things) et le symbole d’un passage d’une connexion entre personnes à une connexion entre objets. Jeux vidéo, Smart Cities ou encore voitures autonomes sont autant de secteurs qui vont se développer grâce à l’après-4G. Pour ne citer qu’un chiffre, il y aura plus d’un milliard d’abonnés à la 5G en 2023.

Pour faire partie de cette ruée vers l’or, la stratégie recommandée pousse à investir dans les secteurs gagnants comme les composants pour mobiles et les opérateurs de télécommunications. Voyons deux exemples à la loupe avec Qualcomm et Nokia.

Qualcomm, la puce 5G en force

TSMEC, Nvidia, Murata, Mediatek, Qorvo, Skyworks… autant de groupes fabriquant des éléments qui composent les mobiles et qui peuvent se transformer en actions gagnantes de la 5G. Parmi eux, Qualcomm marque la différence. L’entreprise américaine a introduit la 5G dans les puces des smartphones mis en vente à partir du début 2020 notamment avec les Snapdragon 765 / 765G. Des téléphones mobiles qui touchent aussi bien le monde Android que le monde iOS. Et c’est bien là que l’investissement devient intéressant. Grâce à un accord trouvé avec Apple en 2019, la firme de San Diego va aussi fabriquer les puces des iPhone au long des six prochaines années. De quoi voir sur le marché un iPhone 12 5G dès fin 2020. Entre des problèmes juridiques enfin réglés et une collaboration avec le géant de la pomme qui présage une grosse rentabilité, l’optimisme des investisseurs pour Qualcomm est amplement justifié.
 

Retour vers le futur avec Nokia

nokia-smartphone

Source : Unsplash.com

Si les opérateurs des pays émergents observent aussi de belles opportunités dans l’investissement 5G, il ne faut pas oublier que les mastodontes du secteur des télécommunications affichent aussi de sérieuses garanties. Nokia fait notamment partie des tickets gagnants. Malgré des pertes qui s’élevèrent à plusieurs milliards d’euros en 2012 - causées notamment par l’arrivée des iPhone et autres smartphones - la firme finlandaise a su rebondir en focalisant ses activités sur les nouvelles technologies le développement des réseaux pour Télécom et les services de navigation. Des dizaines de contrats ont déjà été signés avec différents opérateurs pour fournir des équipements 5G. En ajoutant à ce contexte, la mise à l’écart d’Huawei dont les antennes 5G sont démontées en France, Nokia est en passe d’être le leader en termes d’équipements 5G en Europe. Un retour vers la lumière qui rappelle les heures de gloire de la firme nordique et son leadership en matière de fabrication de téléphones sans fil à la fin des années 90. 

En plus des télécommunications et des composants pour mobiles, le secteur des biens d’équipements ou encore les opérateurs des pays émergents sont autant d’environnements propices à l’investissement d’actions 5G. La révolution Internet est en marche et va influencer tout un mode de fonctionnement de notre société dans le futur. De quoi donner de nombreuses garanties aux investisseurs et de faire de ces valeurs de la bourse, des valeurs sûres d’un marché technologique en ébullition.

Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar