Plutôt que de se voir contraint de payer pour passer outre les filtres des adblockers du marché, Google devrait rapidement proposer son propre bloqueur de publicité au sein du navigateur Chrome.

La firme, qui tire la majeure partie de ses revenus de la publicité, pourrait ainsi faire d'une pierre deux coups en reprenant un certain contrôle et en éliminant les publicités intrusives et dégradant l'expérience utilisateur, rendant les autres plus acceptables.

Microsoft-EdgeCette distinction entre bonnes et mauvaises publicités devrait se faire sur la base des travaux du groupement Coalition for better Ads qui tente de trouver un moyen de réduire l'essor des bloqueurs de publicité dans les ordinateurs et les smartphones en réformant quelque peu les pratiques.

Il n'a pas échappé aux observateurs que si Google est membre de ce groupement, Microsoft l'est aussi et que la firme de Redmond pourrait bien proposer également un bloqueur de publicité natif dans son navigateur Web Edge intégré à Windows 10, en s'appuyant sur les mêmes travaux en cours.

Microsoft n'a jamais évoqué un tel développement jusqu'à présent mais le groupe est sans doute face à la même problématique que Google face aux adblockers du marché et aux millions de dollars à payer pour se retrouver en liste blanche.

Et il pourra difficilement passer à côté d'une telle fonctionnalité si elle est proposée nativement dans les navigateurs Web concurrents. L'intégration d'un bloqueur de publicité pourrait alors se faire en fin d'année, à l'occasion de la mise à disposition de Windows 10 Redstone 3, par exemple.

Source : Softpedia